MENU

vendredi 2 juin 2017

L’Amie Prodigieuse, Tome 1 – Enfance, Adolescence

Auteur : Elena Ferrante
Traduction : Elsa Damien
Genre : Drame

Editions : Folio
Publication : 1er janvier 2016
Pages : 448

Prix : 8,20€

Résumé
« Je ne suis pas nostalgique de notre enfance : elle était pleine de violence. C’était la vie, un point c’est tout : et nous grandissions avec l'obligation de la rendre difficile aux autres avant que les autres ne nous la rendent difficile. »

Elena et Lila vivent dans un quartier pauvre de Naples à la fin des années cinquante. Bien qu’elles soient douées pour les études, ce n’est pas la voie qui leur est promise. Lila abandonne l’école pour travailler dans l’échoppe de cordonnier de son père. Elena, soutenue par son institutrice, ira au collège puis au lycée. Les chemins des deux amies se croisent et s’éloignent, avec pour toile de fond une Naples sombre, en ébullition. Formidable voyage dans l’Italie du boom économique, L’amie prodigieuse est le portrait de deux héroïnes inoubliables qu’Elena Ferrante traque avec passion et tendresse.


Avis de Marie
Voilà un roman qui a fait grand bruit ces derniers mois ! L’Amie Prodigieuse, de l’auteur italienne Elena Ferrante, a rencontré un succès indéniable en France puisqu’il est resté dans le top des ventes ces derniers mois.
Visible sur de nombreux réseaux sociaux et plus particulièrement au sein de la blogosphère, il a fini par retenir mon attention et je me suis finalement laissée tenter. Et si, à de multiples reprises j’ai pu être déçue d’une œuvre face à l’engouement qu’elle créait, ici, ça n’a absolument pas été le cas. L’Amie Prodigieuse est un roman merveilleux, qui nous mène en plein cœur de Naples, juste à la fin des années 1950, à la rencontre d’Elena et Lila.

Elena et Lila ne sont que des toutes petites filles lorsqu’elles se rencontrent pour la première fois dans un quartier pauvre napolitain. Bien qu’a priori tout les oppose et que les deux enfants ne soient pas prêtes de devenir amies, elles vont pourtant finir par devenir très proches, au point d’être inséparables et complémentaires. Dans une Naples en pleine évolution des mœurs, elles vont se montrer particulièrement douées à l’école. Or, leur voie n’est pas de se consacrer à leurs études, ni l’une ni l’autre. Elena Ferrante nous emmène alors à la découverte de ces deux êtres exceptionnels, en commençant à les suivre dès leur plus jeune âge.

En soi, le topo n’a rien d’exceptionnel. Combien d’ouvrages proposent ce genre d’histoire ? Chacune de ces histoires s’inscrit à une époque et dans un lieu particuliers mais force est de le reconnaître, ces romans finissent souvent par tous se ressembler. Alors, il devient difficile de les distinguer et seuls les plus originaux dans leur traitement, dans leur écriture, dans leur scénario auront une chance de retenir l’attention du lecteur. Elena Ferrante y parvient avec brio et nous livre avec ce premier tome de L’Amie Prodigieuse un roman captivant, impossible à lâcher jusqu’à la dernière page.

L’auteur réussit là un tour de force dans le traitement stylistique du roman puisqu’elle choisit de raconter l’histoire d’Elena par le biais de Lila. Avec ce récit à la première personne du singulier, nous allons vivre aux côtés de Lila chaque moment marquant de son enfance et de son adolescence. Or, avec une telle position, nous devrions prendre partie et attache pour Lila, ce qui n’est nullement le cas, Lila n’étant pas le personnage principal mais bien Elena. C’est donc à travers les yeux de Lila que nous allons suivre l’évolution de la jeune fille. Nous avons là un point de vue original qui surprend et change agréablement dans ce type d’histoire.
C’est également une méthode efficace de mise en exergue de l’ambiguïté de la relation des deux jeunes filles. Sans cesse dans l’opposition, tant bien physique (l’une est aussi blonde et pulpeuse que l’autre est brune et élancée) que psychique (l’une est aussi optimiste que l’autre est pessimiste), elles ont pourtant des traits de caractère communs qui les unissent et qui créent ce lien si fort et propre à elles. Orgueilleuses et déterminées, leur force de caractère ne fait aucun doute. Cette force, elle leur est vitale si elles veulent pouvoir s’imposer et obtenir ce qu’elles souhaitent dans la vie. Dans une Italie encore profondément marquée par la tradition, la femme n’a guère de place pour les grandes études. Issues d’un quartier pauvre, leurs perspectives se trouvent au sein du foyer : foyer de leurs parents puis foyer de leur mari. Alors certes, bien étudier à l’école fait la fierté de leurs familles respectives. Mais cela fait également leur terreur. Il est plus difficile de marier une jeune fille intelligente qui rêvera d’un avenir plus grand qu’une jeune demoiselle ayant pour seule ambition de fonder une famille et de bien s’occuper de sa petite famille à la maison. On leur demande seulement de bien avoir la tête sur les épaules, de ne pas faire honte à leurs familles et de trouver un bon parti. Il en va de l’avenir de toute la maison après tout ! Elena et Lila sauront-elles se contenter des petites frappes et des petits ouvriers de leur quartier ?

Elena, elle qui éclipse tout le monde, tant par sa beauté que par son intelligence, suscite aussi bien l’admiration que la jalousie. Même chez ses parents les plus proches et son amie Lila. Une chose est sûre, elle ne laisse personne indifférent, pas même le lecteur, qui la voit à travers les yeux de Lila. Lila, si touchante dans sa détresse, suscite quant à elle des émotions fort contradictoires durant la lecture. Tour à tour agaçante ou attendrissante, elle n’est ni plus ni moins que le reflet d’une société en plein changement qui se cherche et qui peine à se trouver. Ne voulant pas décevoir sa famille, elle n'en aspire pas moins à un avenir meilleur, autre que concocter de bons petits plats pour son futur mari. Alors elle cherche, se cherche et tente de trouver des repères. Que faire lorsque son pilier, Elena, prendra une voie totalement inattendue ? Doit-elle l'imiter et la suivre ? Ou bien enfin s'affirmer par elle-même et prendre des initiatives ?

Le premier tome de L'Amie Prodigieuse est une très belle surprise. A peine commencé, aussitôt terminé, tant je souhaitais en savoir davantage sur Elena et Lila. S'agissant d'une trilogie, il ne me reste plus qu'à me plonger dans la suite : Le Nouveau Nom.

4 commentaires :

  1. Ce roman m'intrigue vraiment, vraiment beaucoup :)

    RépondreSupprimer
  2. Je note, je note :D ! Contente que tu aies aimé^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu peux noter sans hésiter, c'est vraiment un très beau roman :D

      Supprimer