MENU

samedi 17 juin 2017

Le Royaume de Tobin, Tome 1 - Les Jumeaux

Auteur : Lynn Flewelling
Titre VO : The Tamir Triad – The Bone doll’s twin
Traduction : Jean Sola
Genre : fantasy

Editions : J’ai Lu
Publication : 8 février 2006
Pages : 379

Prix : 13€

Résumé

Selon une ancienne prophétie, le royaume de Skala connaîtra la paix et la prospérité aussi longtemps qu'une Reine guerrière en occupera le trône. Mais l'usurpateur compte bien y mettre un terme, en éliminant toutes les prétendantes à la couronne. Pour protéger Tobin, l'ultime héritière d'une longue lignée de souveraines, une sorcière use d'une magie ancienne et interdite pour la transformer en garçon... Mais à quel coût !


Avis de Marie

Certains cycles de fantasy sont incontournables. Parmi eux, Le Royaume de Tobin de Lynn Flewelling ! Découvert au hasard de mes déambulations, lorsque je l’ai vu, je n’ai pas hésité une seule seconde. J’avais malgré tout peur d’être déçue, étant assez difficile en fantasy. En effet, j’ai une préférence pour la Dark Fantasy, où l’univers et l’ambiance sont particulièrement sombres. Sans être de la Dark Fantasy, ce premier tome du Royaume de Tobin a largement su dépasser mes attentes !

Le royaume de Skala vit des heures sombres comme il n’en a pas connu depuis de nombreuses années. Une ancienne prophétie dit que tant que règnera une femme sur le royaume, celui-ci connaîtra gloire et prospérité. Or, voilà que la dernière reine sur le trône était complètement folle et sanguinaire et qu’en comparaison, son fils, qui a pris sa succession, fait office d’enfant de cœur (ou presque !). Trouvant le trône très confortable et appréciant la célébrité qui va avec (eh oui, ici aussi des gens sont prêts à tout pour leur moment de gloire mais les Anges font petits joueurs à côté), le roi est plus que déterminé à ne pas se voir remplacé. Alors après mûre réflexion, il s’est dit que la solution la plus sage était d’éliminer la concurrence (quand je vous disais que les Anges pouvaient aller se cacher !!). Simple, rapide, efficace (et pas cher – pardon, je m’égare) : il charge ses plus fidèles et loyaux serviteurs d’éliminer avec gentillesse et douceur, cela va sans dire, toutes les possibles héritières royales. A une exception près : le roi est un sentimental et il ne pouvait se résoudre à éliminer sa chère petite sœur. Si la jeune femme ne devrait, a priori, ne pas trop lui poser de problème, il tient à s’assurer que les jumeaux qu’elle attend ne lui fassent pas d’ombre eux non plus. S’il s’agit de deux garçons, pas de souci. Mais si l’un des deux est une fille… Je vous laisse deviner la suite. Pas de chance, l’un des deux enfants est… une fille !
Conscients de la gravité de la situation et des calamités sans cesse plus nombreuses qui s’abattent sur le royaume, deux magiciens, un maître magicien, Iya, et son élève Arkoniel, vont tout faire pour rétablir l’héritière légitime du trône. La vie de cette petite fille doit donc être protégée, à n’importe quel prix. Arkoniel était cependant loin de s’imaginer que le prix serait aussi élevé. Ayant recours à une ancienne forme de magie, aussi mystérieuse que ténébreuse, les magiciens vont dissimuler la véritable identité de Tobin. Cachée dans le corps d’un garçon, l’enfant grandira en garçon jusqu’à ce que sa véritable nature puisse être dévoilée. Le subterfuge sera-t-il suffisant pour échapper à la sentence du roi ? Tobin sera-t-elle à la hauteur de la tâche ? Rien n’en est moins sûr mais tous les espoirs reposent sur cette enfant. En attendant, il va leur falloir affronter les terribles conséquences de leurs actes. Les sacrifices consentis pour sauver Tobin ont eu des répercussions inattendues, libérant un mal puissant échappant à tout contrôle. Certains en perdront l’esprit, d’autres la vie et d’autres encore tenteront de résister. Ce mal peut-il être amadoué et renvoyé d’où il vient ?

Avec ce premier tome du Royaume de Tobin, nous attaquons là une saga fantasy ambitieuse et palpitante. Pleine de promesses, elle nous emmène aux confins du royaume de Skala, aux côtés de Tobin, dont nous allons suivre ici toute l’enfance. Isolé, le petit garçon n’a nullement conscience des dangers qui l’entourent, pas plus que de sa nature profonde. Or, la vie à la campagne pour un petit prince n’est pas l’idéal. Comment peut-il être préparé à ce qui l’attend s’il reste dans l’ignorance la plus totale ? Souffrant du manque d’affection maternelle et des absences prolongées de son père, Tobin a besoin de repères. Mais la présence hostile de l’Autre n’aide nullement à nouer des relations. Les gens fuient le château et bientôt voilà le petit prince complètement coupé du monde. Forcément, on ne peut que s’attacher à cet enfant grave et solitaire, dont l’avenir s’annonce difficile. Mais en même temps, on ne peut qu’être impatient à l’idée de voir cet avenir se concrétiser. Car qui n’a pas envie de savoir si Tobin est bien la Reine guerrière annoncées par les rêves de nombreux mages ? Son avènement est la promesse d’un avenir meilleur pour les habitants du royaume mais pas seulement. Les mages sont aujourd’hui divisés et de violents clivages commencent à voir le jour, certains n’hésitant pas à mettre à mort leurs confrères, sous prétexte de trahison envers la couronne. Car oui, oser espérer la venue d’une nouvelle reine, c’est trahir la couronne. Le roi compte bien conserver sa position envers et contre tous.

Complètement happée par ma lecture, j’ai été assez déçue du découpage de ce premier tome, où j’ai eu l’impression d’être arrêtée en plein milieu de l’histoire. En effet, ce premier tome s’arrête quasiment à l’adolescence de Tobin et je suis restée totalement sur ma faim. Mais ça ne m’a pas empêché pour autant de grandement apprécié ma lecture et d’avoir envie de découvrir la suite, bien au contraire !
Le style de l’auteur se veut assez simple. Alternant savamment phases d’action et descriptions, Lynn Flewelling développe un univers vaste et ambitieux, riche en détails et bien travaillé. L’Histoire du royaume de Skala nous est dévoilée progressivement, au gré des évènements sans jamais nous surchargé d’informations lourdes et redondantes. Les adeptes de fantasy ont de quoi s’y retrouver amplement !


Ce premier tome du Royaume de Tobin est une très bonne découverte ! Pour les adeptes de la fantasy comme moi, il ne fait aucun doute que cette série réussira à les convaincre. Si j’ai été déçue du découpage de ce premier tome, je sais qu’il existe désormais une version intégrale, où le découpage correspond davantage à la version originale, ce que je vais m’empresser de me procurer !

2 commentaires :

  1. J'espère que cette saga va te plaire, j'ai tout simplement adoré du début jusqu'à la fin :D

    RépondreSupprimer
  2. Une saga qui me laisse très curieuse ! Je la débuterai avec plaisir !!

    RépondreSupprimer