MENU

dimanche 11 juin 2017

Focus sur... Georgia Caldera





Aujourd’hui, nous allons vous parler d’un auteur que nous apprécions énormément à Drunkenness Books : Georgia Caldera !! Que ce soit pour son style décalé, ses illustrations ou ses romans, on est fans !!



Parmi ses œuvres les plus populaires, on peut citer Les larmes Rouges, Victorian Fantasy ou encore Hors dePour notre part, nous avons eu un gros coup de cœur pour les deux tomes très addictifs de Victorian Fantasy !!

Nous avons eu la chance de rencontrer Georgia Caldera à l’occasion du dernier Salon Livre Paris en mars, l'occasion de faire dédicacer nos livres et surtout d'échanger avec l’auteur !! Et nous n’étions pas les seules à être impatientes de la rencontrer vu la longueur de la file d’attente devant le stand. Mais ces 1h30 d’attente en valaient largement la peine !

L’auteur, née en 1982 à Tours, est aussi une illustratrice de talent. Pour preuve, quelques petites illustrations :



Que ce soit dans le fantastique ou la romance contemporaine, l’auteur a su développer un univers riche et sombre aux intrigues captivantes. Le premier tome de la série Les Larmes Rouges a d’ailleurs reçu le prix Merlin en 2012 (prix littéraire français qui récompense les œuvres de fantasy francophones).

Georgia Caldera est pas mal présente et suivie sur les réseaux sociaux. En plus de son site officiel, elle a d’ailleurs un blog, La fille aux cheveux bleus où elle nous parle mode et make-up.




Parmi ses parutions les plus récentes, on peut citer Nos chemins de travers (J’ai Lu, 2017) ou encore le second tome de Victorian Fantasy, De velours et d’Acier (Pygmalion, 2017).

Si vous ne connaissez pas encore ses romans, peut-être que la lecture de nos petites chroniques vous donnera envie :

3 commentaires :

  1. Il faut que je lise le premier tome de Victorian Fantasy :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui oui oui, n'hésite pas, tu vas voir, il est trop bien !

      Supprimer
  2. Je serai curieuse de découvrir cet auteur^^ ! Chouette article :)

    RépondreSupprimer