MENU

mardi 20 février 2018

Almanach 2018 Provençaux et Comté de Nice

Auteurs : Lucienne Delille & Olivier Grandjean
Genre : almanach

Éditions : CPE
Publication : 20 Septembre 2017
Pages : 128

Prix : 9,90€

Résumé
Le printemps offre généreusement ses sourires, aux rafales hargneuses succèdent la brise légère. Alors s’offrent à vous, encore tapies sous un coussin de mousse douce, violettes, pâquerettes, pervenches, primevères... exhalant dans l’air leurs délicates senteurs. Les campagnes revivent, les terrasses des cafés aussi... Les portes s’ouvrent, les cours aussi... Les jupes raccourcissent, les genoux se dévoilent...

Puis c’est l’azur ensoleillé de l’été quelquefois parsemé de nuages et de brumes. Il porte en lui les promesses d’une chaleur bénéfique, de farniente, de vacances, d’horizons nouveaux. Abordez des villages situés au bout, tout au bout des chemins ombragés de tilleuls, serpentant sur une colline ou longeant une petite rivière.

Une journée d’automne, c’est la lumière si particulière qui joue avec les bruns, les jaunes des feuilles et des fougères et les mauves des bruyères. C’est cette odeur si particulière de bois mort humide et d’herbe mouillée. C’est aussi ce cri si prenant d’un cerf en rut... Vous entrerez dans ces magnifiques forêts ou dans un chemin de campagne pour faire une cueillette de fruits ou de baies sauvages, pour une recherche de cèpes tête noire, de girolles orangées, d’amanites des césars, de pieds de moutons, de trompettes de la mort... et de châtaignes.

Souvenez-vous, la douceur persistante du temps avait provoqué des bouleversements dans l’éveil de la nature. C’est ainsi que nous avions cueilli des jonquilles épanouies, fin janvier ! Les pommiers du Japon avaient mêlé leurs fleurs rouges au jaune des forsythias. Les jardiniers s’étaient plaints du manque de gelées, très utiles pour tuer « la vermine », jamais inquiétée par le froid.

Au fil des quatre saisons parcourez l’almanach des Provençaux et Comté de Nice pour votre plaisir. On y parle de pluie, on y parle de beau temps. On y retrouve cette nostalgie positive qui se dégage des récits, des contes, des légendes, des histoires, des personnages, des recettes… L’âme du terroir en quelque sorte !

Gérard Bardon
Avis de Marie
Je vous avouerai que ma première impression à la découverte de cet almanach n’était guère engageante. Son aspect est plutôt terne et disons-le, triste. Pourtant, il serait bête de passer à côté juste pour ça. Parce qu’à l’intérieur, c’est un vrai trésor !  Regorgeant d’anecdotes et d’informations sur la Provence, il nous permet d’apprendre énormément de détails sur l’histoire de cette belle région. Agrémenté de jeux, il nous fait partir à la découverte de lieux magiques et enchanteurs et nous apporte un nouveau regard sur ceux que l’on connaît.

Du côté pratique, pour être honnête, il y a mieux. Pour inscrire juste une petite ligne, cela suffira mais il vaut mieux ne pas avoir quantité d’informations à écrire dans le calendrier.


Dans l’ensemble, c’est donc un almanach plutôt sympathique même si au premier abord il ne donne pas trop envie. Mais la diversité des anecdotes livrées nous permettent de mieux connaître la Provence, une région à l’histoire riche.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire