MENU

dimanche 31 décembre 2017

The Fallen Angels, Tome 1 – Madilyne & Matthew

Auteur : Priincess Ramera Cassi
Genre : romance

Éditions : Autoédition
Publication : 11 février 2017
Pages : 451

Prix : 2,99€ (ebook) – 14,99€

Résumé
La vie était parfaite pour Maddie, jusqu'à ce drame qui la bouleversera à jamais.

À présent jeune femme brisée, elle s'impose une règle : pas de passé, pas d'amour, plus de musique.
Juste survivre en attendant qu'elle arrive.

Elle est de retour à Chicago auprès de sa cousine Abby et rencontre le groupe de Rock « The Fallen Angels ».

Ils n'acceptent pas sa règle et vont tout tenter pour la sortir de cet enfer.

La musique, l'amitié, la passion, l'amour ....

Arrivera-t-elle à sortir des ténèbres ?

Sera-t-elle un ange déchu ou préféra-t-elle fuir avant de briser sa règle ?


Avis de Marie
Parfois, on a des chansons qui nous parlent plus que d’autres, on écoute celle-là ou celle-ci au gré de nos envies, de nos humeurs. Pour d’autres, c’est bien plus que ça, que de jolis sons et de belles phrases à l’oreille. Pour ceux-là, la musique est vitale. C’est une passion sans laquelle ils ne sauraient vivre, sans laquelle ils ne sauraient exister. Madilyne est de ces personnes. Pourtant, un jour, elle décide de renoncer à sa passion. 

Petit pavé de 451 pages, ce premier tome des Fallen Angels ne s’en lit pas moins à une vitesse folle tant la lecture est aisée et l’histoire prenante. Mais voilà, c’est une chronique difficile à écrire tant il me faut faire la part des choses. Comme tout premier roman, celui-ci n’est pas parfait. Et autant j’ai apprécié l’histoire, autant certains points gênants, qui tiennent davantage à la forme doivent être mentionnés.

Maddie menait une vie géniale (ou presque) jusqu’à ce qu’un drame vienne y mettre fin abruptement. La musique, sa passion, devient du jour au lendemain sa pire ennemie.  C’est fini, elle n’y touchera plus jamais, c’est à cause d’elle que tout est arrivé.  De retour à Chicago, elle emménage chez sa cousine Abby, personnage haut en couleurs et au caractère affirmé, leader d’un groupe de musique : « The Fallen Angels ».

L’histoire en elle-même mélange avec efficacité nombre de clichés romantiques et musicaux tout en nous offrant un panel de personnages très attachants. Drôles et charismatiques, on a envie rien qu’avec ce premier tome de découvrir l’histoire que chacun cache, même si pour l’instant nous nous concentrons essentiellement sur celle de Maddie et Matthew. Maddie est une jeune femme qui souffre énormément et qui cache comme elle peut toute la douleur qu’elle ressent au plus profond d’elle-même. Sa protection : se couper de sa passion, la musique, et de tout amour. Elle ne veut plus souffrir, elle ne veut plus faire souffrir qui que ce soit. Mais c’est sans compter sur sa cousine Abby, demoiselle au caractère bien trempé et à l’exubérante joie de vivre (mon petit coup de cœur du livre !). Et sur Matthew, musicien (sexy) du groupe « The Fallen Angels ». Vous vous doutez bien, entre une telle cousine et un beau rockeur, il va être difficile de résister, malgré toute la meilleure volonté du monde ! Entre attendrissement, agacement et compassion, Maddie ne laisse pas indifférent et on passe par énormément d’émotions. La fin m’a même tiré des larmes tant j’ai trouvé l’histoire triste, pour ne pas dire éprouvante sur un passage bien précis. Ce qui y est décrit, sans jamais tomber dans le trash, n’en reste pas moins dramatique et une réalité touchant certaines familles. Bref, côté histoire, j’ai été conquise !

En revanche, la forme est venue malheureusement un peu gâter ma lecture. Même si un travail considérable a été fait, le roman mériterait encore un passage de correction. Erreurs grammaticales et d’orthographe demeurent en assez grand nombre pour ne pas être ignorées. Ce que le roman gagnerait sur la forme se répercuterait forcément au niveau du scénario, le lien entre certains passages pouvant se faire alors plus aisément et naturellement.


Donc oui, ce premier tome de The Fallen Angels est une bonne romance mais il n’a pas encore atteint ce degré de perfection recherché par toutes les romantiques. Des corrections de forme, qui permettraient en outre de l’alléger un peu, sont encore nécessaires pour le rendre indispensable dans les bibliothèques des adeptes du genre. Bref, des petites imperfections certes mais qui n’enlèvent rien à la qualité de l’histoire ! Un grand merci à Priincess Ramera Cassi pour sa gentillesse et son extrême patience ! Désolée pour ce délai de long délai de retour !!

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire