MENU

jeudi 8 juin 2017

Mamoru Oshii, rêves, nostalgie et révolution

Auteur : Julien Sévéon
Genre : biographie

Editions : IMHO
Publication : 30 novembre 2012
Pages : 300

Prix : 26€

Résumé

Réalisateur de films et de dessins-animés, romancier, essayiste, scénariste (BD et cinéma)... Mamoru Oshii est un artiste aux multiples talents et facettes. Découvert et plébiscité mondialement pour Ghost in the Shell, Oshii a repoussé les limites de l'animation vers des horizons jusqu'alors inexplorés. James Cameron le qualifie d'ailleurs de « vrai premier film d'animation pour adulte à atteindre un niveau d'excellence littéraire et visuel ».

Mais l'univers d'Oshii ne se limite pas à ce film phare. Produit d'une époque contestataire, sevré au cinéma de genre japonais et aux œuvres d'auteurs européens comme Andrei Tarkovsky, féru de pop-culture et de philosophie, Oshii est un touche-à-tout brillant. Capable tout aussi bien de faire de la science-fiction (Avalon, Patlabor), que de la comédie (Lamu) ou de raconter à sa façon tout à fait unique l'histoire moderne du Japon (Tachiguishi Retsuden). Loin d'être un auteur monocéphale, Oshii n'hésite jamais à passer de films légers (Assault Girls) à des récits profonds sondant les tréfonds de l'âme humaine (The Sky Crawlers).

Pour la première fois en France, cet ouvrage se propose de plonger à la découverte de la riche œuvre de Mamoru Oshii, en évoquant tout aussi bien ses films, ses dessins-animés ou ses écrits.


Avis de Marie

Les éditions IMHO sont une petite maison d’édition aux publications originales et fort intéressantes. Leurs ouvrages, outre la qualité de leur contenu, se démarquent également par leur qualité physique. Mamoru Oshii, rêves, nostalgie et révolution en est un bon exemple. Cette biographie du fameux réalisateur se lit aussi bien qu’elle se laisse admirer. Editée en grand format et sur papier glacé, elle est entièrement en couleurs et comporte de nombreuses illustrations, permettant à ceux qui ne le connaîtraient pas, de découvrir le merveilleux travail de Mamoru Oshii, et bien entendu, pour les connaisseurs, de retrouver des extraits de ses œuvres tout au long du livre.
Ici, Julien Sévéon, passionné du Japon, nous propose de revenir sur la carrière de cet artiste aux multiples talents. L’occasion pour les fans de (re)découvrir l’ensemble des œuvres réalisées et pour les autres, d’apprendre à connaître l’un des noms incontournables du manga japonais.

Qui n’a jamais entendu parler de Ghost in the Shell ? Ce manga de science-fiction, bien connu des adeptes, a fait l’objet d’une adaptation film récemment avec Scarlet Johansson dans le rôle principal. Mais avant cela, ce qui l’a réellement rendu célèbre, c’est son adaptation anime par… Mamoru Oshii.
Bien entendu, s’il s’agit là d’une de ses réalisations incontournables, et donc évoquée dans la biographie, ce n’est pas non plus la seule qui nous est connue. J’ai été étonnée de voir à quel point cet artiste avait su s’investir dans de nombreux projets et de découvrir que j’en connaissais déjà quelques-uns. Ainsi, Lamu, célèbre manga des années 1980 (et diffusé en France pour la première fois en 1988), a vu son contenu enrichi à la télévision grâce à la participation de Mamoru Oshii. La diversité des genres auxquels s’est essayé l’artiste a également de quoi impressionner : si la science-fiction apparaît comme son domaine de prédilection, il excelle également dans la comédie comme dans l’histoire et ce, peu importe le support. Romancier, réalisateur (de films comme de dessins animés), il est aussi à l’aise dans le domaine de l’essai que dans l’écriture de scénarios. Du livre à la caméra, Mamoru Oshii est un artiste aux multiples facettes.

Julien Sévéon se propose donc de revenir sur les épisodes marquants de la carrière de Mamoru Oshii au travers de ses œuvres. La structure ici retenue est aussi bien chronologique qu’artistique. En prenant pour chacune des périodes de l’artiste l’une de ses œuvres en focus, nous abordons sa vie aussi bien que son art, la compréhension de l’une étant indissociable de celle de l’autre. Cependant, à aucun moment Julien Sévéon se veut intrusif et c’est toujours avec beaucoup de réserve que nous entrons dans l’intimité de cet artiste, et ce, toujours dans le but de nous fournir un éclairage sur sa vie artistique. Artiste atypique et haut en couleurs, Mamoru Oshii a su également se nourrir de nombreuses influences, tant japonaises qu’étrangères, l’Europe en particulier. Son intérêt pour les cultures occidentales a alimenté son œuvre et lui a permis de fournir un travail des plus originaux.


Riche en anecdotes et en documentation, Mamoru Oshii, rêves, nostalgie et révolution n’est pas seulement l’histoire d’une vie. C’est également une analyse en profondeur de chacune des réalisations de Mamoru Oshii, des plus connues à celles qui le sont moins. Une biographie indispensable pour tout fan de l’artiste et une belle introduction à son univers pour les curieux !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire