MENU

samedi 12 mars 2016

Le Journal de Mr. Knightley

Auteur : Amanda Grange
Titre Original : Mr Knightley’s Diary
Traduction : Claire Allouch
Genres : historique, drame, romance

Edition : Milady
Parution : Mai 2013
Pages : 329 pages

Prix :  2,99€

Quatrième de Couverture
« Peu enclin à se dévoiler, Mr Knightley exprime ses sentiments les plus profonds à travers les pages de son journal. Entre ses devoirs de châtelain et les visites à son frère à Londres, il ne cesse d'être à la fois exaspéré et amusé par sa voisine, l'espiègle Miss Emma Woodhouse, dont les tentatives pour marier ses proches mènent souvent à des résultats désastreux. Mais, lorsque le séduisant Frank Churchill s'établit à Highbury, l'amusement de Knightley laisse place à un sentiment jusque - là inconnu : la jalousie. »

Avis de Manon
Les réécritures des livres de Jane Austen sont nombreuses et Amanda Grange en a fait sa spécialité avec plusieurs œuvres de ce type à son actif. Pourtant, beaucoup sont les auteurs qui s’y sont cassés les dents. Adepte inconditionnelle de la célèbre romancière anglaise, je suis à chaque fois très curieuse de découvrir ces adaptations. Ayant dans l’ensemble plutôt apprécié Le journal de Mr Darcy, je me suis donc lancée dans cette lecture avec beaucoup de curiosité et d’impatience, d'autant plus que j’aime beaucoup le roman original, Emma, publié pour la première fois en 1816. 
L’idée de départ est plutôt simple : il s’agit de reprendre l’intrigue d’Emma et de la transposer sous la forme du journal intime de l’un des principaux protagonistes : Mr. Knightley

Si la plume d’Amanda Grange n’a ni le charme, ni le mordant ou l’intensité de celle de Jane Austen, j’ai apprécié retrouver les personnages du roman. D’Emma en passant par Mr. Woodhouse, Mr. Elton ou Harriet Smith tous sont présents. Toutefois, l’histoire étant racontée sous la forme du journal de Mr. Knightley, tous n’ont pas la même importance que dans l’œuvre originale. D’ailleurs, dans le roman original, Mr. Knightley n’est pas le personnage le plus présent, même s’il reste essentiel à l’intrigue. Avec son journal, Amanda Grange a donc dû faire preuve d’imagination pour combler les vides et je trouve que dans l’ensemble elle ne s’en sort pas trop mal. On en apprend ainsi davantage sur la vie à Donwell Abbey, le domaine de Mr. Knightley et sur lequel Emma ne tarit pas d’éloges. 

L’auteur respecte bien la chronologie des différents événements mais j’ai parfois eu des difficultés à retrouver la personnalité d’origine de certains personnages notamment de Mr. Knightley. Certes l’auteur fait ressortir le bon sens qui le caractérise déjà même en 1816, mais elle accentue aussi son côté moralisateur et critique à l’égard d’Emma. Arrivée à la moitié du livre, j’ai commencé à trouver cela assez pénible. 

L’écriture est simple mais arrive bien à retranscrire le style de l’époque sans jamais toutefois l’égaler. Je trouve que l’auteur n’a pas toujours su retranscrire l’humour, pour ne pas dire l’ironie de certaines situations générées par les mœurs de l’époque, les différences de classes sociales ou, tout simplement, le ridicule de certains personnages.

Le Journal de Mr. Knightley est une lecture divertissante et sans prétention qui devrait intriguer les amateurs adeptes de Jane Austen. Je ne me lancerai pas immédiatement dans les autres réécritures de la romancière par l’auteur mais je pense que la curiosité aura raison de moi et que je les lirai certainement. 

Note

3/5

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire