MENU

samedi 14 avril 2018

Croyances et Légendes de nos campagnes



Auteur : George Sand
Genre : recueil

Éditions : CPE
Publication : 3 Mars 2017
Pages : 160

Prix : 20€

Résumé
Ce folklore et ces croyances du Berry, dans lesquels elle avait baigné si jeune, l’écrivaine, même si elle eut le souci de leur donner une explication rationnelle, ne les dénonça jamais comme des superstitions, ayant bien trop de respect pour une tradition orale qui avait jalonné son enfance en lui laissant une forte impression, et qui, elle le savait, racontait l’histoire secrète et profonde du peuple de France, dédaignée par les livres académiques alors même qu’elle puise aux temps les plus reculés et est une clef pour les appréhender. C’est ainsi que dans les années 1840 et 1850, à travers des romans comme Jeanne ou La Petite Fadette, ou encore des essais ou des recueils telles ses Promenades autour d’un village ou ses Légendes rustiques, George Sand fit œuvre, dans son style champêtre et romantique et avec au moins une vingtaine d’années d’avance, de précurseur des études folkloriques que mèneraient les grands collecteurs : les Sébillot, Carnoy ou Luzel, dans leurs revues. C’est une sélection d’extraits de ces diverses œuvres de la Dame de Nohant, tous ayant trait à l’imaginaire rural, aux légendes, aux croyances et aux coutumes qu’elles inspirèrent, que nous vous proposons dans ce recueil.

Avis de Marie
Les éditions CPE sont une petite maison d’édition certes, mais au catalogue riche et varié qui a le mérite de nous faire (re)découvrir les écrits de nos terroirs français. Cette fois, elles nous proposent de nous attarder dans le Berry et plus particulièrement sur son folklore et ses croyances par le biais d’une auteur incontournable de la littérature française : George Sand, de son vrai nom Aurore Dupin.

Croyances et Légendes de nos campagnes est donc un recueil de textes de George Sand mettant en scène des épisodes révélateurs des croyances dans lesquelles le peuple du Berry baignait alors. Sous la plume de l’auteur, nous découvrons ainsi une province au folklore riche, où religion et traditions du passé sont intrinsèquement mêlées. Malgré l’expansion du christianisme au fil des siècles, les habitants du Berry restent malgré tout, encore à l’époque, influencés par les vieilles croyances. Toujours respectées, parfois vénérées en secret, les anciennes idoles sont bel et bien toujours présentes dans le quotidien du peuple. Gare à celui qui ne les respecterait pas ! Il s’attirerait la colère des Fées et autres créatures de légende. Tantôt créatures de Dieu, tantôt créatures du Diable, nul ne peut nier leur influence. La récolte est mauvaise ? C’est parce que les divinités n’ont pas été honorées comme il fallait. Alors les villageois sont punis. Cela en fait-il pour autant de mauvais chrétiens ? Des païens qui rejettent la Foi ? Bien au contraire. Le christianisme régit leur vie. Mais pas seulement. Quand il s’agit d’obtenir de bonnes récoltes, que peuvent les anges et les saints ? Entre superstitions et religion, la vie des Berrichons est rythmée par la campagne, le Berry étant l’un des plus vieux terroirs agricoles de France.

Province porteuse d’un fort patrimoine culturel et historique, on comprend aisément pourquoi Aurore Dupin est restée très attachée au Berry, et plus particulièrement à Nohant où elle a passé une partie de sa vie. Ainsi, dans l’ensemble de ses œuvres, nous retrouvons par-ci par-là de nombreuses évocations de ce vieux terroir. Croyances et légendes de nos campagnes est une invitation au voyage et à la découverte d’un vieux terroir français, porté par la plume d’une auteur qui a su laisser son empreinte dans l’histoire de la littérature.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire