MENU

dimanche 21 août 2016

Terres de Feu

Auteur : Jean Rébillat
Genre : Action/Aventure

Éditions : Armada
Publication : 7 juin 2016
Pages : 386 pages

Prix : 18 € (papier) - 5,99 € (ebook)
Achat : Armada - Terres de Feu


Résumé
Après avoir défait le Marionettiste, nos super-héroïnes doivent poursuivre le combat pour en finir avec la guerre dans laquelle elles sont maintenant engagées. L'Action se déplace vers le sud, en Amérique latine. L'Occasion de rencontrer une foule de nouveaux destins pris dans le tourbillon de ce conflit hors normes qu'est la seconde guerre mondiale... en version uchronique.

Avis de Clément
J’ai lu récemment Les Couleurs de l’Avenir, un roman qui nous avait été proposé par les éditions Armada, et qui m’avait plutôt convaincu ! Intéressé, j’ai découvert qu’un deuxième tome venait de paraitre ! J’ai ainsi eu la chance de recevoir de la part d’Armada Terres de Feu, qui raconte la suite des aventures des jeunes femmes dotées de super-pouvoirs que j’avais pu suivre dans le premier volume. Un grand merci à eux !

Terres de Feu pose dès le départ un objectif : celui d’étendre l’univers de la désormais série Sheroes 1950 dans laquelle le roman s’inscrit. L’action se décale tout d’abord de l’Amérique du Nord vers l’Amérique du Sud. Elle prend ensuite un tournant beaucoup plus marin (les passages en bateau et où l’eau est présente sont très nombreux), alors que le volume précédent laissait la part belle aux environnements rocailleux. Enfin, parmi les personnages du premier tome, seuls deux reviennent au premier plan, laissant la part belle à toute une galerie de nouveaux protagonistes. Dépaysement assuré donc !

Mais malgré ces nombreux changements, mes sensations de lecture ont été sensiblement les mêmes. Le style de Jean Rébillat ne bouge pas d’un iota, pour le meilleur comme pour le pire. Je vous renvoie en particulier à ma chronique des Couleurs de l’avenir où j’explique pourquoi les choix narratifs de l’auteur me posent parfois problème. Il n’empêche qu’ayant apprécié le premier, j’ai également apprécié le deuxième volume de la série, principalement grâce aux nouveaux personnages et à leur pouvoirs.

On le disait, l’auteur a travaillé sur de nombreux nouveaux personnages. Ceux-ci sont particulièrement réussis, dans le sens où ils permettent non seulement d’explorer de nouveaux types de caractères et d’enjeux, mais aussi de découvrir de nouveaux pouvoirs, que j’ai trouvé plutôt originaux (bien qu’existant déjà dans d’autres œuvres, les choix de pouvoirs faits par l’auteur dénotent une volonté de sortir des pouvoirs trop « classiques »). Comme dans le premier tome, les personnages et leur environnement sont bien introduits, à travers des péripéties convaincantes. Le livre est à nouveau divisé en plusieurs parties, chacune délimitant assez fidèlement l’arrivée d’un nouveau personnage… du moins dans la première moitié de l’histoire. Une fois la nouvelle équipe constituée, le roman entre dans une deuxième phase qui m’a beaucoup moins emballé.

La deuxième partie de Terres de Feu décrit plusieurs batailles qui s’inscrivent dans la guerre opposant les alliés à l’Axe (rappelons que nous sommes dans une uchronie où la Seconde Guerre Mondiale s’est prolongée au-delà de 1945 et où l’Axe marche sur les États-Unis). Les personnages principaux sont séparés en plusieurs groupes et l’on saute d’une bataille à l’autre, suivant tantôt les unes tantôt les autres. Je vous avoue avoir beaucoup relâché mon attention pendant ces chapitres qui ne m’ont vraiment pas accroché. L’ensemble m’a paru assez brouillon et manquait d’enjeu. Probablement parce que les héroïnes ne sont pas totalement impliquées dans ces batailles, ou le sont seulement de loin. Certes l’intrigue principale avance en parallèle, mais seulement en filigrane, et la dimension épique dont ces batailles auraient pu se revêtir était pour moi absente. Vers la fin, l’intérêt se relance avec l’apparition de nouveaux éléments intéressants et l’arrivée de la bataille finale, qui, mieux gérée, conclut habilement ce volume.

Une nouvelle fois, la fin appelle une suite. Je me suis alors dit qu’un troisième et dernier tome pourrait clore habilement la série. C’était toutefois avant de tomber sur une interview de l’auteur qui a prévu un total de… sept volumes ! Pour ne rien vous cacher, je suis un peu inquiet au vu de ce chiffre. Car au-delà des nouveautés offertes par ce tome, j’ai ressenti une touche de répétitivité dans la construction du récit, la narration et les péripéties. Certes l’univers peut encore s’élargir, et vu la capacité de Jean Rébillat à créer de nouveaux personnages et à les faire voyager, celui-ci peut certainement tenir sur sept tomes. Mais je crains fort que si l’auteur ne renouvelle pas son écriture, la lassitude ne s’installe progressivement.

Si vous avez été accroché par Les Couleurs de l’Avenir, vous aimerez à peu près autant Terres de Feu. Très similaire sur beaucoup de points, ce deuxième tome a le mérite de proposer de nouveaux personnages, de nouveaux lieux et d’étendre l’univers de la série de façon agréable, malgré quelques faux pas, plus voyants que dans le premier tome. La série devra toutefois évoluer pour continuer à maintenir l’intérêt des lecteurs, les similarités des deux premiers volumes se faisant déjà un peu sentir. Pour ma part le troisième tome sera déterminant quant à ma décision de poursuivre ou pas la série !

Extraits
« Le bateau n'était plus qu'une épave, son pont tellement incliné qu'il approchait la verticale. Ilaria était concentrée, observant le spectacle avec le détachement que son père lui avait appris. Elle devait analyser la situation, puis agir à bon escient. Et elle voulait, jusqu'au bout, prouver à ses aïeux qu'elle était digne d'eux.»

« Chacun voulait le calme et la paix, mais déclenchait des combats et guerres sans raison ni issue pour élargir son territoire. Tout en préférant revenir au lieu qui l'avait vu naître. Elle-même n'échappait pas à cette règle. Elle se tenait sur son nid, mais son terrain de chasse était plus grand que celui des autres, large comme l'océan...»

Note
3,5/5
Toujours agréable mais peu d'évolution par rapport au 1er tome !

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire