MENU

mardi 5 septembre 2017

Driven, Tome 1



Auteur : K. Bromberg
Genre : New Romance

Edition : Hugo Roman
Parution : Octobre 2015

Prix : 17 €


Quatrième de couverture
Pour se protéger de déboires passés, Rylee Thomas est toujours dans le contrôle d'elle-même jusqu'au jour où elle rencontre le seul homme qui, justement, pourrait lui donner envie de lâcher prise... Colton Donavan, un boy superbe, arrogant et ténébreux, habitué à obtenir tout ce qu'il désire. Une histoire d'amour torride entre une femme qui cherche à se reconstruire et un pilote de course intrépide, constamment sur le fil du rasoir, qui repousse toujours plus loin ses propres limites comme celles des autres.

Avis de Manon
J’ai été surprise par ma lecture de Driven. Lorsque j’ai ouvert ce livre je m’attendais à lire une romance dans le style de Beautiful Disaster de Jamie McGuire ou Stage Dive de Kylie Scott. Mais en fait, pas du tout ! A bien y réfléchir et après avoir fini ce premier tome, je dirai sans hésiter que la série de K. Bromberg tient plus de Cinquante Nuances de Grey.
A première vue, la vie de Rylee est on ne peut plus banale. Elle vit en colocation avec sa meilleure amie et travaille dans un foyer pour enfants. Pourtant derrière cette façade, se cache une jeune femme fragile qui ne s’est pas entièrement reconstruite après la mort de son fiancé. Sa vie bascule le jour où elle rencontre le célèbre pilote de course Colton Donovan. Si leur attirance est immédiate, leur relation ne va pas forcément de soi. Colton collectionne les conquêtes d’une nuit ou de quelques mois et Rylee reste toujours accrochée au souvenir de son ancien amour. Tous les deux vont donc devoir apprendre à faire table rase du passé s’ils veulent donner une chance à leur relation de fonctionner. Mais rien n’est moins sûre…

J’ai eu assez de mal à entrer dans l’intrigue. Les premières pages ne m’ont pas emballé. Je trouvais que l’histoire avait du mal à démarrer et les pensées de Rylee répétitives et trop clichées. Pourtant, petit à petit, au bout d’une centaine de pages, je me suis laissée happer par le quotidien de la jeune femme et sa relation avec Colton. L’histoire n’a rien de transcendant mais certains détails comme le passé de Colton ou le métier de Rylee m’ont vraiment intéressé. Les gamins dont elle s’occupe sont très attachants et j’aurais aimé les voir davantage. Dans les prochains tomes peut-être…
L’écriture est correcte. Elle reste simple mais l’auteur sait amener les rebondissements au bon moment, histoire de ne pas ennuyer le lecteur. Dès ce premier livre, on apprend quelques éléments du passé des deux héros et on en devine beaucoup d’autres qui sont (très lourdement) sous-entendus.
Comme toutes les new romance, l’auteur joue sur le côté sexy de l’histoire et l’attirance physique des personnages. Donc si vous n’aimez pas les scènes de sexe assez détaillées et le langage cru, passez votre chemin.

Je trouve que pour une fois, l’auteur n’essaie pas de nous rendre le personnage masculin sympathique à tout prix. Alors oui, effectivement, Colton est là pour faire fantasmer les lectrices et l’héroïne. Il est riche, beau, intelligent… Mais pas seulement : il y a une certaine dualité dans le personnage. Il semble avoir vécu des choses horribles dans son enfance qui le rendent très attachant mais parfois il agit aussi comme un véritable salaud envers Rylee. Comme elle, on a du mal à le cerner. Il ne va pas remettre en question, au bout de quelques pages, son refus de s’engager. Loin de là !

Malgré un début qui m’a laissé sceptique, le tome 1 de Driven a su me divertir malgré quelques clichés. Le rythme est efficace, Colton est un personnage intriguant et Rylee est attachante. Les prochains tomes continuent leur histoire et ne se concentrent pas sur les personnages secondaires.
Je vais donc lire la suite même si je ne vois honnêtement pas leurs aventures tenir sur plusieurs tomes. Mais, qui sait, l’imagination de l’auteur peut me réserver quelques bonnes surprises !!

Extrait
« - J'ai appris, il a très longtemps, que plus tu veux quelqu'un, plus tu désires cette personne, plus tu as besoin d'elle et plus tu l'aimes... rien n'y fait, elle finira par te quitter, de toute façon.
Il ramasse un coquillage et le lance au loin.
- De plus, on peut te dire qu'on t'aime, mais les mots peuvent mentir et les actions passer pour ce qu'elles ne sont pas. »

1 commentaire :

  1. Je pense passer mon tour, pas très envie de lire ce genre de romances en ce moment :p

    RépondreSupprimer