MENU

samedi 19 août 2017

Everything, Everything

Auteur : Nicola Yoon
Genre : romance, young adult

Éditions : Bayard Jeunesse
Publication : 6 avril 2016
Pages : 353

Prix : 16,90€ (papier) – 11,99€ (ebook)


Résumé
Le plus grand risque dans la vie, c’est de ne pas en prendre.

Ma maladie est aussi rare que célèbre, mais vous la connaissez sans doute sous le nom de « maladie de l'enfant-bulle ». En gros, je suis allergique au monde. Je viens d'avoir dix-huit ans, et je n'ai jamais mis un pied dehors. Un jour, un camion de déménagement arrive. Je regarde par la fenêtre et je le vois. Le fils des nouveaux voisins est grand, mince et habillé tout en noir. Il remarque que je l'observe, et nos yeux se croisent pour la première fois. Dans la vie, on ne peut pas tout prévoir, mais on peut prévoir certaines choses. Par exemple, je vais certainement tomber amoureuse de lui. Et ce sera certainement un désastre.



Avis de Marie
Ayant vu la bande-annonce du film dans un premier temps, je m’étais dit pourquoi pas. Puis, j’ai vu que c’était une adaptation d’un roman. Et là, je me suis dit : le roman avant le film forcément. Sauf que je n’étais pas spécialement pressée de découvrir Everything, Everything jusqu’à ce que je lise quelques avis dessus. Merci les filles (Fanny, M’Lire et Pauline), je ne le regrette absolument pas !

Maddie est une jeune fille atteinte d’une maladie rare : la maladie de l’enfant-bulle. Autrement dit, elle est allergique au monde. A dix-huit ans, elle n’a donc jamais pu mettre le nez dehors. Dur pour une jeune fille de son âge, qui ne découvre le monde que par le biais des livres, d’internet et de la télévision… Pourtant, elle sait que c’est ça ou mourir. Jusqu’ici, elle se contentait plutôt bien de cette petite vie, coincée entre les murs de sa maison. Jusqu’au jour où de nouveaux voisins emménagent. L’adolescent qui descend du camion attire immédiatement son regard, fait cogner son cœur plus fort… Maddie sait que ce n’est que le début de ses ennuis.

Everything, Everything est un roman qui ne se lit pas mais qui se dévore ! Pour vous dire, commencé le matin, terminé en début d’après-midi. Le livre peut paraître épais mais en réalité, la police est assez grosse et surtout, le roman est agrémenté de nombreux dessins venant rythmer et donner vie à l’histoire.

En soi, il s’agit d’une romance adolescente comme on en a tant déjà vu maintes fois. Donc peu de risque en quelque sorte d’en sortir déçu. Mais là, ce n’est pas tellement l’histoire qui a retenu mon attention (même si elle a réussi à me surprendre à la fin, tant c’était inattendu et soudain) mais les personnages.

Maddie est une jeune fille drôle et touchante qui malgré la maladie parvient à conserver une joie de vivre et un optimisme incroyables. Impossible de ne pas sourire à la lecture de ses frasques. Très mature, passionnée de littérature, elle est aussi une grande rêveuse. Ses rêves pourront-ils un jour se réaliser ? L’arrivée d’Olly dans sa vie va venir chambouler complètement son quotidien bien rangé. Le jeune homme, plutôt beau garçon, va alors lui montrer d’autres aspects de la vie dont elle ignorait tout jusqu’ici, qu’elle n’aurait jamais osé imaginer… Lui donnant une folle envie de s’évader et de partir à la découverte du monde ! Mais Maddie sera-t-elle en mesure un jour de mettre le nez dehors sans craindre de mourir ? Rien n’est moins sûr et Olly, conscient du danger, lui qui est si dynamique et ne parvient pas à rester enfermé entre quatre murs, est prêt à accepter de rester toute la journée avec elle, dans un salon, où l’air est purifié, où le moindre objet est stérilisé… Une vie faite de contraintes et où le moindre courant d’air peut-être synonyme de mort.



Drôle, touchant et délicat, Everyhting, Everything est une jolie histoire de deux adolescents qui ont décidé de profiter de la vie, en dépit de la maladie. Hymne à la vie, Maddie et Olly nous emmène l’espace de quelques heures dans leur vie mouvementée.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire