MENU

mercredi 10 février 2016

Felicity Atcock, tome 1 - Les Anges Mordent Aussi

Auteur : Sophie Jomain
Genres : Fantasy, Bit-Lit, Humour

Edition : J’ai Lu
Parution : Janvier 2014
Pages : 318

Prix :  6,90 euros

Quatrième de Couverture
Je n'ai vraiment pas de bol : il aura suffi d'une morsure, d'une seule, pour que je me retrouve embarquée dans une histoire sans queue ni tête. Je ne sais pas exactement comment ça a commencé, et je ne sais pas non plus de quelle manière tout cela va finir. Quoi qu'il en soit, celui qui fera en sorte que les jeunes vampires arrêtent de se pointer pour s'enterrer dans mon jardin sera mon héros. Et si en plus il est beau, riche et intelligent, je ne me plaindrai pas ! Je veux retrouver ma vie d'avant, tranquille et ennuyeuse à mourir.

Avis de Manon
J’ai découvert Sophie Jomain avec la saga Les Étoiles de Noss Head, une belle découverte et un gros coup de cœur. J’étais donc curieuse de découvrir l’auteur dans d’autres styles et dans des univers différents. Je ne suis pas une adepte de Bit-Lit, mes lectures dans le genre se limitant quasiment à quelques livres de La Communauté du Sud de Charlaine Harris. Pourtant, j’ai été assez emballée par ma lecture !

Felicity Atcock est une fille a priori banale mais qui va rapidement se retrouver propulsée dans un univers où anges, démons, vampires et compagnie sont monnaie courante. Du jour au lendemain, la jeune femme semble être devenue un aimant à créatures surnaturelles. Et certaines, notamment le beau détective Terrence, sont loin de la laisser indifférente. 

De manière générale, Les Anges Mordent Aussi reprend les codes du genre haut la main. Si au début de ma lecture, je lui ai trouvé pas mal de similitudes avec la série de Charlaine Harris, l’auteur arrive très rapidement à trouver un ton original et à se démarquer de La Communauté du Sud

Felicity est un personnage attachant et à l’humour très décalé. Plutôt bonne poire, son incapacité à dire non va la mettre plusieurs fois dans de sacrés pétrins. 
Du côté des personnages secondaires, j’ai beaucoup aimé le duo Daphnée/Toni. D’ailleurs j’aurais préféré qu’ils soient davantage mis en avant. Mais pas de panique, de manière générale, tous les protagonistes sont bien développés et très intéressants. Je suis impatiente de les retrouver dans le tome 2 pour en apprendre un peu plus sur eux et surtout sur Terrence et Stanislas. 

En conclusion, je peux donc dire que ce premier tome de la série Felicity Atcock s’est révélé une lecture agréable et très addictive ! Le ton est vif et les personnages attachants et intrigants. Bref, tous les ingrédients sont réunis pour passer un bon moment. 

Extrait
« Cette histoire allait me mener exactement là où je ne voulais pas aller : tout droit dans la gueule du loup. Question subsidiaire : qui était le loup ? »


Note
4/5

4 commentaires :

  1. J'avais lu le tome 1 de La communauté du sud, qui m'avait un peu déçu mais cette série à l'air bien, peut être que je me laisserais tenter ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je te conseille ce premier tome, il est vraiment intéressant ! J'avais trouvé l'héroïne de La Communauté du Sud très niaise mais ici ce n'est pas du tout le cas !

      Supprimer
  2. J'ai tardé à découvrir les livres de Sophie Jomain mais par contre une fois plongée dans les aventures de Feliciy Atcock, j'ai enchaîné les trois tomes. Le quatre ne devrait pas tarder à passer à la casserole.

    RépondreSupprimer
  3. Une très belle lecture pour ma part, j'attends le tome 5 qui n'arrive toujours pas dans mon magasin!!!
    Ha non, rien à voir avec la communauté du sud!!
    Gros bisous
    Isa

    RépondreSupprimer