MENU

samedi 22 juillet 2017

Baby-Sitters

Auteur : Hari Tokeino
Genre : shôjo

Éditions : Glénat
Publication : Janvier 2014
Pages : 192

Prix : 6,90€

Résumé

Rattrapez-les tous !

Ryuichi et son jeune frère Kotaro se retrouvent orphelins suite au crash de l’avion qui transportait leurs parents. Ils sont recueillis par la directrice de l’Académie Morinomiya mais en échange, Ryuichi devra intégrer le “club des baby-sitters” et s’occuper de la crèche destinée à garder les enfants des professeurs. Habitué à garder son petit frère, Ryuichi se débrouille plutôt bien avec les enfants, mais veiller sur six bébés en même temps, c’est une autre affaire !

Le lecteur sera vite conquis par les adorables petits “monstres” de la crèche ! Le timide Kotaro, l’intrépide Taka, la sérieuse Kirin, le joyeux Takuma, le craintif Kazuma et la petite Midori… chaque enfant possède son propre caractère et l’auteur a passé de longs moments à étudier les expressions, attitudes  et comportements des enfants pour pouvoir les restituer avec autant de tendresse.

En un mot, si vous aimez les enfants, vous aimerez Baby-sitters !



Avis de Marie

Si je ne devais retenir qu’un seul mot pour décrire cette série, c’est : MIGNON !
Les personnages sont trop mignons et les aventures qu’ils vivent sont tout aussi mignonnes <3
Difficile de résister à ces petites bouilles pleines de bave (oui les bébés ça bave, je vous jure), qui savent se faire entendre lorsque les circonstances le requièrent (ils sont même plutôt pros dans ce domaine) et qui nous attendrissent d’un seul regard !

Comme vous l’aurez très certainement compris, Baby-Sitters est un manga sur les bébés (whaou, la révélation ! Avouez : vous ne vous y attendiez pas !) et sur leurs… (attention nouvelle révélation !!!) baby-sitters ! Eh oui je sais, cette chronique est pleine de surprise – non, non, ne me remerciez pas, ça me fait plaisir ;).

Drôle et attendrissant, je vous avouerai que, si j’ai été agréablement surprise à sa lecture, ce n’est pas une série dans laquelle je me serai lancée spontanément s’il n’y avait pas eu notre partenariat avec Glénat. Mais comme il s’agissait d’un des titres de leur collection, je me suis dit pourquoi pas. N’ayant reçu que le dernier tome (n°13), je me suis donc plongée dans l’intégralité des tomes déjà sortis précédemment avant de vous faire partager mon avis sur l’ensemble de la série.

En soi, ce n’est pas une série que je pense continuer. Même si c’était une jolie découverte, avec des passages pleins de joie ou de tristesse, dans l’ensemble je trouve Baby-Sitters un peu trop répétitive et à destination d’un public plus jeune, plutôt adolescent. Le ton est léger, en dépit de certains éléments dramatiques, et apporte tout du long un vent de bonne humeur et une belle touche d’optimisme. Plein d’innocence, il s’agit d’un shôjo sans prise de tête, bien sympathique mais un peu trop naïf à mon goût. Mais cela n’est que mon avis et n’enlève en rien à sa qualité, d’autant plus que les visuels sont agréables.


Naïve, drôle et rafraîchissante, Baby-Sitters est une série trop mignonne, avec des héros en couche-culotte qui ne manqueront pas de faire fondre les petits cœurs des plus endurcis.

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire