MENU

jeudi 21 juillet 2016

Ne M'Oublie Pas

Auteur : Emannuelle Aublanc
Genre : romance, drame

Éditions : Angels
Collection : Fire
Publication : 18 septembre 2015
Pages : 370 pages

Prix : 14,99€

Résumé
Il y a des relations qui bouleversent toute une vie. Celle de Simon et Sara en fait partie.

Sara vient tout juste de déménager à Monterey. Elle est loin de s’imaginer qu’en se liant d’amitié avec sa voisine Mia elle va rencontrer l’être le plus énigmatique et sûr de lui qui soit.
Simon, quant à lui, est habitué à collectionner les petites amies. Il s’est juré de ne pas s’intéresser à la nouvelle arrivée et pourtant... Malgré ses propres démons à gérer il s'en rapproche dangereusement.
Il met en garde la jeune femme : si elle tombe amoureuse de lui, il va la faire souffrir.
Elle a le choix : elle peut faire marche arrière ou succomber à son charme.

Seule ombre au tableau : Simon cache quelque chose qui pourrait bien tout remettre en question...

Avis de Marie
Ne M’Oublie Pas est le roman avec lequel je découvre les Éditions Angels. Et même s’il ne s’agit pas d’un coup de cœur, j’ai malgré tout apprécié cette lecture, qui au-delà de la dimension sentimentale, nous sensibilise à certains sujets difficiles. Merci donc aux Éditions Angels pour cette agréable découverte !

Sara a décidé de démarrer une toute nouvelle vie en allant vivre auprès de sa mère et de son nouveau conjoint à Monterey. Laissant la grande ville de New-York derrière elle, elle était loin de s’imaginer que sa vie changerait irrémédiablement avec la rencontre de Simon. Mauvais garçon, ce jeune homme collectionne les filles. Doté d’un physique avantageux, toutes se jettent à ses pieds. Pourtant, on ne peut pas dire qu’il les traite particulièrement bien. Mais que cache sa détermination à ne pas s’attacher ? Sara a été prévenue : en tombant amoureuse de lui, il la fera souffrir comme jamais elle n’a souffert. En succombant au charme de Simon, Sara était loin de se douter de la terrible vérité… Quel sombre secret cache Simon ?

A-t-on affaire à une énième histoire d’amour entre un bad boy et une gentille fille de bonne famille ? Oui et non. Nous allons ici dans un autre type d’histoire, dont le sujet a déjà été traité plusieurs fois. Vais-je vous dire de ce qu’il s’agit ? Non. Pourquoi ? Pour vous laisser la surprise. Est-ce que j’ai apprécié cette lecture ? Oui. Cependant, je n’ai pas été transportée autant que je l’aurais souhaité… Si cette chronique va être assez critique en pointant les nombreux défauts du roman, ne vous y trompez pas, ce n’est pas parce que je l’ai détesté, bien au contraire, mais je suis sûre que le potentiel pour en faire une histoire bien plus addictive y était.

Cet ouvrage s’adresse à un public adolescent : l’âge des personnages, le contexte dans lequel se déroule leur histoire (au lycée), les sujets abordés (les premiers émois, l’amitié…) orientent énormément le roman vers ces lecteurs cibles. Idem pour la façon dont ces différents sujets sont abordés. En effet, l’auteur utilise le présent et la première personne du singulier pour son récit, alternant entre les points de vue de Sara et Simon. Je dois avouer que dès les premières pages, lorsque je me suis rendue compte de cela, il m’a fallu faire un effort pour poursuivre car je ne suis pas une adepte de ce parti pris d’écriture. Mais cela a le mérite d’ancrer rapidement le contexte et de faciliter l’immersion du lecteur dans la tête des personnages. Personnellement, cela a plutôt tendance à avoir l’effet contraire sur moi… Si dès les premières lignes, je savais donc que je ne serai pas conquise par le style d’écriture, je me suis concentrée sur l’histoire en elle-même, qui est plutôt sympathique. 
Si celle-ci n’apporte en soi aucune surprise et aucun rebondissement, dans la mesure où elle est extrêmement prévisible, je l’ai trouvée touchante et émouvante. Mais voilà, je n’ai cependant pas été transportée par les émotions à la lecture de cet ouvrage. Les personnages auraient pu être beaucoup plus attachants et je suis sûre que l’auteur avait la capacité pour le faire. Il se dégage de l’ensemble une superficialité à laquelle s’ajoutent de trop nombreux clichés. Pour avoir déjà lu plusieurs histoires traitant du même sujet, celle-ci n’apporte malheureusement rien de plus. Pourtant le sujet offre matière à réflexion et j’aurais vraiment aimé que pour une fois, on aille plus loin dans son traitement. Et je trouve que cela aurait été plus intéressant au lieu de se focaliser sur les émotions de l’héroïne. 
Sara a d’ailleurs eu tendance à m’agacer à plusieurs reprises, bien qu’elle se montre très courageuse, honnête et persistante jusqu’au bout. Dans l’ensemble, j’ai trouvé le comportement des personnages assez incohérent avec leur âge. Je trouve Sara bien trop jeune pour avoir un tel comportement et certains types de réflexions. Au début présentée comme une adolescente, elle semble prendre plus de 10 ans en seulement quelques pages, ce qui ne me semble pas forcément justifié par les événements du début… Et cela était d’autant plus flagrant dans son couple. Je lui ai nettement préféré Simon, beaucoup plus attachant et dont la maturité peut se largement comprendre et se justifier par sa situation difficile. C’est ce manque de crédibilité dans leur couple qui m’a régulièrement perturbée voire agacée tout au long de ma lecture. J’aurais ainsi préféré qu’Emmanuelle Aublanc leur donne quelques années de plus pour apporter plus de cohérence et de crédibilité à son histoire.
Pourtant, ce n’était pas le potentiel qui manquait. Ne M’Oublie Pas se laisse lire avec une très grande facilité et j’ai malgré tout été curieuse de découvrir la suite, même si je m’en doutais fortement. La fin triste et abrupte m’a fait un petit pincement au cœur.

Pour conclure, Ne M’Oublie Pas est un roman destiné à un public adolescent qui aborde un sujet difficile mais qui comporte de nombreux petits défauts et incohérences. Si ceux-ci m’ont empêchée d’adhérer complètement à l’histoire, cette dernière n’en reste pas moins touchante.


Extrait
« À vrai dire, je m’en fiche. Tout ce que je vois, moi, c’est que je devrais m’en tenir à ma dernière résolution. Ce n’est définitivement pas le moment pour moi d’entamer une relation et je ne suis plus sûr que l’occasion se présente. L’avenir est un concept qui m’est tout sauf familier. »


Note
3/5

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire