MENU

mercredi 2 novembre 2016

L'Inconnu

Auteur : Carole-Lyse Marchal
Genres : nouvelle, romance, érotique

Éditions : Angel's Éditions
Publication : Mai 2015
Pages : 55 pages

Prix : 1,49€ (ebook)
Achat : Angel's Éditions - L'Inconnu

Résumé
Caroline, âgée de seulement vingt-et-un ans, est l'aînée d'une petite tribu et vit toujours au sein du cocon familial. Jeune femme heureuse et épanouie, son monde s'écroule lorsque sa mère lui apprend qu'elle doit quitter ce confort sécurisant dès le lendemain.
Après des adieux douloureux, elle s'apprête à faire face à un homme dont elle ignore tout, et pourtant...
Les évènements qu'elle va vivre pourraient transformer ses inquiétudes en de nouveaux sentiments.

Avis de Marie
En tout premier lieu, merci à Angel’s Éditions pour cette découverte. Petite maison d’édition encore toute récente, c’est avec beaucoup de plaisir et de surprise que je continue la découverte de leur catalogue.

L’Inconnu est une nouvelle et donc par définition un ouvrage très court qui se lit rapidement. Tout s’y enchaîne donc très vite et l’auteur pose le contexte en seulement quelques pages.
Caroline est une jeune femme fragile dans une situation difficile. Croulant sous les dettes, son maigre salaire ne suffit pas à subvenir aux besoins de sa famille. Alors, lorsqu’il est proposé à sa mère d’éponger ses dettes contre sa fille, celle-ci ne voit d’autre solution que d’accepter. Caroline quitte alors du jour au lendemain son doux cocon familial pour un futur incertain, promise à un homme dont elle ignore absolument tout. L’Inconnu, c’est l’histoire de son éveil sensuel.

Du côté de l’histoire, je n’ai rien trouvé d’exceptionnel à cette nouvelle. C’était bien mais sans plus. L’histoire est assez classique, sans réel suspense et nous fournit juste un moment de lecture sympathique. Enfin, presque, car de nombreux points m’ont fait réagir et ont même gêné ma lecture à plusieurs reprises.
Je trouve l’exercice des nouvelles particulièrement difficile car il ne s’agit ni plus ni moins que d’arriver à embarquer totalement le lecteur dans un récit en un délai très court. Or, très peu de nouvelles ont réussi à m’immerger complètement dans leur univers et celle-ci ne fait malheureusement pas exception (public difficile ? Peut-être).
Là, en l’espèce, avec L’Inconnu, c’est au niveau du scénario que j’ai eu du mal. En effet, la romance est assez classique et j’espérais donc que sa construction apporte quelque chose de nouveau. Mais ça n’a pas été le cas. Les situations et leurs enchaînements m’ont paru à maintes reprises assez improbables voire totalement irréalistes, ce qui est dérangeant pour ce type de récit où on attend un certain ancrage dans le réel. Ainsi, il en est de la facilité avec laquelle Caroline accepte sa situation et son adaptation à sa nouvelle vie… Certes, encore une fois, il s’agit d’une nouvelle et le traitement de l’histoire est plus rapide mais dans ce cas-là, j’aurais préféré que l’auteur y consacre davantage de pages, quitte à perdre la forme de la nouvelle pour donner plus de profondeur à ses personnages et à son histoire.
Par conséquent, il m’a été difficile de m’attacher au personnage principal dont nous suivons les états d’âme page après page jusque dans les moindres tréfonds grâce à un récit à la première personne du singulier. Caroline m’a paru faible et sans réelle force de caractère, en perpétuel questionnement. Ses hésitations, sur un récit si court, ont même d’ailleurs fini par m’agacer et je lui ai préféré, si on peut dire, le personnage du vieillard. D’ailleurs, j’ai préféré ce dernier à tous les autres car sa personnalité comportait davantage de relief que tous les autres réunis. Dommage que Carole-Lyse Marchal n’y est pas consacré plus d’attention…

Sur la forme, plusieurs points m’ont également dérangée, en particulier du côté de l’orthographe et de l’utilisation des temps. Quelques petites fautes sont en effet à relever au niveau de l’orthographe et si, au début, elles n’avaient rien de gênant pour la lecture, elles ont été assez récurrentes pour que j’y prête davantage attention et en être dérangée. Certaines étaient mêmes assez énormes. Certes, à l’oral, elles passent, puisque la prononciation est la même mais à l’écrit, on n’a plus du tout le même sens (voire aucun) ! Mais encore, on peut dire que dans l’ensemble, ça allait.
Le problème majeur venait de la concordance des temps. À plusieurs reprises, j’ai grincé des dents tant cela était choquant. Ok, nous sommes dans un récit à la première personne du singulier. Ok, l’héroïne nous fait part de l’histoire qu’elle a vécu et donc entrecoupe son récit de quelques pensées. Mais lorsque les pensées relatées correspondent au moment du récit, pourquoi passer subitement du passé au présent ?? Question de cohérence : elle n’a pas ces pensées là, tout de suite, dans le présent. Elles correspondaient à tel moment de son passé. Alors, pourquoi utiliser le présent ?
Le mauvais usage des temps à répétition était franchement agaçant et il m’a été impossible de passer outre à la longue. Après tout, il en va de la cohérence du récit, de sa compréhension et de sa fluidité. C’est bien dommage tout ça, car l’écriture de l’auteur est simple et fluide et nous nous retrouvons avec un récit où le rythme est sans cesse cassé. Ainsi, nous alternions sans transition entre des passages au passé et des phrases au présent, sans parvenir à faire le lien immédiat. Sans compter les retours dans le passé souvent pas annoncés et qui venaient briser le rythme initial. Passer une page sur deux à devoir reprendre les paragraphes précédents n’est pas un bon moyen de s’immerger complètement dans l’histoire.

Malgré ses quelques défauts, notables car sur un récit court, L’Inconnu est une nouvelle qui n’a rien de transcendant mais qui n’était pas désagréable pour autant. Ma critique peut paraître assez sévère mais je pense que l’auteur est capable de bien mieux faire car si l’imagination y est, il est nécessaire de perfectionner encore la forme.

Extrait
« L'amour fait d'un fou, un roi [...]. »


Note
2,5/5

2 commentaires :

  1. Je ne connaissais pas mais je suis curieuse malgré ton avis! :)

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas mais j'avoue que je ne suis pas très tentée même si j'aime beaucoup la couverture.

    RépondreSupprimer