MENU

vendredi 19 février 2016

Le Monde Perdu

Auteur : Arthur Conan Doyle
Titre Original The Lost World
Genre : aventure

Edition : Ldp Jeunesse
Parution : Janvier 2015 (pour la présente édition)
Pages : 379 pages

Prix : 6,90€
Achat : Fnac - Le Monde Perdu

Quatrième de Couverture

« Trois Anglais prêts à tout prennent part, au bout du monde, à l'expédition du professeur Challenger. Perdus, traqués par des hommes-singes, frôlés par des ailes monstrueuses, les voyageurs découvrent alors l'impossible : la préhistoire n'est pas morte ! »

Avis de Manon

Cela faisait plusieurs années que je voulais lire Le Monde Perdu d'Arthur Conan Doyle, le célèbre auteur de Sherlock Holmes. Je peux aujourd'hui dire que c'est chose faite et que j'ai passé un excellent moment dans l'univers de l'auteur. 

En ce début de XXème siècle, Edward Malone est un jeune journaliste qui doit encore faire ses preuves. L'occasion idéale se présente en la personne du professeur Challenger, un célèbre scientifique connu pour son épouvantable caractère. Cet homme prétend avoir découvert, en Amérique du Sud, une contrée peuplée d'animaux depuis longtemps disparus : les dinosaures. 
Bien entendu, la communauté scientifique est sceptique et crie au mensonge. Une expédition est alors chargée de se rendre sur place. Composée entre autre de Malone, de Lord John Roxton, un chasseur et aventurier émérite, et du professeur Summerlee, une sommité scientifique, elle n'est pas au bout de ses surprises. De découvertes étonnantes en périls, nos personnages vont faire des découvertes dépassant tout ce qu'ils avaient bien pu imaginé. 

J'ai découvert Arthur Conan Doyle avec Le Chien de Baskerville et Sherlock Holmes. J'avais beaucoup aimé l'élégance de sa plume et sa manière très précise de décrire les personnages et les actions tout en laissant quand même place à l'imagination du lecteur. 

Avec Le Monde Perdu, l'auteur fait appel à notre âme d’aventurier. Ce livre réveille l’explorateur qui sommeille en chacun de nous. S'il peut apparaître un peu dépassé au vu de nos technologies et du savoir scientifique actuels, il fait toujours autant rêver. J’ai été totalement dépaysée par les contrées lointaines et encore sauvages décrites. Ces descriptions sont d'ailleurs très précises : il suffit de fermer les yeux pour les imaginer et voir apparaître les créatures fantastiques que rencontrent les membres de l’expédition.

Les personnages sont peu nombreux et le récit se consacre quasi-exclusivement sur Malone, le narrateur, et les autres membres de l'expédition. Chacun a son propre caractère, toujours bien affirmé. Les joutes verbales des deux professeurs, Challenger et Summerlee, apportent une touche d'humour à l'histoire. 

La plume de l’auteur est élégante et précise. Ici pas d'approximations ou de phrases brouillonnes : après tout, le livre suit les pas d’une exploration scientifique… Toutefois le style reste abordable sans jamais tomber dans la simplicité. 

Vous l’aurez donc compris, j’ai donc beaucoup apprécié Le Monde Perdu qui nous livre une intrigue courte mais originale avec des personnages intrigants et des descriptions soignées.
En rédigeant cette chronique j'ai appris qu'Arthur Conan Doyle avait écrit d'autres romans mettant en scène le professeur Challenger ! Voilà qui m'assure encore quelques belles heures de lecture en perspective !

Extrait
« De toute façon, vous n’avez rien à craindre : il y a une loi sur les accidents du travail, n’est-ce pas ? »

Note 


4/5

1 commentaire :