MENU

samedi 9 juillet 2016

Cynster, Tome 1 - La Fiancée de Devil

Auteur : Stephanie Laurens
Titre Original : Devil's Bride
Traduction : Lynda Leith
Genre : romance historique

Édition : Charleston
Collection : Diva
Parution : Juin 2016
Pages : 651 pages

Prix : 8,99 euros
Achats : Fnac - La Fiancée de Devil


Quatrième de Couverture
Angleterre, 1818. Quand Devil, membre le plus controversé de la famille Cynster, est pris dans une situation compromettante avec Honoria Wetherby, une courageuse gouvernante, il va surprendre tout le monde en demandant la main de la jeune femme. Personne n'avait jamais pensé que ce débauché puisse un jour se marier ! Et alors que les mères de la bonne société pleurent l'union du célibataire le plus convoité d'Angleterre, les cousins de Devil commencent à prendre des paris sur la date du mariage...

Cependant, Honoria n'a pas l'intention de se plier aux desiderata du duc et de l'épouser pour l'unique raison
qu'ils se sont trouvés tous les deux sans chaperon. Elle rêve d'aventures : résoudre le meurtre d'un jeune cousin Cynster pour commencer, puis partir découvrir l'Afrique. Mais c'est sans compter sur son désir grandissant pour Devil, qui risque de mettre en péril ses projets...



Avis de Manon
J'étais à la recherche d'une lecture rafraîchissante et sans prise de tête... Et c'est exactement ce que j'ai trouvé avec le premier tome de la série Cynster, La fiancée de Devil de Stephanie Laurens.

Honoria est une jeune gouvernante, issue d'une famille d'aristocrates aisés. À la différence des autres jeunes filles de son âge, elle ne rêve pas d'un mari riche et titré mais plutôt d'aventures et d'Afrique. Tout bascule le jour où elle trouve un homme agonisant sur le bord de la route et rencontre le célèbre Duc de Saint-Ives que tous surnomment Devil. Ce dernier est immédiatement séduit par la jeune femme qui a toutes les caractéristiques requises pour devenir sa future duchesse, qu'elle soit d'accord ou pas... En effet, même si elle trouve Devil très attirant, ce qui intéresse surtout Honoria, c'est de résoudre le meurtre du cousin de celui-ci !

Dans l'ensemble, ce premier tome est assez prévisible que ce soit au niveau de la relation entre Devil et Honoria ou au niveau de l'enquête visant à élucider le meurtre du jeune Tolly. Mais si on cherche du suspense et de la vraisemblance, il ne faut pas lire ce type de romans. Ici pas d'intrigue prise de tête. Bien sûr, on sait à peu près comment l'histoire se termine et ce qu'il adviendra de nos héros avant même d'atteindre la moitié du roman. Mais qu'importe ! L'objectif est de passer un bon moment et de réveiller notre côté romantique. Et dans mon cas, le pari est plutôt réussi.

Sur la forme, je ne sais pas si cela vient de la traduction ou si c'est propre au style de l'auteur, mais j'ai parfois trouvé que certains passages manquaient de fluidité et étaient trop brouillons. À voir si l'impression persiste et se confirme dans le prochain tome...
Cependant le livre se lit très facilement et on se laisse entraîner dans l'intrigue par des personnages certes un brin clichés, mais charismatiques et tous dotés d'une forte personnalité.
J'ai beaucoup aimé Honoria que j'ai trouvé très attachante avec son petit côté têtu et à qui on ne la raconte pas. Celle-ci n'a pas l'intention de rester bien sagement assise à faire de la figuration pendant que Devil essaie de débusquer l'assassin de son cousin. Au contraire ! Elle met souvent les pieds dans le plat mais son aide sera précieuse que le duc de Saint-Yves le reconnaisse ou pas.
Devil n'est pas le personnage de la famille Cynster que j'ai préféré mais il faut avouer qu'il a lui aussi ses bons côtés surtout lorsqu'il essaie de comprendre la logique d'Honoria qui l'exaspère autant qu'elle l'attire.
Ce premier tome nous offre également un bon aperçu des héros des autres livres, c'est-à-dire les cousins de Devil qui devraient, en principe, chacun faire l'objet d'un tome distinct.

Idéal pour lambiner au soleil cet été, La fiancée de Devil est une lecture sympa et rafraîchissante qui ravira les amateurs du genre ou tous simplement l'âme romantique qui sommeille en nous. Même si l'histoire est prévisible, on s'attache rapidement aux personnages et à la famille Cynster pour le moins haute en couleurs et dont tous les membres offrent des perspectives intéressantes pour les prochains tomes.

Note
3,5/5

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire