MENU

samedi 9 septembre 2017

Finding Cinderella

Auteur : Colleen Hoover
Genre : romance

Éditions : Pocket
Collection : PKJ
Publication : 17 août 2017
Pages : 224

Prix : 14,90€


Résumé
Découvrez le chassé-croisé amoureux des meilleurs amis de Sky et Holder, les héros de Hopeless et Losing Hope.

Quand, dans l'obscurité la plus totale, une inconnue tombe dans ses bras, Daniel a le premier coup de foudre de sa vie. Tous deux décident de vivre une histoire aussi courte qu'intense sans échanger leurs noms ni voir leurs visages. Quelques mois plus tard, alors que Daniel a perdu tout espoir de retrouver sa Cendrillon, il rencontre Six, la meilleure amie de Sky : deuxième coup de foudre. Mais Holder lui interdit formellement de tenter de la séduire... ce que Daniel va bien sûr prendre pour un défi à relever.



Avis de Marie
Est-il encore besoin de présenter Colleen Hoover, cette auteure à succès de New Romance ? Chacune de ses nouvelles publications semble rencontrer énormément de succès et les files d’attente pour les séances de dédicace sont interminables (d’où des dédicaces à la chaîne, où les fans pourront à peine échanger avec elle trois mots bredouillés en anglais).

Finding Cinderella est sa dernière publication en date. Cross-over de Hopeless, il se concentre sur deux personnages secondaires précis : Six et Daniel. Vous n’avez pas lu Hopeless et Losing Hope ? Moi non plus. Ne vous inquiétez pas, cela n’empêche en rien de suivre facilement l’histoire et de se plonger complètement dedans. En revanche, il est probable de se spoiler un peu.

Alors qu’il est tranquillement en train de sécher les cours dans un placard du lycée, dans l’obscurité la plus totale, Daniel voit sa sieste perturbée par une fille qui n’a rien trouvé de mieux que de lui tomber dessus. Celle-ci lui annonce détester le monde entier, ce à quoi le jeune homme ne peut répondre que par l’affirmative, tant il est d’accord avec elle. Sur ce point commun, ils décident tous deux de rester dans le noir et de vivre un instant de partage (appelons-le comme ça), aussi bref qu’intense. Après quoi, ne connaissant rien l’un de l’autre, pas même leur visage, leurs chemins se séparent d’un commun accord. Pourtant, Daniel ne peut oublier sa belle Cendrillon. Peut-être bien qu’il n’a pas fait que semblant de l’aimer dans le cagibi.
Après une nouvelle déception amoureuse, le jeune homme se rend chez son meilleur ami (et héros de Hopeless), Holder, et sa copine Sky (héroïne de Hopeless également). Là, il fait la connaissance de Six et c’est le coup de foudre immédiat, allant jusqu’à lui faire oublier sa mystérieuse Cendrillon. Sauf que Six, c’est la meilleure amie de Sky et que Holder sait bien les problèmes qu’il pourrait y avoir si son meilleur ami et la meilleure amie de sa copine sortaient ensemble. Alors, il interdit formellement à Daniel de séduire Six. Sauf que Daniel est plutôt un adepte de la psychologie inversée. Lui dire non, c’est le mettre au défi de faire le contraire. Le voilà donc en train de tenter de séduire la belle Six, qui ne semble pas insensible à son charme non plus !

Colleen Hoover, c’est une auteure que j’apprécie à l’occasion, pour ses lectures légères et sans prise de tête, que certains qualifieraient de mièvrerie écrite avec les pieds certes, mais qui remplit parfaitement son rôle pour ma part ;)
Si tous ses romans ne m’ont pas forcément plus, dans l’ensemble on ne peut pas dire non plus que ce sont des lectures désagréables. Finding Cinderella, bien que n’étant pas exceptionnel, remplit ici parfaitement ce rôle : une lecture facile, drôle et légère qui nous redonne le sourire. Comme Maybe Not (qui était le cross-over de Maybe Someday), Finding Cinderella est le cross-over de Hopeless. Et comme pour Maybe Not, je découvre le cross-over avant le roman original. Et j’ai vraiment bien apprécié l’histoire aussi bien pour ses personnages que pour sa trame. S’agissant d’un cross-over, je l’ai trouvé assez superficiel sur certains points que j’aurais aimé voir approfondis, notamment, avoir une relation plus développée entre Daniel et Six. Cependant, je ne sais pas si c’est justement ce côté superficiel, qui laisse beaucoup de place aux non-dits, qui fait également tout le charme de ce roman. L’auteur ne tourne pas autour du pot pendant longtemps et on devine aisément à l’avance certains éléments de l’intrigue. Pour autant, cela n’empêche pas de poursuivre la lecture et de l’apprécier, tant on a envie de voir ces presqu’interrogations confirmées.

Ce qui séduit vraiment dans ce roman, ce sont ses personnages et leur humour, en particulier le couple phare. Déjà, l’histoire est racontée par Daniel, le personnage masculin principal, ce qui change agréablement des romances habituelles où les trois-quarts du temps, ce sont les héroïnes qui nous font partager leur point de vue. Et Daniel est un jeune homme bourré d’humour auquel il est difficile de résister. Déterminé, assumant parfaitement tous ses actes et paroles, il est également sensible et charmeur. Très attentionné envers Six, il la traite comme une reine. Pourtant, la jeune fille cache un lourd passé. Derrière ses sourires de façades et ses plaisanteries, c’est un passé très douloureux qu’elle tente de laisser derrière elle. Il lui faudra cependant faire attention à ne pas laisser derrière elle les personnes qui l’aiment également. Daniel ne peut se résoudre à la laisser souffrir en silence et veut tout faire pour l’aider. Mais Six tient à distance le monde extérieur, y compris lui, se renfermant toujours plus sur elle-même. Daniel sera-t-il capable de lui faire garder en permanence ce sourire qu’il aime tant ? Sauront-ils lutter contre les vents qui menacent sans cesse d’emporter leur relation ?


Finding Cinderella est une romance bien sympathique, drôle et touchante, que j’ai bien appréciée, au point que j’ai bien envie de continuer ma découverte avec Hopeless.

6 commentaires :

  1. Je pense quand même commencer par Hopeless et Losing Hope...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ce qui semble beaucoup plus intelligent que ce que j'ai fait haha ^^'

      Supprimer
  2. Il faut que je sorte Hopeless de ma pal :3

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui carrément ! Quant à moi, il faut que j'aille l'acheter ;)

      Supprimer
  3. Pour avoir lu Hopeless qui n est pas seulement une romance. Losing hope n est pas important en soi. J ai été même bien surprise. Colleen Hoover est une magicienne. Après oui c est léger en surface mais quand tu analyses bien son plan d écriture c est franchement génial. J étais pas tentée par celui ci mais oui pourquoi pas finalement

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je trouve que tous les romans de l'auteur ne se valent pas. Autant tous se lisent très facilement, autant certains vont être très superficiels et d'autres avoir plus de profondeur.
      Du coup, je me dis pourquoi pas tenter avec Hopeless ? Par contre, va falloir que tu m'en dises plus pour Losing Hope :)

      Supprimer