MENU

vendredi 13 octobre 2017

Sœurs de Cœur, Tome 2 – Judith

Auteur : Christine Feehan
Titre VO : Spirit Bound
Traduction : Roxanne Berthold
Genre : érotique, fantastique, romance

Éditions : Diva
Collection : Paranormale
Publication : Mai 2017
Pages : 592

Prix : 8,99€

Résumé
Stefan Prakenskii est un agent secret. Mais aussi un meurtrier. Il connaît mille façons de tuer un homme, et deux mille façons de séduire une femme. Voilà pourquoi il est impatient d'entreprendre sa nouvelle mission, dans la ville côtière de Sea Haven. Sa mission ? Se mêler de la vie d'une belle femme insaisissable qui entretient un lien mystérieux avec son passé, mais aussi avec un criminel dangereusement séduisant qui ne souhaite qu'une chose : la posséder.

Judith Henderson est une artiste à la renommée montante. Sa beauté parfaite stimule l'âme de deux hommes, qui ont fait d'elle leur obsession. Comme ses sœurs de cœur, Judith a un pouvoir. Elle est celle qui lie tous les éléments entre eux, qui donne de la puissance à l'eau, au feu, à l'air… Depuis des années, elle attend l'homme qui viendra libérer la passion et le feu qui couvent en elle, celui à qui elle pourra confier ses émotions. Cependant, un seul homme pourra survivre à ses secrets et à l'ombre qu'elle a projetée sur leurs vies…

Avis de Marie
Après avoir terminé le premier tome des Sœurs de cœur de Christine Feehan, je continue ma découverte de la série avec le deuxième consacré cette fois à Judith. Et pour le coup, cette lecture a été à la hauteur de la précédente et dans la parfaite continuité !

Judith est une jeune femme au sombre passé. Alors qu’elle étudiait l’art à Paris, elle y fait la rencontre d’un homme qui changera complètement sa vie. Cet homme n’est pas ce que l’on pourrait appeler un gendre idéal. Loin de là. Alors forcément, les évènements prennent une mauvaise tournure et Judith prend la fuite. Et lui, il finit un jour par se retrouver en prison. Où il croise la route d’un des frères Prakenskii, qui doit lui aussi mener à bien sa mission. Il se trouve que celle-ci va le mener droit dans les bras de Judith, qu’il va devoir séduire pour obtenir les informations qu’il cherche. Mais Stefan va se retrouver pris à son propre jeu et lui qui croyait être immunisé à l’amour va se retrouver submergé par la force de ses émotions. Pendant combien de temps pourra-t-il cacher la vérité à Judith ?

Si Rikki s’était avéré une bonne découverte, Judith ne déçoit pas en conservant un rythme et un ton identiques. Christine Feehan est déterminée à caser chacune des sœurs de cœur et des frères Prakenskii, de préférence ensemble, et ne lésine pas sur les moyens pour ça. Cette fois, en dépit de vies compliquées, voire mouvementées, Judith et Stefan sont tous les deux sur le marché des célibataires. Le bel agent secret russe et la jolie demoiselle aux origines exotiques vont voir leur chemin se croiser et se lier intrinsèquement. Judith va occuper de manière obsessionnelle chacune des pensées de Stefan juste après qu’il ait vu des centaines de photos d’elle sur les murs de sa cellule. Certes, vous me direz que la vie en prison n’est pas réputée pour être facile et que l’on s’y console comme on peut. Là, ça relèverait quand même limite de la psychiatrie si nous étions dans la réalité. Mais heureusement, il s’agit d’une fiction ! Et au lieu d’avoir un psychopathe capable de vous tuer d’une simple torsion de poignet, nous avons là un mec canon, toujours capable de vous tuer, cette fois non seulement d’une simple torsion de poignet mais aussi d’un simple battement de cil. Mais il est beau et il a un cœur, qu’il cache au plus profond de lui-même, et c’est tout ce qui compte. Bref, vous l’aurez compris, si Stefan est une redoutable arme à lui tout seul, comme tous ses frères d’ailleurs, derrière ses airs de dur à cuire se cache un homme sensible et passionné. Protecteur vis-à-vis de Judith, l’intensité de ses émotions n’aura de cesse de le surprendre. Cessant de chercher une quelconque explication à cette situation, le jeune homme décide de protéger la belle artiste coûte que coûte. Mais la vie d’espion n’est pas de tout repos et surtout loin d’être paisible. Stefan est sans cesse en danger, il est un danger permanent pour toute personne susceptible de l’approcher. Peut-il espérer vivre pleinement un jour sa passion avec Judith ? Heureusement, nos deux tourtereaux bénéficient de capacités hors du commun qui leur seront bien utiles pour sauver leur vie et venir à bout de tous les dangers.

Cette fois, le récit est davantage centré sur le personnage masculin. Si dans le premier tome, les points de vue étaient partagés également entre les deux protagonistes, dans Judith l’auteur insiste davantage sur le personnage de Stefan. Ce qui n’était absolument pas pour me déplaire ! Bien que cliché, Stefan est un personnage attachant et on a envie d’en apprendre plus sur ce que sont devenus ses autres frères, plus même que pour les sœurs de cœur. Pourtant leurs dons ont de quoi intriguer mais finalement je trouve qu’elles sont plus lisses, plus prévisibles. Alors qu’avec les frères Prakenskii, on ne sait pas à quoi s’attendre, on se dit qu’on n’est pas à l’abri d’un revirement soudain de situation, qu’ils peuvent nous surprendre à n’importe quel moment.


Sœurs de cœur, ce n’est sûrement pas ce que certains qualifieront de grande littérature. Néanmoins, sur un marché où l’offre en New Romance est gigantesque, la série se démarque pas mal, tant au niveau du scénario que de l’histoire. Personnellement, c’est une lecture que j’ai apprécié et je pense bien poursuivre la série avec le troisième tome : Airiana.

Aucun commentaire :

Publier un commentaire