MENU

vendredi 27 octobre 2017

Le monde m'attend

Auteur : Miannay
Genre : comédie dramatique, romance

Éditions : autoédition
Publication : 15 août 2017
Pages : 296

Prix : 9,48€ (papier) – 0,99€ (ebook)

Résumé
50 nuances de Candide (Pardon, Voltaire !). Viane Cey, blonde à la bouche outrageusement indécente, a compris comment « ça » marche, mais refuse de marcher comme tout le monde. En attestent ses lettres de motivation : « Madame, Monsieur Machin, Je veux ce travail, parce que j’ai besoin de fric. Après avoir lu votre annonce, je me suis dit que ce job avait l’air moins ennuyeux que les autres, j’y ai même entrevu la possibilité d’en retirer de la satisfaction. Je suis parfaite pour ce poste, embauchez-moi. » La jeune femme se rêve écrivain, n’a-t- elle pas été d’ailleurs stagiaire dans une maison d’édition, vrai poulailler parisien ? Enfin, ça, c’était avant de jouer aux fléchettes sur son diplôme. Elle vient d’entamer un "Manuel de chasse et de pêche à l’usage des jeunes diplômés cherchant du travail". Elle écrit vite, elle écrit beaucoup, elle est passée pro dans l’art de jouer sur la grosseur de la police et la hauteur de l’interligne, et a ainsi dépassé le cap fatidique des trente pages. Du coup, elle va devenir brune, chercher un mâle avec grand M, un QI et un beau cul, tout foirer, tout recommencer. Une histoire dans laquelle tout le monde peut se reconnaître !


Avis de Marie
On connaît tous l’adage : le monde appartient à ceux qui se lèvent tôt (et tant pis pour les lève-tard). On nous serine bien souvent également que le monde ne nous attend pas et que lorsqu’on veut quelque chose, il faut foncer, ne pas hésiter, ne pas attendre. Bien sûr, certains vous diront que ce n’est pas vrai, que ce n’est pas à eux de courir après le monde mais au monde de les attendre. Et ça marche même très bien pour certains d’entre eux ! Viane, est-ce que ça marche pour elle ? Avec Le monde m’attend, son premier roman, Miannay nous invite à la rencontre de cette jeune femme en quête d’elle-même et de ses déboires.

Viane, c’est une jeune femme qui n’attend qu’une chose : vivre enfin et s’épanouir. Elle sait que le monde l’attend, c’est juste elle qui a dû mal à chopper le train pour le rejoindre. Diplômée d’un master, elle peine pourtant à trouver le poste de ses rêves dans le monde de l’édition. Au désespoir, la jeune niçoise va finir par accepter un stage chez une maison d’édition qui la fera vite déchanter. Le monde l’attend, certes, mais comment le rejoindre ? Surtout que la demoiselle a de l’ambition : elle veut trouver un boulot qui lui permette de vivre de sa passion, trouver l’homme de sa vie (beau et intelligent, c’est un minimum), et devenir un écrivain célèbre. Sauf que ce n’est pas gagné du tout. Alors Viane va devoir faire des choix. Entre une vie sentimentale frôlant le néant et un boulot ingrat, pas facile de prendre les bonnes décisions. Parfois, il faut savoir se montrer culotté pour avancer et prendre des risques, ce qui va à l’encontre de la personnalité de Viane. À elle de se reprendre en main une bonne fois pour toute !

Miannay est une auteur que j’ai découvert avec énormément de plaisir. Dès les premières lignes, le ton est donné : une narration pleine de peps, un roman feel good, Miannay tranche dans le vif et nous invite à la rencontre de Viane, personnage drôle et entier (#nofilter). Viane nous dépeint son quotidien d’un regard exacerbé et acerbe sur le monde qui l’entoure, toujours avec énormément d’humour. Miannay nous dresse-là le portrait d’une jeune femme en quête d’elle-même, qui se pose énormément de questions : sur ce qu’elle est, sur ce qu’elle veut, sur son avenir. Pleine d’espoir et de rêves, on assiste à sa confrontation avec la vie active, la « vraie » vie si l’on peut dire. Comment une étudiante fière de ses diplômes se retrouve à galérer sur le marché de l’emploi, alors même qu’on lui avait vendu monts et merveilles grâce à sa haute qualification ? Viane ne le sait pas. Mais en tout cas, elle a compris que tout ce qu’on lui promettait, c’était du pipo. Rien ne s’obtient sans rien. Pour autant, elle ne s’attendait pas à devoir faire des sacrifices. Cela inclut-il son ego ?

Difficile de ne pas se reconnaître dans tous ces questionnements existentiels. Ce roman nous parle forcément car ce sont là des questions que nous nous sommes toutes et tous posé à un moment donné. La vie est faite de tournants, à nous de savoir les prendre. L’erreur est humaine et Viane va nous prouver à plus d’une reprise qu’elle est humaine. Enchaînant les erreurs, allant même jusqu’à se vautrer complètement, c’est la tête haute (ou presque) qu’elle essaiera de remonter la pente, de reprendre sa vie en main. Viane y parviendra-t-elle ? Trouvera-t-elle ce parfait équilibre auquel elle aspire ? En tout cas, ce sera toujours avec humour qu’elle nous fera partager son quotidien. Entre situations incongrues et moments d’émotions, Miannay nous emporte dans un quotidien somme toute banal mais dépeint avec à la fois tellement de légèreté et de pertinence qu’on se retrouve le livre entre les mains, le sourire sur le visage, jusqu’à la fin ô si bien amenée qu’il ne pouvait y en avoir d’autre !


Pleine d’imagination, un style incisif, drôle et piquant à peaufiner, Miannay est une jeune auteur qui promet ! Hâte de voir ce qu’elle a encore en réserve !

Aucun commentaire :

Publier un commentaire