MENU

mercredi 4 mai 2016

Les Colombes du Roi-Soleil, Tome 1 - Les Comédiennes de Monsieur Racine

Auteur : Anne-Marie Desplat-Duc
Genre : Histoire

Edition : Flammarion
Parution : Février 2012
Pages : 201 pages

Prix : 13€

Quatrième de Couverture
Le célèbre monsieur Racine écrit une pièce de théâtre pour les élèves de Madame Maintenon, les colombes du Roi-Soleil. L'occasion idéale pour s'illustrer et, qui sait ?, être remarquée par le roi. L'excitation est à son comble parmi les jeunes filles. Y aura-t-il un rôle pour chacune d'entre elles ?

Avis de Manon
Cela faisait un petit moment que je voyais ce livre sur les étagères de la médiathèque de mon quartier. Étant très intéressée par l’époque, le règne de Louis XIV, et trouvant la couverture plutôt sympa, je me suis lancée dans les aventures des pensionnaires de la Maison Royale de Saint-Louis à Saint-Cyr. Cette école a été ouverte par Madame de Maintenon, maîtresse (ou épouse) du Roi Soleil, pour y accueillir et instruire les jeunes filles pauvres mais issues de l’aristocratie. 
L’histoire se concentre sur quatre d’entre elles : Hortense, Charlotte, Isabeau et Louise. Toutes les quatre ont des personnalités et des attentes très différentes, notamment s’agissant de leurs aspirations et de leur avenir après Saint-Cyr. 

L’intrigue tourne essentiellement autour d’une pièce de théâtre de Racine, Esther, réellement jouée par les demoiselles de Saint-Cyr en janvier 1689. Qui va avoir le premier rôle et surtout qui se distinguera devant le Roi et sera remarquée par les courtisans de Versailles? 

Au début de ma lecture, j’ai été assez surprise de découvrir un récit écrit au présent et non au passé. Même si je m’y suis habituée assez rapidement, je trouve que cela donne un style trop enfantin à l’intrigue. De manière générale, j’ai trouvé celle-ci bien construite malgré un manque évident d’actions. En effet, à part la fameuse représentation d’Esther, on ne peut pas dire qu’il se passe grand chose. Malgré tout, ce tome introductif pose des bases intéressantes et se révèle assez instructif sur le mode de vie et les perspectives de ces jeunes filles en pleine monarchie absolue. 

Au niveau des personnages, que dire à part que les « colombes » de Louis XIV sont, dans l’ensemble, plutôt sympathiques et attachantes à une seule exception : Charlotte. J’ai trouvé la jeune fille détestable. Elle se voit comme une rebelle mais, pour ma part, je n’ai vu qu’une adolescente vindicative et pas franchement agréable. C’est à se demander pourquoi Isabeau et Hortense sont amies avec elle !
Si la jeune Louise a réellement existé, j’avoue ne pas savoir si les autres héroïnes d’Anne-Marie Desplat-Duc sont le fruit de son imagination ou ont, au contraire, réellement été des pensionnaires de la prestigieuse école.

Divertissant et rythmé, le premier tome des Colombes du Roi-Soleil constituent une introduction intéressante. J’espère que la suite de cette série sera plus aboutie. 

Extrait
« Malgré les feux allumés en permanence dans les immenses cheminées, les murs des bâtiments suintent l’humidité. La faute en incombe à M. Hardouin-Mansart, qui a construit l’édifice dans un lieu marécageux sans s’occuper de drainer l’eau. De ce fait, elle s’infiltre sous les fondations et remonte par les sous-sols. Le salpêtre qui tache les murs et l’air putride favorisent l’éclosion de toutes sortes de maladies. »

Note
3/5

2 commentaires :

  1. Je ne lis pas les livres de cette saga, mais les BD oui ! Et j'aime beaucoup, les dessins sont magnifiques :3

    RépondreSupprimer
  2. C'est une saga qui m'a toujours intriguée, je pense emprunter le 1er tome à la médiathèque également ^^

    RépondreSupprimer