MENU

vendredi 1 janvier 2016

Le Seigneur du Miroir Fumant, Tome 1

Auteur : Jess Swann 
Genres : Fantasy, Aventure

Edition : Artalys
Parution : Octobre 2014
Pages :  326

Prix : 19,80 euros (papier) ou 5,99 euros (numérique)

Livre lu dans le cadre d’un partenariat avec les éditions Artalys

Quatrième de couverture
« En 1521, les conquistadors profanent le temple Mayor. La brillante civilisation aztèque s’éteint mais ses dieux subsistent dans l’ombre, et Tezcatlipoca est décidé à se venger de la destruction de son temple. 
Deux siècles plus tard, sa colère s’abat sur Edward Murray, descendant d’Alonso De Alvaro, le premier espagnol à avoir souillé son autel. Bien qu’étant pirate, il s’est marié à une aristocrate, Katherine Willborough, qui lui a donné deux enfants. c’est cette famille que le dieu va chercher à détruire grâce à un plan tortueux, en plongeant Edward dans d’éternelles souffrances. » 

Avis de Manon
Lorsque j’ai vu le résumé de ce livre sur le site des Editions Artalys, j’ai immédiatement été intriguée. Voilà une histoire qui laissait supposer de l’action, des aventures et un dépaysement total ! Et je n’ai pas été déçue par l’intrigue imaginée par Jess Swann
Lorsque des conquistadors viennent piller et saccager son temple, le dieu aztèque Tezcatlipoca jure de se venger jusque sur leurs descendants. Parmi ces derniers, Edward Murray, pirate de son état. Sur terre ou sur mer, la machination ourdie par le dieu va bien au-delà de ce seul individu et foudroyer le destin d’une multitude de personnes. Ceux-ci ne sont alors plus que les jouets d’un destin qu’ils ne maitrisent pas.

J’ai beaucoup aimé Le Seigneur du Miroir Fumant. Jess Swann mêle habilement les genres et nous plonge dans une histoire captivante et pleine d’aventures. Pirates, dieux aztèques et légendes se croisent ici pour nous livrer une intrigue qui flirte parfois avec le Pirate des Caraïbes imaginé par Disney, ce que j’ai beaucoup apprécié. J’était vraiment impatiente de voir les machinations préparées par Tezcatlipoca pour nuire à Edward Murray et sa famille. Ces derniers sont d’ailleurs loin d’être de simples pirates. Au fur et à mesure, le lecteur découvre leur passé et les liens qui les lient, indirectement ou non, aux autres protagonistes. Plus d’une fois, je me suis surprise à m’inquiéter des choix des personnages sachant que le dieu aztèque était à l’origine de ceux-ci et que le destin des Murray semblait inéluctable. 

Il y a une multitude de personnages aux personnalités très développées et recherchées et j’ai parfois eu du mal à m’y retrouver : les divinités aztèques ont des noms assez compliqués et les relations entre les différents individus sont très complexes. Au final, ce ne sont pas les personnages principaux, Edward Murray et sa femme Kathy, que j’ai le plus préféré mais leurs enfants : Kiara et Dominic. Bien qu’ayant grandi dans l’ombre de leurs illustres parents, tout deux sont beaucoup plus complexes et intéressants qu’il n’y parait au premiers abords.

Les rebondissements sont nombreux et les coups de théâtre concernant le passé des personnages et leur lien sont légions. Le rythme de l’intrigue est soutenu et on ne s’ennuie pas un seul instant. Le seul bémol concerne les descriptions. Je trouve que celle-ci, bien qu’utiles, sont parfois un peu embrouillées me perdant en chemin sur quelques lignes. Mais on est tellement pressé de savoir ce qui attend nos héros que finalement ce n’est pas gênant en soi. 

Avec Le Seigneur du Miroir fumant, Jess Swann nous livre une histoire haute en couleurs faisant la part belle aux pirates et à l’aventure. J’ai vraiment hâte de savoir ce que l’auteur réserve à ses personnages. 

Extraits
« Son plan se déroulait à merveille. Bientôt Edward supplierait que l’on mette fin à ses tourments. »

« Les deux anciens amants enfin réunis, et tous leurs péchés, toutes leurs craintes les plus enfouis révélés l’un à l’autre… se réjouit Tezcatlipoca. »

Note
3,5/5

4 commentaires :

  1. Merci beaucoup Manon ! Ravie que l'histoire t'ai plue, j'avoue que le début peut être assez dur à suivre mais la suite sera plus centrée sur les personnages ^^
    Dernière précision : ce sont des aztèques et non des mayas lol

    Et... Meilleurs Voeux à toutes les deux !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. L'histoire est géniale !! Oui je viens de voir mon erreur pour les mayas (le pire c'est que j'ai bien utilisé le terme "aztèque" sur mon brouillon ^^). Je vais vite corriger ça !
      Je suis impatiente de lire la suite !

      Très belle année 2016 également !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. Il l'est !!! Je ne peux que te le conseiller ! J'espère qu'il te plaira si tu as l'occasion de le lire :)

      Supprimer