MENU

mardi 23 août 2016

Rose Morte, Tome 1 - La Floraison

Auteur : Céline Landressie
Genres : Fantastique, Histoire

Edition : Milady
Parution : Mars 2015
Pages : 592

Prix :  7,90 euros

Résumé
Dans une France en proie à de terribles dissensions religieuses, Rose, enfant unique du comte de Greer en exil, est une jeune femme au caractère bien trempé. Mais son père, craignant pour son avenir, désire à tout prix la marier. C’est en essayant de se soustraire à ce destin qu’elle va faire la connaissance du comte Artus de Janlys. Par le biais de cet insaisissable aristocrate, la jeune femme va être propulsée dans un univers de dangers et de mystères, où les meurtres abjects qui terrifient la capitale trouveront une explication incroyable et pourtant bien réelle.  

Avis de Manon
Tout m’intriguait dans ce livre : sa couverture, son titre, son résumé… Bref, j’étais impatiente de le lire et je n’ai pas du tout été déçue par l’univers créé par Céline Landressie et dans lequel évolue Rose, notre héroïne. Celle-ci est la fille unique d’un comte anglais en exil qui souhaite la marier. Cette idée n’est pas du tout du goût de la jeune fille qui tient farouchement à son indépendance. C’est alors qu’elle rencontre le séduisant et énigmatique Artus de Janlys. Si elle est immédiatement séduite par ce comte, elle est bien loin de se douter qu’à travers lui elle va découvrir un monde inquiétant fait de mystères et de dangers et qui va ébranler toutes ses certitudes.

Avec Floraison, l’auteur mêle habilement les genres historique et fantastique (j’ai encore du mal à comprendre pourquoi la maison d’édition a classé ce livre en Bit-Lit !).
Céline Landressie prend vraiment le temps de poser les bases de son histoire et de développer des personnages tous plus fascinants (pour ne pas dire énigmatiques dans le cas d’Artus de Janlys) et travaillés les uns que les autres. Elle ne précipite rien et entretient le mystère et le flou jusqu’à la fin de ce premier tome. Je me suis petit à petit laissée immerger dans un monde mystérieux et intriguant, d’une richesse incroyable que ce soit au niveau de l’intrigue ou des personnages principaux et secondaires. Bien plus qu’une simple histoire de vampires, l’auteur a su développer sa propre mythologie et nous livre une histoire originale et prenante.
On peut sans trop s’avancer dire que le roman a dû faire l’objet de nombreuses heures de recherche tant son côté historique est développé. En effet, l’intrigue se déroule au XVIème siècle et les faits historiques comme les dissensions religieuses ou les enjeux politiques sont admirablement bien retranscrits.

Pourtant, si l’auteur a su ménager quelques effets de surprise, le rythme du roman est parfois inégal. L’histoire souffre par moments de certaines longueurs. Si ces dernières ne m’ont pas empêchée de savourer ce livre, je trouve qu’elles ont provoqué pas mal de répétitions notamment s’agissant des questionnements et des hésitations de Rose qui deviennent lassants arrivé à la moitié du livre. Il faut dire que le livre est assez volumineux. Heureusement Céline Landressie a su me surprendre et me faire oublier ce désagrément. Il faut dire que la plume de l’auteur s’accorde parfaitement avec l’époque où se situe l’intrigue. Son style est élégant et le vocabulaire recherché. J’aurais cependant aimé en apprendre plus sur le passé des frères Janlys car je suis restée sur ma faim une fois la dernière page tournée. Peut-être que le deuxième tome répondra à davantage de questions.
Le plume de l’auteur est incroyable, fluide et élégante, elle nous transporte sans difficultés dans le temps. Le vocabulaire est très soigné et recherché.

Floraison est un livre particulièrement difficile à résumer. Sans être un coup de cœur, j’ai beaucoup apprécié son univers qui revisite le mythe du vampire de manière originale et faisant la part belle à l’histoire.

Note

4/5

2 commentaires :