MENU

dimanche 6 mars 2016

Femmes d'exception, Femmes d'influence : Une histoire des courtisanes au XIXe siècle

Auteur : Catherine Authier
Genres : Biographie, Documentaire, Histoire

Edition : Armand Colin
Parution : Octobre 2015
Pages : 368 pages

Prix : 24,90€

Quatrième de Couverture
« Puissante figure de l’imaginaire, la courtisane est une actrice essentielle de l’histoire du XIXe siècle. Le Paris de cette époque, en pleine croissance, offre un cadre idéal à ces femmes, dont la journée s’organise autour des cafés, restaurants, bals, casinos, courses hippiques, promenades au Bois et, à la belle saison, des escapades en Normandie ou sur la Côte d’Azur. Financées par des clients richissimes issus de la noblesse, de la haute bourgeoisie, des milieux d’affaires et de la presse, elles parviennent à amasser des fortunes considérables et vivent avec une liberté et une indépendance exceptionnelles dans un XIXe siècle qui cantonne encore la plupart des femmes à la maternité, à des tâches domestiques ou à des positions subalternes.
Comment ces prostituées « insoumises », grisettes, lorettes ou filles passées par des maisons closes sont-elles devenues des courtisanes millionnaires, des femmes d’influence et de pouvoir qui ont dominé leur époque ? Issues le plus souvent de milieux pauvres ou travaillant dans le monde artistique du théâtre, de la danse ou du café-concert, comment ont-elles opéré leur métamorphose pour devenir des icônes de leur génération, des femmes qui envahissent la presse et les images de leur temps ? Intelligentes et audacieuses, libres dans leur art de vivre, leur manière de s’habiller ou de se maquiller mais aussi de voyager de par le monde ou de tenir salon à leur guise, elles apparaissent comme des pionnières en matière d’émancipation et de droits de la femme. »

Avis de Manon 
Reçu dans le cadre d’une Masse critique Babelio, j’étais très curieuse et impatiente de recevoir le livre de Catherine Authier tant le sujet des courtisanes m’intriguait et me fascinait.  
L’auteur nous plonge dans le quotidien hors normes d’une poignées de ces femmes qui ont marqué leur époque (que leurs contemporains le reconnaissent ou non). Mais découvrir le destin incroyable des courtisanes c’est aussi découvrir une époque et un lieu très particuliers : le Paris du XIXe siècle où le Demi-Monde occupe une place à part et essentielle.  

Dans Femmes d’exception, femmes d’influence, l’auteur ne se contente pas de revenir sur la vie, les débuts et l’ascension des plus célèbres d’entre elles comme Emilienne d’Alençon, Liane de Pougy ou Marie Duplessis. En effet, Catherine Authier nous dépeint également un portrait haut en couleurs de Paris et de ses personnalités : hommes politiques, journalistes, artistes, écrivains… Les courtisanes gravitent dans un monde unique. D’ailleurs beaucoup d’entre elles ont eu une influence considérable dans le domaine de la culture. Nana de Zola ou La Dame aux camélias de Dumas fils, ce sont elles ! Au fil des pages, il n’est pas rare de croiser les noms de Zola, Gauthier, Dumas, Goncourt ou même de Napoléon III, du Prince de Galles et des plus grands dirigeants de l’époque. Amants, simples amis, admirateurs ou détracteurs, tous ont leur mot à dire sur ces femmes qui ont, plus d’une fois, défrayé la chronique par leurs excentricités, leur ascension ou même leur déchéance. 

L’auteur nous livre un portrait qui m’a semblé assez réaliste de la vie parisienne du XIXe siècle, que ce soit dans ses aspects les plus brillants mais aussi les plus sordides car malgré leur train de vie, il ne faut pas oublier que les courtisanes suscitent beaucoup de jalousie et sont avant tout des prostituées. Beaucoup ont fait ce choix pour échapper à la misère de leur enfance et nombreuses sont celles qui ont commencé leur carrière dans une simple maison close. La chance, la rencontre avec un protecteur influent, leur volonté ou tout simplement leur sens pratique sont bien souvent ce qui leur ont permis de s’élever. De plus, si certaines d’entre elles ont fini leur carrière en apothéose par un mariage prestigieux, d’autres ont fini seules et dans la misère. 

Le livre est très bien documenté. Les références sont nombreuses : anecdotes, photographies ou peintures agrémentent les propos de l’auteur. Catherine Authier a fait un travail de recherche conséquent et essaie de démêler le vrai du faux dans la vie de ces femmes ayant suscité les rumeurs les plus folles (sachant qu’elles n’étaient pas les dernières à lancer des rumeurs sur leur propre compte pour faire parler d’elles). 

Mon seul bémol concernerait le style de l’auteur. Certaines phrases sont assez longues et auraient, selon moi, nécessité un peu plus de ponctuation, leur tournure étant parfois confuse. Mais qu’importe, le sujet est tellement passionnant que ces détails passent bien souvent au second plan. 

Bref, que dire de plus à part que j’ai adoré me plonger dans la vie unique de ces femmes au destin atypique. Résolument modernes et en avance sur leur temps, elles ont été le sujet de toutes les passions et de toutes les rumeurs. Et après cet aperçu de leur vie, je comprends mieux pourquoi !

Extrait
« Plus généralement, Valtesse de La Bigne, Blanche d’Antigny, Anna Deslions, un certain nombre des grandes courtisanes du Second Empire ont inspiré le personnage de Nana, tout en sachant que leur personnalité, leur intelligence, leur audace ou leur modernité ont été totalement occultées par l’auteur qui ne retient de ces femmes que le luxe, la légèreté et la débauche. »

Note
4/5


Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire