MENU

mercredi 5 avril 2017

The Mortal Instruments, Tome 3 – La Cité de Verre

Auteur : Cassandra Clare
Traduction : Julie Lafon
Genre : fantastique

Éditions : PKJ
Publication : 7 mai 2013
Pages : 624

Prix : 18,15€

Résumé
La lutte entre le bien et le mal se poursuit. Valentin rassemble son armée pour éradiquer la lignée des Chasseurs d'Ombres. Clary se rend dans la Cité de Verre afin de sauver sa mère et découvrir son passé. S'introduire dans la Cité sans l'autorisation de l'Enclave n'est pas sans danger... 

Au cours de sa quête, Clary rencontre Sébastien, un garçon énigmatique. Avec lui, elle comprend que le seul moyen d'arrêter la fureur de Valentin est de former une alliance entre Chasseurs d'Ombres et Créatures Obscures. Comment conclure une telle union ? Clary saura-t-elle maîtriser ses nouveaux pouvoirs à temps pour cet ultime affrontement ?



Avis de Marie
Pour la première fois, voici un tome de The Mortal Instruments un peu moins à la hauteur des précédents opus et qui m’aura beaucoup moins marquée.
À l’origine, The Mortal Instruments devait être une trilogie et donc La Cité de Verre (précédemment paru sous le titre du Miroir Mortel) conclure les aventures de Jace et Clary. D’ailleurs, nous y retrouvons-là tous les éléments typiques d’un dernier tome : morts de personnages secondaires importants, grande bataille, révélations explosives de dernière minute, (ré)apparition de certains personnages cruciaux, etc. … Pourtant, à l’heure actuelle, la série comporte pas moins de six tomes ! Sur ce point, je ne sais trop quoi e penser car La Cité de Verre comporte de belles allures de fin définitive.

Nous retrouvons ainsi Jace, Clary et toute la clique dans ce qui devait donc être leur ultime aventure, à la poursuite du Miroir Mortel. Valentin a certes perdu une bataille, pour autant, il n’en constitue pas moins encore et toujours une terrible menace pour l’ensemble du monde, autant celui des humains que celui des créatures obscures. Chasseurs d’ombres (ou Shadowhunters si on se réfère à la série télé), vampires, loups-garous, fées, elfes et j’en passe, ne sont pas à l’abri de la haine et de la folie furieuse de Valentin. Déjà en possession de deux instruments mortels, il ne lui en manque plus qu’un seul pour pouvoir invoquer l’ange Raziel : le Miroir Mortel. Encore lui faut-il mettre la main dessus. Clary et Jace ont par conséquent encore un peu de temps devant eux pour l’arrêter. Or, seule l’union des Chasseurs d’Ombres et de toutes les créatures obscures pourra mettre fin à ses exactions. Comment parvenir à allier pour une même cause tant de peuples différents… et ennemis de longue date ?

Jace et les Lightwood vont alors se rendre à Ydrisse, capitale bien-aimée des Chasseurs d’Ombre, afin de prévenir l’Enclave des agissements de Valentin. Ils étaient loin de s’attendre à devoir affronter un nouvel ennemi : l’entêtement des Shadowhunters (pour ne pas dire carrément leur aveuglement et leur refus systématique d’entendre quoique ce soit). Avant de pouvoir arrêter Valentin, il leur faudra ouvrir les yeux de leurs frères d’armes. Tout en essayant de sauver la peau de Simon qui se retrouve pris, bien malgré lui, dans des conflits et des enjeux qui le dépassent complètement ! Cela lui aurait été totalement indifférent si seulement ses jours n’en étaient pas comptés pour cette raison… De son côté, Clary va devoir faire face, quant à elle face, à de terribles épreuves et révélations. Si dans les précédents tomes toutes ses certitudes avaient été mises à mal, ce troisième opus ne va en rien l’épargner. Entre trahisons et complots, nos héros vont être particulièrement malmenés. Le pire moment est bien entendu pour les Lightwood, pour lesquels j’étais loin de m’attendre à ce que l’auteur leur préparait. Ce fut un passage très difficile et que j’ai dû mal à admettre tant par sa brutalité que par sa cruauté.


Cassandra Clare a su trouver un cocktail efficace qui nous entraîne bien trop vite vers la fin du tome, et ce, en dépit de ses 600 et quelques pages qui s’avalent en un rien de temps. Le suspens est à son comble, les émotions aussi et même si j’ai trouvé La Cité de Verre un peu moins accrocheur que les deux précédents opus, je ne l’en ai pas moins largement apprécié !

4 commentaires :

  1. Cette série me fait littéralement baver, il me la faut :o !!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ouiiii elle est absolument trop trop trop géniale !!

      Supprimer
  2. J'ai lu le premier tome, maintenant il faut que je lance dans la suite :)

    RépondreSupprimer