MENU

mercredi 9 décembre 2015

Log Horizon Tome 1 (Roman)

Auteur : Mamare Touno
Illustrations : Kazuhiro Hara
Traduction : Rémi Buquet
Genre : Action/Aventure/Fantasy

Éditions : Ofelbe
Publication : 26 novembre 2015
Pages : 496

Prix : 19,90 €
Achat : Fnac - Log Horizon

Résumé
Elder Tale, Jeu de rôle massivement multijoueur en ligne culte, rassemble depuis près de vingts ans plusieurs millions de joueurs à travers le monde. Mais à la sortie de sa dernière extension, tous ceux qui s'étaient connectés se retrouvent prisonniers du jeu. Tous ces joueurs, débutants comme confirmés, ne font désormais plus qu'un avec leur avatar, et doivent apprendre à survivre dans ce nouveau monde...qui est désormais le leur.

Avis de Clément
Je préfère l'annoncer d'entrée de jeu : Log Horizon est pour moi une série culte. Vaste, attachante, inventive et intelligente. On pourrait penser que celle-ci copie une autre excellente licence, Sword Art Online (SAO), reprenant son synopsis. Il n'en est rien. Log Horizon est diamétralement opposé à son concurrent, de par son scénario et ses choix narratifs. Même si j'aime également beaucoup SAO, Log Horizon restera à mes yeux le meilleur des deux. Je suis fan inconditionnel de l'animé qui est diffusé au Japon depuis deux ans, et c'était avec un bonheur non dissimulé que j'ai appris que les éditions Ofelbe allaient publier le Light Novel original ! Un grand merci à elles de nous avoir fait parvenir un exemplaire pour cette chronique !

Car à la base, Log Horizon est un Light Novel. Un roman de cible Young Adult publié par épisodes dans des magazines dédiés ou sur internet, puis édité en livre physique, agrémenté d'illustrations. Et c'est du premier tome édité par Ofelbe, regroupant les deux premiers volumes de l'édition originale, dont nous allons parler aujourd'hui. Ces premiers volumes nous entraînent juste après la « catastrophe », le moment ou les joueurs d'Elder Tale se sont retrouvés enfermés dans le monde de Seldeshia. Le personnage principal, l'Enchanteur Shiroe, et ses compagnons de la première heure, le Gardien Naotsugu et l'Assassin Akatsuki, découvrent leur nouvelle réalité et tentent de s'y adapter tant bien que mal, n'entrevoyant aucune porte de sortie.

C'est en effet la première caractéristique de Log Horizon, celle qui conditionne tout le reste des péripéties : nul ne sait comment ce qui est arrivé est arrivé, et aucun moyen de s'échapper de ce monde n'est apparent. Il faut donc s'adapter à ce monde et apprendre à y vivre. C'est une fois ce fait installé que toute la richesse de l'univers se met en place. 

Seldeshia est un monde réel, mais c'est également un monde de RPG. Ainsi les personnages, qui sont à l'origine des joueurs humains, sont devenus leurs avatars et possèdent les compétences de ces derniers. S'ils meurent, ils ressuscitent quelques minutes plus tard dans la ville la plus proche. Les personnages non jouables du jeu, autrefois limités à quelques répliques prédéfinies sont désormais des êtres tout ce qu'il y a de plus normaux. L'auteur a pensé à de nombreux détails qui, mis bout à bout, rendent le tout cohérent tout en nous maintenant dans un monde totalement imaginaire. Un monde nouveau ou chacun est libre de ses choix, de faire le bien, ou le mal...

Les personnages sont incroyablement attachants. Il y a quelque chose de décomplexé dans l'écriture de Mamare Touno qui rend chaque trait de caractère spontané et souvent amusant, ce qui confère une grande humanité à chacun. Les personnages sont également nombreux à être présentés ou évoqués au cours de l'histoire. Tous sont néanmoins très reconnaissables et sont repris à travers les illustrations séparant chaque chapitre et dans les appendices ajoutées à la fin du livre. Plus largement, la clarté de l’œuvre permet de faire de sa richesse une véritable force et non un élément qui perd le lecteur.

Et cela ne s'arrête pas là. Outre la richesse du background, l'histoire à elle seule serait suffisante pour faire de Log Horizon un excellent roman de fantasy moderne. La magie, la science, l'artisanat, les races ou les guildes sont des éléments repris du monde des MMORPG qui reprennent déjà nombre de codes de la fantasy. L'intrigue laisse une large place à la réflexion et aux luttes « invisibles » entre les différents groupes d'influence, mais n'est pas en reste au niveau des combats, qui sont toujours bien rythmés et prenants. L'écriture témoigne en règle générale d'une grande intelligence dans son déroulement et les rebondissements sont épatants de finesse.

Je me dois, avant de conclure, de dire un mot du très bon travail d'édition réalisé par Ofelbe, qui nous offre, comme pour toutes ses séries, un ouvrage confortable et agréable sur tous les plans, malgré les quelques coquilles qui empêchent celui-ci d'atteindre la perfection. Celles-ci se comptent toutefois sur les doigts d'une main pour 500 pages, ce qui reste encourageant.

Dans l'ensemble il m'est impossible de ne pas considérer ce premier tome de Log Horizon comme une réussite. Celui-ci réussit le pari de poser les nombreuses bases d'un univers riche et complexe tout en ne laissant aucun temps mort dans l'action. Les 500 pages se dévorent, et on en redemande ! Connaissant la suite de l'histoire (qui ne fait d'ailleurs que s'améliorer), j'ai du mal à contenir mon excitation ! Ce premier tome est un incontournable. Vivement le deuxième !

Extraits
« Cela faisait plus de dix jours qu'ils avaient atterri dans ce monde, et personne d'autre n'était arrivé. Ils ignoraient ce qu'il était advenu de leurs corps dans le monde réel. Avaient-ils disparu de la surface de la Terre ? Avaient-ils été plongés dans le coma ? »

« Durant ce laps de temps, le calme régnant à Akiba fit mentir les prédictions de l'Enchanteur : pas de panique générale ni de débordements violents, peut-être parce que chacun pouvait s'approvisionner sans mal en nourriture, ou bien parce que mourir ne permettait pas de quitter la partie. Bien sûr, cela ne voulait pas dire qu'il ne se passait rien, et un observateur attentif pouvait déceler certains signes avant-coureurs annonçant que ça ne durerait pas.»

Note
5/5
Une épopée fascinante qui ne fait que commencer !




1 commentaire :

  1. J'ai vraiment aimé cette lecture, entraînante et enthousiasmante. Un beau coup d'essai réussi

    RépondreSupprimer