MENU

jeudi 25 janvier 2018

Royal Saga, Tome 3 - Couronne-Moi

Auteur : Geneva Lee
Titre VO : Crown Me
Traduction : Claire Sarradel
Genre : érotique, romance                                                   

Éditions : Hugo Roman
Collection : Hugo Poche
Publication : 29 juin 2017
Pages : 586

Prix : 7,60€ (poche) – 9,99€ (ebook)

Résumé
« Je lui ai donné un foyer, mais il est mon refuge.  »

Notre amour est fait d’extase et de douleur, de renaissance et de destruction, de lumière et d’ombres. Je m’agrippe à lui, aux réponses que j’ai trouvées dans ses bras, je n’ai plus peur de ce que l’avenir nous réserve. Je sais que nous pourrons y faire face, ensemble.
Alexander, Prince de Cambridge, a décidé que sa passion pour Clara Bishop devait être révélée au grand jour et se concrétiser par un mariage et Clara a dit oui. Ce qui devrait être une période heureuse, se révèle extrêmement difficile. Les démons qui rôdent autour d’eux n’en ont pas fini de projeter leur ombre noire et d’essayer d’empêcher ce mariage : Le Roi cherche tous les moyens pour empêcher que Clara monte sur le trône. Georgia, l’ex perverse d’Alexander joue un rôle aussi malsain que ses relations avec les hommes. Quant à Daniel, l’ex de Clara, sa folie va-t-elle l’amener à la plus grande des extrémités ?

De fiançailles anxiogènes en enterrement de vie de jeune fille ahurissant, Clara a du mal à se préparer, même avec l’amitié de Belle et Edward, et la protection de Norris. Elle est en proie à de multiples tourments, dont le plus surprenant n’est pas celui qu’elle croit. Et ce jour d’avril qui devait être l’apothéose de leur amour finit dans un bain de sang. Clara va-t-elle perdre celui qui l’a conquise et qui maintenant la chérit autant qu’elle l’aime ? Leur histoire d’amour pourra-t-elle enfin se réaliser ? Pourront-ils enfin être mari et femme, cœur et âme réunis ?


Avis de Marie
Comme vous vous en doutez, s’agissant d’un troisième tome, cette chronique contient forcément des spoilers. Si vous n’avez pas encore lu les deux premiers tomes de Royal Saga et que vous souhaitez garder l’effet de surprise (enfin… tout est relatif), je vous conseille de ne pas poursuivre la lecture de cette chronique. Si vous ne comptez pas les lire, il est fort probable que vous n’atteigniez même jamais cette ligne. Je ne vous en voudrais pas ;) Mais si vous décidez de me lire par curiosité, alors c’est avec plaisir que je vous dis bienvenue !

On continue l’histoire d’amour entre Clara et Alexander juste après qu’il lui a fait sa demande en mariage devant les caméras. Et la demoiselle a dit OUI ! Couronne-moi est donc consacré aux préparatifs du mariage royal. Bien entendu, pour que ce mariage ait lieu, encore faut-il surmonter tous les obstacles sur le chemin, à commencer par un roi pas ravi de sa nouvelle bru et bien déterminé à ne pas offrir sa bénédiction au couple. Ah la belle-famille… Ce n’est pas toujours évident ! Je ne vous dis pas en plus quand c’en est une qui a des moyens aussi prestigieux que celle-là ! Après, ça peut aussi avoir ses avantages, notamment une protection personnelle assurée par les meilleurs agents. Et Clara va en avoir plus que besoin avec son ex petit-ami complètement fou qui court librement les rues. Toujours aussi obsédé par la belle jeune femme, Daniel saura-t-il se reprendre avant de commettre l’irréparable ?

Honnêtement, même si je ne suis pas une grande fan de la série, j’ai fini par me laisser prendre au jeu et à m’attacher aux personnages. Clara et Alexander forment un couple attachant et j’attendais de ce tome un approfondissement de leur personnalité et de leur relation. Or, Geneva Lee est restée en superficialité et il se dégage de l’ensemble un sentiment de manque, comme si elle avait tranché en plein milieu des chapitres pour les alléger. Le tome est certes épais mais la police d’écriture est assez grosse aussi. Donc il faut relativiser un petit peu. Les évènements s’enchaînent sans quasiment aucun temps mort et je ne me suis presque pas ennuyée (certains passages ayant tout de même tendance à traîner en longueur). Cependant, j’étais toujours dans l’attente de l’introduction d’une complexité qui  n’est jamais venue, à mon plus grand désespoir. Cela aurait pourtant permis au roman d’acquérir davantage de suspens. Mais là, les clichés se succèdent les uns après les autres et sont tous attendus sans surprise. Bien que je m’attendais plus ou moins à cela, j’espérais que cet aspect serait compensé par le développement de la relation entre Clara et Alexander, plutôt que d’avoir leurs sempiternelles réflexions quant à la possibilité de leur amour. Ne vous leurrez pas, Clara est toujours autant dans le doute et toujours pour les mêmes raisons. Rares sont les chapitres du point de vue d’Alexander et je n’ai pas trouvé qu’ils apportaient quelque chose à l’histoire non plus. Le suspens est absent et les relations aussi bien que les personnages, toujours aussi superficiels. Pourtant, il y avait de quoi faire. Je n’étais pas contre le fait que la relation entre le frère d’Alexander et son âme sœur soit mise plus en avant par exemple ! Et rien ! Pfiou… Et puis, quand on prend un peu de recul avec ce genre de roman, je trouve ça drôle de voir comment le moindre petit évènement insignifiant devient le centre d’une histoire et les proportions qu’il prend. Mais bon, on attend seulement un minimum de vraisemblance dans ce genre d’histoires et si on s’attend à ce que ce soit crédible et réaliste, alors autant se lancer dans d’autres lectures.


Bref, en soi ce n’était pas un roman désagréable à lire mais pour autant ce n’est pas le chef-d’œuvre du siècle, loin de là et il s’en dégage une impression de pas terminé. Dommage car il s’agit ni plus ni moins que de la conclusion de l’histoire de Clara et Alexander et je m’attendais à une fin en apothéose. La trilogie de Cinquante Nuances de Grey, avec laquelle Royal Saga comporte de nombreuses similitudes, se révèle au final plus riche et plus intense.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire