MENU

jeudi 25 février 2016

Messagerie fantomatique

Auteur : Christy Nemiroff
Genre : nouvelle

Éditions : Edilivre
Collection : Classique
Publication : 29 septembre 2015
Pages : 26 pages

Prix : 3,99€ (version numérique) – 8,50€ (version papier)

Résumé
Plongez dans les méandres de l'esprit humain ! Quand il devient impossible de comprendre quelle folie s'insinue dans notre âme et dans nos tripes...

Avis de Marie
Messagerie fantomatique est une nouvelle d’une jeune auteur, Christy Nemiroff, qu’elle m’a proposée de lire. Je tiens donc à la remercier pour cette proposition et pour sa patience. J’espère qu’elle ne m’en voudra pas trop des délais ^^’.

Intriguée par le résumé qu’elle m’en a fait, j’ai tout de suite accepté de le lire. Ne serait-ce que par le titre, je ne savais pas trop de quoi il était question. Parfois, il est agréable de se laisser surprendre par certaines lectures sans savoir sur quel chemin elles vont nous conduire. C’est exactement le cas ici ! Comme l’indique le résumé, il est bien question de folie dans cette nouvelle.

Nous suivons Kathleen Hunt qui, tous les jours, appelle un mystérieux inconnu et tient un long monologue. Qui est la personne à l’autre bout du fil ? Pourquoi ne répond-elle jamais ? Très rapidement, on doute : y a-t-il vraiment quelqu’un à l’autre bout de la ligne ?  

Mais ce ne seront pas les seules questions que le lecteur pourra se poser. Au fil de ces quelques pages, le lecteur va être amené à douter à de nombreuses reprises et une fois la dernière page tournée, le doute persiste encore. Folie ou pas ? Assurément, il y a une certaine folie mais est-ce seulement cela ? Grâce à ces nombreux monologues, nous apprenons quelques bribes de la vie de Kathleen Hunt, juste assez pour susciter l’intérêt et comprendre son comportement, mais pas assez pour tout appréhender. Kathleen Hunt est une femme qui a beaucoup souffert. Parler à ce mystérieux inconnu par téléphone lui permet de rester positive et d’avancer malgré sa souffrance. Pourtant, cette thérapie n’est-elle pas à double tranchant ? Si un interlocuteur se trouve réellement à l’autre bout de la ligne, pourquoi reste-t-il silencieux ? Mais si personne ne se trouve là, Kathleen Hunt n’est-elle pas en train de s’enfoncer dans sa folie ? Rien ne permet de trancher même si le lecteur pourra se faire son propre avis jusqu’au dénouement final.

Nouvelle psychologique, j’ai vraiment apprécié le style fluide de l’auteur. Chaque chapitre correspond ici à une journée, l’intrigue étant dévoilée peu à peu mais à juste dose. En effet, j’ai trouvé que Christy Nemiroff amenait avec beaucoup de douceur et de précision la fin tout en faisant progresser l’intrigue avec maîtrise. Certes, il est question de folie mais aussi de solitude et de deuil. Kathleen Hunt est un personnage marqué par la tristesse et la douleur et c’est avec émotion que nous la suivons sur ces quelques jours.

Messagerie fantomatique était une bonne surprise. Jeune auteur de 19 ans, Christy Nemiroff nous livre là un texte étonnant et fort en émotions.

Extrait
« Je pense que… Que ce serait terriblement égoïste de se laisser mourir à l’intérieur alors que d’autres qui n’auraient demandé qu’à vivre un peu plus ne sont plus là. On doit profiter, pour eux. »


Note
3/5

4 commentaires :

  1. Merci beaucoup pour cet article. Je suis sincèrement contente que ma nouvelle vous ai plu !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. De rien, merci à vous de nous avoir proposé cette lecture ! :D

      Supprimer
  2. Un roman qui m'a l'air as mal du tout à découvrir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui et puis il a su me toucher en raison des thèmes abordés.

      Supprimer