MENU

dimanche 14 février 2016

Le Casse

Auteurs : Janet Evanovich & Lee Goldberg 
Titre Original : The Heist
Traduction : Elisabeth Luc
Genres : action, humour

Edition : Charleston
Parution : Février 2016
Pages : 318

Prix :  19,90 euros

Quatrième de Couverture
Après des années de traque et une arrestation éclatante, Kate O'Hare, agent spécial du FBI, pensait en avoir fini avec Nicolas Fox, le voleur le plus recherché au monde. Mais c'était sans compter sur l'ingéniosité de l'escroc qui parvient, une fois de plus, à s'en sortir en offrant tout ie pour simplement ses services au FBI !
Faire équipe avec ce prince du bluff, ce malfaiteur arrogant qui ne cesse de la narguer ? Pas de problème, s'ils ne s'entretuent pas avant ! Kate n'a aucune confiance en cet homme plus qu'énervant, mais terriblement charmant… Des hôtels de luxe de Palm Springs aux îles paradisiaques d'Indonésie infestées de pirates, leur première mission va les entraîner dans des aventures aussi rocambolesques que dangereuses.

Avis de Manon 
Mélange d’action, d’humour et d’un zeste de romance, Le Casse s’est révélé une bonne lecture, divertissante et entraînante
Kate O’Hare est un agent du FBI obsédée par son travail et plus particulièrement par Nicolas Fox, un arnaqueur de haut vol qu’elle traque depuis des années. Mais voilà, alors qu’elle arrête finalement le voleur, le FBI décide de lui proposer un marché improbable et officieux : mettre ses talents au service du bureau pour traquer les criminels échappant à la justice. Inutile de dire que Kate est loin d’être ravie surtout quand elle apprend qu’elle va devoir faire équipe avec Nick pour sa première mission : retrouver 500 millions de dollars. 

Avant de lire Le Casse je ne connaissais aucun de ces deux auteurs : Janet Ivanovich (l’auteur de la série Stéphanie Plum) et Lee Goldberg (l'auteur de la série Monk adaptée à la télévision). 
Seul le résumé me laissait penser que j’allais passer un bon moment, l’histoire semblant réunir tous les ingrédients que j’affectionne… Et cela a affectivement été le cas ! 
Le ton de l’histoire est très entraînant, on ne s’ennuie pas une seule minute. Les rebondissements sont nombreux et le lecteur n’est pas au bout de ses surprises, rencontrant des personnages plus hauts en couleurs les uns que les autres et faisant le tour du monde en compagnie de Kate et Nick. 

Pendant ma lecture, je me suis plusieurs fois fait la réflexion que l’intrigue ferait un très bon scénario. D’ailleurs, Lee Goldberg est scénariste, donc je ne pense pas que cela soit un hasard. Cependant, j’ai parfois trouvé que l’intrigue, et particulièrement les sentiments des deux principaux personnages, Kate et Nick, n’étaient pas assez développés. Certes Le Casse se veut une lecture détente et sans prise de tête, pourtant j’aurais aimé un peu plus de recherches ou de profondeur s’agissant des personnages principaux.

À première vue, Nick et Kate forment un duo improbable mais très efficace malgré leurs méthodes et leurs caractères diamétralement opposés. Pourtant nos deux héros ne sont pas insensibles au charme de l’autre, même s’ils ne se font absolument pas confiance. J’ai particulièrement aimé leurs échanges et les piques qu’ils s’envoient dès qu’ils le peuvent !
Les personnages secondaires ne sont pas en reste non plus. Entre Jack le père de Kate, ancien militaire à la retraite en mal d’action, et l’équipe recrutée par la jeune femme et Fox, l’humour est au rendez-vous !

Le Casse est agréable à lire. Même s'il n’est pas assez fouillé à mon goût, il est simple et directe et, surtout, ce roman m’a permis de m’immerger très facilement dans son univers  malgré quelques petites coquilles. 

Je ne peux que conclure en disant que Le Casse est une lecture sympathique et agréable qui remplit très bien son office : faire passer un bon moment au lecteur. J’espère que le deuxième tome sera quand même un peu plus approfondi. 

Extrait
« Ravi, Nick sourit de plus belle et servit quatre verres de vin, puis porta un toast : 
- A notre prestigieuse aventure ! 
- Ce n’est pas une aventure, répliqua Kate. C’est un boulot. On ne fait pas ça pour s’amuser ou toucher le jackpot.
- Parle pour toi, dit-il.
- Je parle pour nous deux, insista-t-elle.
Fox se tourna vers Jessup. 
- Elle est toujours d’aussi mauvais poil, le matin ?
- Comment voulez-vous que je le sache ? répondit-il.
- Très bien, on la refait ! proposa Nick en levant de nouveau son verre. A une longue et fructueuse relation !
- Ce n’est pas non plus une relation, objecta Kate. C’est une association strictement professionnelle. Ne t’avise pas de l’oublier. 
A bout d’arguments, Nick soupira et fit une nouvelle tentative sans quitter Kate des yeux : 
- Que la malchance nous poursuive pour le reste de nos jours sans jamais nous rattraper. »

Note
3/5

1 commentaire :

  1. Je n'ai jamais lu de livre de cette auteure mais ça pourrait changer avec ce livre.

    RépondreSupprimer