MENU

mercredi 17 janvier 2018

Le Japonais en manga, Tome 1

Auteur : Marc Bernabé
Genre : manuel

Éditions : Glénat
Publication : Octobre 2017
Pages : 384

Prix : 25€

Résumé
Le manuel culte, réactualisé !

Les manuels d'apprentissage de la collection Le Japonais en manga ont permis à nombre de fans de s'initier à la langue d'Akira Toriyama par une méthode ludique. Aujourd'hui, le manga n'est plus une mode mais une culture à part entière, et chaque année, de nouveaux adeptes continuent à s'intéresser au japonais. Il était donc temps de leur proposer une version réactualisée du manuel culte.
Le tome 1 de cette nouvelle édition combine le Cours élémentaire et le Cahier d'exercices 1 de l'ancienne édition et propose donc un manuel très complet pour débuter dans l'apprentissage de la langue.
 

Avis de Marie
Disons ce qui est : parfois certains manuels ne nous donnent vraiment pas envie d’étudier et sont même carrément décourageants. Il en va ainsi de certaines méthodologies de langue. C’est là que Glénat réussit son coup en nous proposant un manuel d’apprentissage du Japonais des plus attrayants. Langue plus ou moins difficile à appréhender pour nous qui avons un système d’écriture complètement différent, le Japonais exige un apprentissage régulier et rigoureux pour pouvoir être maîtrisé.
Le Japonais en manga nous propose donc une méthodologie d’apprentissage ludique et plaisante avec le manga pour thème.

J’adore apprendre de nouvelles langues. Actuellement en train d’étudier le Coréen (validation de ma première année avec mention bien youpiiii), je m’étais dit qu’une fois cette langue-ci maîtrisée, je commencerais avec plaisir l’étude du Japonais. C’était sans compter sur l’envoi de ce manuel. Même si ce n’est pas très malin et si je ne sais pas si j’arriverais à gérer les deux de front, ce manuel a réussi à me dévier de ma résolution première. Bon après, ce n’est pas très étonnant de ma part, c’est comme pour les livres : « un à la fois – oui mais pour moi » ;)
Alors j’ai commencé à le feuilleter, juste comme ça, un petit peu au hasard pour voir ce qu’il en était. Et puis petit à petit, je me suis mise à lire avec beaucoup d’attention les premières pages. Et là, c’était fini, allez hop, ciao les bonnes résolutions. J’ai donc commencé par la lecture des bases du Japonais. Ayant quelques facilités d’apprentissage pour les langues, quelques notions de base du Chinois et une étude un peu plus poussée du Coréen, le Japonais ne m’a pas spécialement effrayée, que ce soit pour son système d’écriture comme pour sa construction. Ça, c’est avec tout le bagage culturel que j’ai. Quid d’une personne totalement novice ? Nul doute qu’une personne motivée et passionnée s’en sortira. Bien entendu, ce sera avec du temps, de la rigueur et de la patience. L’apprentissage ne peut se faire du jour au lendemain mais Le Japonais en manga a le mérite d’être clair et efficace tout en donnant envie de poursuivre grâce à son format et son contenu. Ses explications claires et détaillées permettent au lecteur, ou plutôt devrais-je dire à l’élève, d’appréhender les notions de base et de les approfondir. Le fait que cette édition contienne le cahier d’exercice est un atout indéniable.


Les personnes autodidactes, qui souhaitent se lancer dans l’apprentissage du Japonais en dehors de toute structure scolaire, trouveront dans cette édition du Japonais en manga un allié précieux. Dynamique, ludique et, à mon sens, complet, il est parfait pour débuter.

1 commentaire :

  1. Merci beaucoup pour cette découverte, je cherche plusieurs méthodes pour apprendre par moi-même cette langue qui me fascine et celle-là a l'air pas mal du tout :)

    RépondreSupprimer