MENU

mardi 29 mars 2016

Insatiable, Tome 2

Auteur : Meg Cabot 
Titre Original : Overbite
Traduction : Luc Rigoureau
Genre : Fantastique

Edition : Hachette
Collection : Black Moon
Parution : Février 2012
Pages : 371

Prix : 18 euros (grand format)

Quatrième de Couverture
« Ce n'était déjà pas facile d'être la Fille-qui-t'annonce-que-tu-vas-mourir. En plus, il a fallu que Meena tombe amoureuse du fils de Dracula. Pour quelqu'un qui n'aimait pas les vampires...
Aujourd'hui, Meena aggrave encore son cas: la voilà devenue « chasseur de vampires » tout en cherchant à prouver que ce ne sont pas des monstres... Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué, hein ?
Surtout quand :
- votre ex-ex est devenu un suceur de sang
- votre ex-prince à crocs refait surface
- des cadavres vidés de leur sang sont retrouvés dans les rues de la ville…"

Avis de Manon
Si Meena avant déjà eu plus que son compte de buveurs de sang dans la premier tome d’Insatiable, autant vous dire qu’elle n’est pas au bout de ses peines avec cette suite. 
Suite aux événements du premier livre, la jeune femme se retrouve désormais employée au côté d’Alaric Wulf par la Garde Palatine, la branche secrète et armée du Vatican chargée de lutter contre les démons en tout genre. Cependant son ex, Lucien Antonescu, Seigneur des ténèbres et vampire de son état, n’est jamais très loin surtout lorsque nos protagonistes vont se retrouver mêlés à un complot qui les dépasse et où amis et ennemis ne sont pas toujours ceux que l’on croit. 

Dans l’ensemble ce second tome est dans la lignée du premier même si j’ai préféré cette suite que j’ai trouvé plus rythmée malgré quelques longueurs. On y retrouve les mêmes personnages et les mêmes enjeux notamment la lutte entre les vampires et la garde Palatine dans laquelle Meena et ses proches se retrouvent propulsés. Il faut dire que le don de la jeune femme, qui peut prédire la mort des gens, a quand même sa petite utilité. 

Ayant lu le premier livre il y a un petit moment, j’avais peur d’être un peu perdue et de ne pas arriver à reprendre le fil de l’intrigue. Mais ça n’a pas été le cas. J’ai très facilement replongé dans le quotidien trépidant (et les ennuis surnaturels) de la jeune femme. 
Je n’avais pas d’attente spéciale concernant ce roman. Le premier tome s’était révélé une lecture sympathique mais sans plus. J’ai donc été agréablement surprise par cette suite qui commence sur des chapeaux de roues ! L’humour a toujours sa place mais l’action est davantage présente avec l’arrivée de nouveaux ennemis pour le moins inquiétants et mystérieux. Pourtant le rythme de l’histoire a tendance à s’essouffler arrivé à la moitié du livre. Il faut attendre les dernières pages et le dénouement final pour que l’histoire regagne en intérêt. 

Malgré tout, le traitement de l’histoire, encore plus que dans le premier tome, reste assez superficiel. Le roman couvre une période relativement courte et ne permet pas de développer l’intrigue comme elle le mériterait en mettant un place un univers plus approfondi. De plus, j’ai été assez déroutée par la personnalité de Lucien Antonescu, qui a beaucoup changé par rapport au premier livre. Changement que je n'ai pas vraiment compris. 
L’intrigue et son dénouement sont assez convenus. Les choix de Meena ne m’ont pas vraiment surprise. Ils étaient sous-entendus durant tout le roman. Après on adhère ou on adhère pas…

Concernant l’écriture de l’auteur, le livre se lit facilement j’ai parfois trouvé celle-ci assez laborieuse et confuse. Après je ne sait pas si cette impression venait réellement du style de l’auteur ou de la traduction.

Au final ce second tome est, pour ma part, nettement meilleur que le premier. Action, humour et fantastique m’ont permis de passer un bon moment en compagnie des personnages de Meg Cabot malgré une histoire traitée de manière trop superficielle. 

Extrait
«  - (…) Affronter le visage du mal est une expérience terrifiante.
 - Pas autant que regarder celui d’un type qui a volontairement opté pour la chasteté. »

Note

3,5/5

1 commentaire :

  1. Je ne connais pas la série mais même si je ne suis pas une grande fan de l'auteure, je me dis que ça peut faire une lecture pas prise de tête sympa.

    RépondreSupprimer