MENU

mercredi 17 août 2016

Le Vieux Qui Ne Voulait Pas Fêter Son Anniversaire


Auteur : Jonas Jonasson
Traduction : Caroline Berg
Genre : Comédie

Éditions : Pocket
Publication : Mars 2012
Pages : 512 

Prix : 8,20 euros

Résumé
Franchement, qui a envie de fêter son centième anniversaire dans une maison de retraite en compagnie de vieux séniles, de l'adjoint au maire et de la presse locale ?
Allan Karlsson, chaussé de ses plus belles charentaises, a donc décidé de prendre la tangente. Et, une chose en entraînant une autre, notre fringant centenaire se retrouve à trimballer une valise contenant 50 millions de couronnes dérobée – presque par inadvertance – à un membre de gang. S'engage une cavale arthritique qui le conduira à un vieux kleptomane, un vendeur de saucisses surdiplômé et une éléphante prénommée Sonja...

Avis de Marie
Le Vieux Qui Ne Voulait Pas Fêter Son Anniversaire m’a offert ma première plongée dans le monde des livres audio. Cette chronique portera donc aussi bien sur le roman de Jonas Jonasson que sur le format du livre.

Allan Karlsson est un centenaire un peu rebelle, c’est le moins que l’on puisse dire. S’ennuyant profondément dans sa maison de retraite, ce vieux monsieur décide le jour de son anniversaire de sauter par la fenêtre et de fuir tout ce beau petit monde qui l’attend impatiemment. En volant une valise à la gare, Allan était loin de se douter de ce qu’elle contenait et des évènements que cela engendrerait !

Le Vieux Qui Ne Voulait Pas Fêter Son Anniversaire, c’est l’histoire d’un homme à la vie mouvementée, aux aventures improbables. Très drôle, contre toute attente, je me suis laissée totalement embarquer dans les aventures d’Allan. Et c’est avec le vol de cette fameuse valise que tout commence ! En découvrant son contenu – pas moins de 50 000 couronnes – Allan va être tiraillé… Quoi ? Ah non, surtout n’allez pas croire qu’Allan hésite entre rapporter l’argent et le dépenser. Loin de là, à aucun moment il n’est question de le rendre à son propriétaire… Pfff ! Mais qu’est-ce que vous croyez ? Allan n’est absolument pas ce genre de personne ! Non, la question essentielle qui se pose pour lui va être : comment utiliser à bon escient tout cet argent ! Sauf que, ce qu’il ne savait pas, c’est que cet argent appartient à une terrible organisation criminelle, Never Again, et que celle-ci est bien déterminée à récupérer ce qui est à elle.  Allan va devoir fuir s’il ne veut pas avoir de gros ennuis. Heureusement, sur son chemin, il croisera de nombreux compagnons de route qui sauront l’aider.

Cynique, avec un humour très second degré, ce roman a été une super découverte. Jonas Jonasson nous emmène dans une cavale folle, pleine de rebondissements, ne laissant aucun répit au lecteur pour respirer et nous fait découvrir les personnalités de ses personnages hauts en couleur ! Les chapitres vont ainsi alterner entre présent et le passé d’Allan. Les passages anecdotiques sur chacun des compagnons de route d’Allan se succèdent pour nous faire partager avec plaisir leur vie passée, toute aussi mouvementée que celle d’Allan. Esteban l’Espagnol perverti par la politique, Julius et même Benny pour ne citer qu’eux, méritent amplement le détour !
Mais on ne peut parler de ce roman sans évoquer davantage son personnage principal. Il faut dire qu’Allan est une sacrée personnalité ! Fada de dynamite, c’est un homme plein de convictions, pour ne pas dire carrément de préjugés ! Allan a beaucoup voyagé durant toute sa vie. Ce vieux culotté, qui ne se démonte devant rien, ne perd jamais la face et sera à l’origine de bien des évènements, parmi les plus marquants de l’histoire du monde ! Eh oui, la création de la bombe atomique, la Seconde Guerre Mondiale, les révolutions russes et chinoises et bien d’autres encore ! Allan a un lien avec tous ces évènements et sera même l’initiateur de nombre d’entre eux.

En ce qui concerne le format du livre, là aussi, j’ai été agréablement surprise. C’était un vrai régal que d’écouter la voix du conteur dont la manière de lire est vraiment apaisante. Dès les premières minutes d’écoute, je savais que j’allais continuer le roman sous ce format, ne serait-ce que pour écouter cette voix. C’est une expérience complètement différente que de découvrir un ouvrage sous forme audio mais tellement surprenante et agréable ! Seul petit point négatif : il m’a été difficile de reprendre le cours de l’histoire lorsque j’ai décroché un petit peu vers le milieu du livre. En cause notamment le fait que lorsque je lançais le livre audio le soir et que je m’endormais sans l’avoir arrêté juste avant, il était difficile de revenir en arrière et de retrouver le moment exact d’arrêt. Problème qui ne se pose pas vraiment avec un roman au format papier ou sur une liseuse. Ces quelques difficultés ont donc fait que la reprise a été difficile, ce qui ne tenait pas au roman en lui-même mais bien plutôt au format.

Le Vieux Qui Ne Voulait Pas Fêter Son Anniversaire est un roman très drôle aux personnages hauts en couleur et charismatiques. Clichés sur clichés s’enchaînent les uns après les autres de manière toujours plus improbable à chaque fois, pour le plus grand plaisir du lecteur. Difficile de ne pas aimer ce roman complètement décalé !

Note
4/5

6 commentaires :

  1. Tu me donnes bien envie de le sortir de ma PAL :D

    RépondreSupprimer
  2. Une histoire complètement dingue, dont je garde un bon souvenir ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Totalement d'accord, c'est une histoire complètement folle mais c'est tellement drôle :)

      Supprimer
  3. Une jolie chronique :) J'ai du mal avec les livres audio mais peut-être que portée par la voix d'un lecteur talentueux...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci :)

      J'avais un peu peur avant de me lancer sur ce format de livres et pour le coup, la voix du lecteur a largement contribué à mon accroche et c'était un régal.

      Supprimer