MENU

mercredi 3 janvier 2018

Tara Duncan, Tome 12 - L'Ultime Combat

Auteur : Sophie Audouin-Mamikonian
Genre : fantastique, jeunesse

Éditions : XO
Publication : 18 Septembre 2014
Pages : 560

Prix : 19,90€

Résumé
Tout est-il perdu ? Tara Duncan est épuisée. La puissance de sa terrible magie la met en première ligne pour lutter contre la comète qui tente toujours de dévaster les planètes démons et d’en collecter les âmes.

Lentement, mais sûrement, les sortceliers plient sous les assauts incessants.

Et les choses se compliquent, lorsque la reine des elfes est assassinée dans le Palais de Tingapour. Qui veut empêcher la reine de parler, et pourquoi ?

Sans compter que l’histoire d’amour entre Tara et Cal est suffisamment fragile pour que la jeune femme doute. Robin parviendra-t-il à reconquérir le cœur de la belle héritière ?

Envoyés en mission dans l’espace profond, Tara, le magicgang, mais aussi Archange, Maître Chem, Mourmur Duncan, Mara ou Selenba, vont déterrer un secret enfoui depuis plus de cinq mille ans.

Par une ironie du sort, Tara sera-t-elle sauvée par son pire ennemi, Magister ? Ou alors est-ce encore un coup tordu du Sangrave pour dominer l’univers ?

L’ultime combat vient de commencer. Et tous ne survivront pas.



Avis de Marie
Je ne sais pas si vous aussi ça vous l’a déjà fait mais avant (c’est-à-dire jusqu’à la fac), j’arrivais à suivre toutes mes séries dès leur sortie. Et puis la vie étudiante touchant à sa fin (larmes de crocodile), il a fallu entrer dans la vie « active ». Petite aparté : les étudiants sont des êtres très actifs contrairement aux apparences ;) Bref, là tout s’est compliqué et j’ai vu le retard s’accumuler pour nombre de séries. Alors de temps en temps, j’aime bien (essayer de) rattraper tous ces tomes en retard (on y croit !). Sauf que parfois, je n’arrive plus à rentrer dans l’univers comme auparavant, le temps passé entre deux tomes étant trop important pour arriver à apprécier autant la série… Heureusement, Tara Duncan ne fait pas partie de ces séries dont j’ai fini par me lasser et c’est avec toujours le même plaisir que je retrouve la jeune fille et ses amis.

Ce douzième tome des aventures de Tara DuncanL’Ultime Combat, vient ici clôturer le premier cycleLa quête (de tranquillité) de Tara touche à sa fin mais son succès (repos) n’est en rien garanti. La comète tente toujours de dévaster l’univers et une fois les planètes démons dévastées, elle se tournera forcément vers celles des autres peuples. Une seule solution : il faut à tout prix la détruire. Or, Tara, de par sa puissance, est la seule en mesure de lutter contre elle. Mais elle ne peut pas être de partout : ralentir la comète, trouver une solution pour la détruire et ensuite partir chercher la dite solution, tout ça en même temps, c’est compliqué. Voilà donc la jeune fille débordée et malgré tout, l’aide de ses amis risque de ne pas s’avérer suffisante. Qu’à cela ne tienne, le Magicgang a fait à de multiples reprises ses preuves et a montré que rien ne peut résister à une amitié pareille. Ce n’est donc pas une comète-vache-de-l’espace qui va venir contredire cela !! Bien sûr, au milieu, il faut composer avec d’autres éléments perturbateurs, à commencer par une reine des Elfes assassinée (mais pourquoi ???? et qui a osé ?????!!) et un Magister toujours aussi déterminé (déchaîné) à dominer l’univers. Et le pire, vous savez ce que c’est ? Tara commence à douter de ses sentiments pour Cal. Déjà que ce n’est pas évident en tant qu’Héritière de l’Empire d’Omois de garder sa vie privée, eh bien, privée, je ne vous dis pas pour gérer ses histoires de cœur ! Bref, c’est une sale période pour la jeune fille…  Finalement, et si on laissait la comète tout détruire ? Comme ça, plus de problèmes ! Ou presque…

Série commencée dès sa sortie en 2003, 14 ans après, je ne m’en lasse toujours pas et c’est avec plaisir que je me plonge dans chaque nouveau tome. J’avais donc vraiment hâte de connaître le dénouement du douzième et dernier tome du cycle, que j’ai dévoré en quelques jours. À la maison, c’était simple : j’étais là mais je n’étais pas là (c’est beau !). Plus de Marie ! La vaisselle ? Je ne suis pas là. Ranger ? Non plus. Le mot d’ordre était : « oubliez-moi !!». Bizarrement, c’est dans ces cas-là que justement, TOUT LE MONDE se souvient de vous (même le chien !). Mais ça ne m’a pas empêchée de le lire à vitesse grand V. L’humour est l’une des touches principales de la série et celui-ci marche toujours aussi bien. Entre références actuelles et apartés de l’auteur, la lecture est toujours aussi plaisante et dynamique. Les pages défilent très vite et les retournements de situation sont nombreux, au point d’en perdre le nord.


Au final, cela donne un tome dans la parfaite continuité des précédents, sans rien perdre de ce qui a fait tout leur succès. Rythmé, drôle et touchant, L’Ultime Combat vient certes mettre un point final au premier cycle de Tara Duncan mais en rien à ses aventures qui continuent dans Tara et Cal. Aboutissement oui mais il laisse assez d’ouverture pour mettre une nouvelle pierre de base pour de nouvelles aventures de nos petits héros, qui ne sont plus si petits.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire