MENU

vendredi 8 janvier 2016

Dévore-Moi, Tome 1 - L'Imaginarium

Auteur : Tiffany Schneuwly
Illustrations : Sarah Bertagna
Genre : fantastique

Éditions : Livr’S
Pages : 250 pages

Prix : 18€

Résumé
Lorsqu’elle entre au collège, Maddy sait que sa vie va prendre un nouveau tournant. Mais elle est à mille lieues d’imaginer l’incroyable aventure qui l’attend. Au fur et à mesure des surprises et des rencontres, la jeune fille devra apprendre à démêler le vrai du faux.
L’accident de sa petite sœur en est-il vraiment un ? Y a-t-il un rapport avec l’arrivée de Caleb, ce garçon mystérieux qui semble avoir une dent contre elle ?
Déterminée à découvrir la vérité, Maddy est bien loin de se douter que les réponses à ses questions se trouvent dans un monde jusque-là inconnu, L’Imaginarium…
Avis de Marie
Je tiens en premier lieu à remercier l’auteur, Tiffany Schneuwly, pour m’avoir permis de découvrir ce roman ! Merci Tiffany, encore une fois, je n’ai pas été déçue par ta plume !

La vie de Maddy va prendre du jour au lendemain un tournant radical. La rentrée commence à peine dans son collège pour Maddy et sa meilleure amie Scarlett que d’étranges évènements vont survenir et bouleverser son quotidien. Une nuit, un homme s’introduit chez elle et s’en prend à sa petite sœur Thaïs, encore bébé. Face à Maddy, l’agresseur prend la fuite. Mais l’enfant semble être prise d’une crise de peur et de pleurs incontrôlables. Qu’est-ce qui a pu provoquer une telle réaction ? Désemparée, Maddy et sa mère vont se rendre à l’hôpital afin de trouver l’origine de cette réaction violente. Pourtant, aucune cause ne semble être trouvée. Plongée dans le désarroi et la confusion, Maddy va également faire la connaissance d’un élève mystérieux, Caleb, qui ne se montrera guère sympathique envers elle, voire même agressif. Et si ce qui était arrivé à Thaïs et la venue de Caleb n’était pas un hasard ? Et si les deux étaient bien plus liés que ce que Maddy aurait pu imaginer ? Déterminée à trouver les causes du mal de sa sœur, la jeune adolescente va plonger dans un monde où les légendes les plus folles prennent vie…
  
Ce premier tome de Dévore-Moi se veut surtout introductif et très rapidement, j’ai eu envie d’en savoir plus. Dès les premières pages, je n’ai pas pu m’empêcher de penser à un album d’un groupe de métal symphonique que j’aime beaucoup en raison du titre du roman : Imaginaerum de Nightwish. Raison pour laquelle j’ai effectué cette lecture avec en fond musical cet album, ce qui m’a encore plus fait plonger dans l’ambiance tellement je trouvais qu’il correspondait. Est-ce un hasard si le groupe favori de l’héroïne est justement Nightwish ? Rien qu’avec cet élément là, le roman démarrait bien (je sais, on ne se refait pas…) ! La suite, bien que frustrante en raison de la fin et un peu longue à démarrer, n’a fait que confirmer cette impression. 
Le roman est en effet très court compte tenu de la richesse du monde créé par l’auteur. Arrivée à la moitié, j’ai même commencé à me demander comment elle allait faire tenir toutes les informations nécessaires à la mise en place de son monde tout en faisant avancer l’histoire en seulement 250 pages ! Eh bien la réponse est simple : en nous offrant une fin frustrante qui nous laisse dans l’attente du second tome pour voir l’héroïne et son ami mage plongés au cœur de la tourmente ! 
L’Imaginarium est un monde où les animages et autres créatures magiques vivent séparés des humains. Si rares sont les humains à connaître leur existence (pour ne pas dire inexistants), aucun d’entre eux ne sait que le monde des animages ne subsiste que grâce à une matière première : les âmes humaines… Mais quel coût pour les humains ? C’est ce que va découvrir malgré elle Maddy et, déterminée à ne pas laisser les choses se dérouler ainsi, elle va plonger au cœur d’un conflit qui oppose les animages mêmes. N’y a-t-il pas une autre solution pour que ce monde étrange survive ?
Dans l’ensemble, j’ai bien aimé tous les personnages de cette aventure. Et même si Maddy et Caleb se démarquent considérablement, j’attends de voir la suite pour me prononcer sur le personnage que je préfère car bien que certains n’aient pas encore joué un rôle déterminant dans l’aventure, je ne doute pas que la suite nous réservera de nombreuses surprises ! 

L’un des points que j’ai particulièrement appréciés dans ce roman, ce sont les illustrations de Sarah Bertagna que j’ai trouvé très belles et qui venaient agrémenter agréablement l’histoire. Seul petit bémol : l’ayant lu en version numérique (au format pdf), ma liseuse, qui est une Kobo Glo HD avait des difficultés à lire les pages illustrées. Le temps de chargement de ces pages était alors particulièrement long (au point que je me suis demandée si elle n’avait pas complètement bloqué alors que non). Cela s’est avéré d’autant plus dommage que, à plus d’une reprise, cela a cassé mon rythme de lecture. Alors, je ne sais pas si le problème vient de ma liseuse ou bien du format qui est peut-être trop lourd pour elle ? N’ayant pas l’habitude de lire des livres illustrés dessus, je ne saurais dire. 

Pour conclure, ce premier tome de Dévore-Moi a été une très bonne découverte et j’ai maintenant hâte de connaître la suite. J’ai trouvé la fin frustrante car c’est avec elle qu’on entre enfin dans le vif du sujet : l’Imaginarium, ce que j’attendais avec impatience. En attendant, ce roman m’a donné envie de réécouter en boucle ce fameux album de Nightwish. Je vous laisse donc sur un air de Storytime ! ♪♫ « I am the journey, I am the destination, I am the home, The tale that reads you, A way to taste the night, The elusive high, Follow the madness » ♬♩

Extrait
« – Je vous en prie, ne faites pas ça... 
– Vous savez, j’avais pour projet de prendre uniquement le contenu de vos recherches et de vous laisser la vie sauve. Mais vous m’avez l’air d’être bien trop déterminés à répandre cette rumeur stupide dans le pays. Il est absolument hors de question que vous donniez de faux espoirs à notre peuple. Je ne peux me permettre de prendre ce risque. Emmenez-les ! »


Note
3/5
Une lecture très agréable qui donne
 envie de découvrir la suite !

4 commentaires :

  1. Ce livre à l'air sympa, merci pour la découverte :D

    RépondreSupprimer
  2. Je ne connaissais pas du tout et ça m'a l'air assez sympa à lire ^^

    RépondreSupprimer
  3. Ta chronique et le résumé donnent plutôt envie. Mais pourquoi toujours faire des fins frustrantes ? Sérieusement, auteurs, une fin frustrante, ça me donne juste envie d'attendre que tout soit paru, et entre temps, j'oublie souvent que j'avais envie de lire la série en question.

    RépondreSupprimer