MENU

mercredi 6 septembre 2017

Royal Saga, Tome 1 – Commande-Moi

Auteur : Geneva Lee
Genre : romance, érotique

Éditions : Hugo Roman
Collection : New Romance
Publication : 4 mai 2016
Pages : 360

Prix : 17€

Résumé
Clara Bishop est une femme moderne. Brillante jeune diplômée, introvertie et échaudée par un passé amoureux catastrophique, elle est bien décidée à faire de sa carrière un succès. Elle accepte un jour de suivre sa colocataire à une réception huppée à laquelle participe tout le gotha et rencontre un bel et mystérieux inconnu au charme ravageur au détour d'un couloir.

Quelle n'est pas sa surprise lorsqu'elle découvre quelques jours plus tard à la une de tous les journaux à scandale une mauvaise photo floue de leur furtif baiser. Elle a embrassé le Prince héritier Alexander de Cambridge et il veut la revoir... Prince d'accord mais surtout bad boy ! Pas prince charmant pour deux sous. Il contrôle, il exige. Il est dangereux. Et elle n'arrive pas à lui dire non...

Tous les deux ont des secrets qui pourraient les déchirer ou les conduire à se rapprocher, mais les paparazzi emmêlent tout. Elle doit décider jusqu'où elle est prête à aller... pour le roi et pour le pays.
Entre secrets et scandales, une relation explosive nait de leurs étreintes passionnées mais le sort et la presse s'acharnent et tous deux luttent autant contre leurs démons que leurs familles pour arriver à s'aimer. 



Avis de Marie
Vous imaginez Kate et William dans une romance sadomaso bien épicée ? Non ? Alors lisez Royal Saga et vous ne verrez plus le couple royal de la même façon !
Royal Saga, c’est l’histoire de Clara Bishop, toute jeune diplômée dont la vie bascule le soir où elle embrasse un bel inconnu à une soirée huppée. Inconnu ? Seulement d’elle en fait. Parce qu’il ne s’agit ni plus ni moins que d’Alexander, Prince héritier du trône d’Angleterre ! Si les paparazzis ont pris soin d’immortaliser l’instant, Alexander quant à lui espère bien récidiver ! Obsédé par la belle Clara, le jeune homme va tout faire pour la revoir… et la posséder !
C’est le début d’une relation tumultueuse, qui repoussera nos deux amoureux jusque dans leurs derniers retranchements.

Vous avez un de mes précédents avis sur la New Romance ? Si oui, alors ne vous étonnez pas de cette chronique, j’ai comme l’impression d’être un public très difficile à satisfaire en la matière ^^’.

Honnêtement, si je suis rentrée dans l’histoire très facilement (pour une fois !), arrivée à la moitié, j’ai eu plus de mal à poursuivre car je me suis lassée.
Du côté du style d’écriture, je ne suis guère conquise par la norme qui semble être de mise pour ce genre de romans, c’est pourquoi je ne m’attarderai pas davantage dessus. Mis à part que c’est écrit dans un style simple, fluide et accessible, avec quelques passages crus, je ne sais pas vraiment ce que l’on pourrait rajouter.

Il faut donc en revenir à l’histoire, puisque c’est elle qui est plus intéressante ici. Si elle progressait relativement vite au début, elle a tout de même fini par ralentir à la moitié du roman, voire à stagner, l’auteur se perdant dans une flopée de détails spécialement utiles à l’intrigue.
Néanmoins, j’ai quand même continué, curieuse de la suite, car, voyez-vous, j’ai fini par m’attacher un tout petit peu aux personnages de Royal. Pour une fois ! Mais là encore, j’ai eu le droit à une héroïne passablement agaçante, bien que beaucoup moins que celles d’autres romans du même genre. Toujours dans le trop ou le pas assez, Clara est une éternelle indécise. Trop grosse, trop maigre, pas assez crédible, pas assez drôle, trop sérieuse, trop hésitante, pas assez confiante… Bref on pourrait continuer longtemps comme ça. Mais malgré ces points, on finit quand même par s’attacher à elle, sa carapace dissimulant une grande fragilité, prête à voler en éclats à tout moment.
Comme elle, on a envie de croire à son histoire d’amour avec Alexander. Mais cela semble difficile. Déjà, Alexander n’a rien du Prince Charmant. Certes, il est beau à se damner, mais le principe cache de nombreuses parts d’ombres. Et à trop vouloir faire la lumière dessus, Clara risque de se brûler les ailes. Ensuite, il faut bien parler de sa famille. La relation d’un héritier royal avec une simple roturière, Américaine de surcroît, n’est pas vue d’un bon œil. Si Alexander va prendre plaisir à contrarier son cher papa, Clara, pour sa part, va se demander quelle est réellement sa place dans l’histoire. Alexander l’aime-t-il pour ce qu’elle est ? Ou ne l’utilise-t-il que pour mieux s’imposer face à l’autorité paternelle ?

Comme vous vous en doutez, la relation de Clara et Alexandre va connaître de nombreux hauts et bas (plus de bas d’ailleurs que de hauts – et ils enlèveront souvent les deux). Mais malgré ces situations répétitives où le moindre prétexte est bon pour se quitter ou se rabibocher, je me suis quand même laissée entraînée par l’histoire.


Royal Saga, ce n’est pas une histoire exceptionnelle, écrite d’une plume exceptionnelle. Cependant, moi qui ne suis pas une adepte de New Romance, je me suis surprise à me laisser prendre par l’intrigue totalement clichée et prévisible. Alors soit je commence à m’habituer à ce genre (je ne pense pas), soit j’ai enfin réussi à trouver un roman qui me captive un peu plus. Dans tous les cas, je suis assez curieuse de la suite au point de poursuivre ma lecture de la série avec le deuxième tome : Captive-Moi.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire