MENU

mercredi 13 septembre 2017

Driven, Tome 2 - Fueled



Auteur : K. Bromberg
Genre : New Romance

Edition : Hugo Roman
Parution : Octobre 2015

Prix : 17 €
Achat : FNAC - Fueled

Quatrième de couverture
Rylee Thomas exerce un contrôle d'elle-même, de peur de retomber dans ses anciens travers, mais sa rencontre avec Colton Donovan va tout changer. Alors qu'elle cherche à se reconstruire, ce beau pilote de course arrogant, habitué à obtenir tout ce qu'il veut, va l'amener une fois de plus à repousser ses limites.

Avis de Manon
Si le premier tome m’avait laissé, dans l’ensemble, une bonne impression, j’ai eu beaucoup de mal à terminer le tome 2 de Driven.
Ce second tome reprend exactement là où se terminait le premier opus. Si Rylee est tombée irrémédiablement amoureuse de Colton, ce dernier n’est toujours pas prêt à éprouver des sentiments. Il fait donc la seule chose qu’il sait faire : fuir. L’enjeu de ce second tome est donc de savoir si la relation entre les deux héros pourra durer et si Colton acceptera de s’ouvrir sur son passé et d’aller de l’avant dans sa vie amoureuse grâce à l’aide de la jeune femme.

Si le premier tome me rappelait parfois Cinquante Nuances de Grey, cela n’a pas du tout été le cas ici. En fait, si je devais comparer ce tome à une autre New Romance, je choisirais le tome 2 de la saga After d’Anna Todd que je n’ai malheureusement pas trop apprécié.
Ce second tome démarre plutôt bien avec des passages du point de vue de Colton assez intéressants. Ils permettent d’en apprendre plus sur le traumatisme de son enfance et la complexité de ses sentiments envers Rylee. Cela le rend touchant et permet de découvrir les raisons qui se cachent derrière son comportement avec les femmes. Le problème c’est que l’histoire s’essouffle lorsqu’on arrive à la moitié du livre. A partir de là, j’ai eu l’impression que les scènes ne faisaient que se répéter. La dynamique de couple entre Colton et Rylee devient rapidement fatigante et répétitive. Je me suis lassée de leurs hésitations. Après, il faut avouer que ce livre a quand même l’originalité de nous décrire une situation de couple qui n’est pas toujours rose et dont les problèmes ne se résolvent pas au bout de 15 pages. C’est ce que j’aime le plus dans cette série : la complexité de leur relation.

L’écriture si elle n’est pas une référence dans le genre n’en reste pas moins correcte. Les scènes de sexe, comme dans toute New Romance qui se respecte, sont très présentes et le langage de Colton assez cru. Il faut dire que le pilote ne fait pas dans le finesse et le sentimentalisme. Exceptés les moments où Rylee se questionne sur l’avenir de sa relation avec Colton, l’intrigue est plutôt rythmée. Je pense notamment à une certaine soirée à Las Vegas. J’aurais aimé voir davantage Beck et Haddie, respectivement les meilleurs amis de Colton et Rylee. Peut-être dans les prochains tomes… Les passages avec les enfants du foyer sont très touchants, souvent drôles et émouvants. Ils ajoutent beaucoup d’intérêt au livre et apporte une coupure bienvenue dans l’intensité de la relation entre les deux héros.

La fin est très prévisible. On la voit venir gros comme une maison une cinquantaine de pages avant. Mais elle a le mérite de ménager un certain suspense et de permettre au lecteur d’avoir envie de lire la suite.

Bref, pour résumer, j’ai trouvé ce second tome en-dessous du précédent. Si les personnages, leur histoire et la manière dont ils évoluent restent très intéressants à suivre, il y a également beaucoup de répétitions.

Extrait
« - D’abord, tu jures que rien ne s'est passé. Maintenant, tu me dis que ce n’était qu'un baiser. Et quoi ensuite ? Tu vas me dire que ta bite est tombée par accident dans son vagin grand ouvert ? ... »

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire