MENU

lundi 23 novembre 2015

Spice & Wolf, Vol.1 (roman)

Auteur : Isuna Hasekura
Titre VO : Ookami To Koushinryou Volume 1
Traduction : Aurélie David
Genre : fantastique, light-novel

Éditions : Ofelbe
Publication : 12 mars 2015
Pages : 480 pages

Prix : 19,90€

Résumé
Déesse de la moisson, Holo est une louve qui peut prendre l’apparence d’une attirante jeune fille. Délaissée par les paysans de son village pour qui les vieilles légendes ne servent plus qu’à effrayer les enfants, Holo décide de rejoindre ses terres natales du Nord à bord de la carriole d’un marchand itinérant, l’énigmatique Lawrence Kraft. Tandis qu’ils découvrent de nouveaux horizons en troquant leurs cargaisons de ville en ville, le duo va apprendre à se connaître et rapidement devenir très complice. Mais méfiance : les faux-semblants, les arnaques et les pièges bordent leur chemin… Le talent divin de Holo pour comprendre la nature humaine leur sera bien utile pour reconnaître les bonnes affaires et déjouer les tromperies.
Êtes-vous prêts à suivre cette charmante déesse dans un voyage initiatique parsemé de plaisirs simples, de rencontres, mais aussi de dangers ?

Avis de Marie
Spice & Wolf… Difficile de passer à côté ce titre tant cette série s’est faite remarquer dernièrement. Et pour cause ! Ce light novel – entendez par-là ce roman young adult – connaît un très bon succès, que ce soit au Japon comme à l’étranger. Je vous avais déjà parlé de la version manga que j’ai eu l’occasion de lire (chronique ici pour celles et ceux que ça intéresse) et que j’avais beaucoup apprécié, notamment en raison des très beaux graphismes. Mais ce que je ne vous avais pas dit, c’est qu’à la base, ce manga est l’adaptation d’un roman du même nom.


Lawrence est un jeune marchand qui rêve de se poser quelque part et d’ouvrir sa propre boutique. Alors qu’il arpente les routes, il croise une étrange jeune fille aux oreilles et à la queue de loup : Holo, déesse des moissons, sous son apparence humaine. Cette rencontre va bouleverser son petit quotidien bien ordonné. Holo désire regagner ses terres natales, loin dans les terres du Nord. Elle propose au jeune marchand de la raccompagner jusque chez elle en échange de son aide pour son commerce. Ils vont donc faire un petit bout de route ensemble. De fil en aiguille, nos deux compagnons vont développer une relation singulière : de parfaits étrangers, ils vont devenir associés. Grâce au sens du commerce de Lawrence et à l’instinct de Holo, les affaires vont repartir de plus belle et les entraîner dans une histoire remplie d’aventures passionnantes.
En lisant ce roman, j’ai été agréablement surprise de voir à quel point le manga est fidèle et retransmettait bien l’esprit du livre.  Spice & Wolf nous plonge dans un univers fantastique médiéval et nous mène à la rencontre de personnages étranges et originaux. Lawrence est un marchand itinérant parcourant les routes depuis plusieurs années. Commençant à trouver la solitude pesante, il rêve de pouvoir un jour ouvrir sa propre boutique et se poser définitivement. La solitude est en effet bien lourde pour le marchand. D’ailleurs, combien de récits courent sur des marchands dont le cheval se serait transformée en une belle femme aux conseils avisés ? Simple délire d’individus dont la solitude est la seule et unique compagne ? Ou bien n’y aurait-il pas un fond de vérité derrière tout cela ? Mais si tel est le cas, est-ce là l’œuvre d’un démon ? Un jour, Lawrence va découvrir que certaines de ces légendes sont belles et bien réelles grâce à la rencontre d’une jolie jeune fille aux oreilles et à la queue de louve : Holo. Déesse louve des moissons, Holo a, depuis de nombreux siècles, accordé sa protection au village de Pasroe. Mais un jour, elle se rend compte que les habitants n’ont plus besoin de sa présence et que la plupart d’entre eux l’ont même reléguée au rang de simple folklore. Alors, elle décide de partir et de regagner les terres qui l’ont vue naître. Fatiguée elle aussi de la solitude, sa rencontre avec le jeune marchand va marquer un tournant dans sa longue existence. En échange de son aide au marchand pour s’établir, celui-ci doit la raccompagner jusque dans ses terres natales. C’est le début de leur partenariat et de la découverte pour Holo du monde marchand. De simples associés, il semblerait que la relation de nos deux héros ne s’arrête pas là et évolue progressivement. En apprenant à  se connaître, ils vont finir par devenir de très bons amis. Difficile en même temps pour Lawrence de résister à Holo, si craquante ! Leur complicité est très belle à voir même si par moment, elle laisse penser que des sentiments plus profonds pourraient se cacher derrière. Mais l’auteur prend plaisir à laisser planer le doute sur cette situation ambiguë.

La découverte du monde marchand ne sera pas sans surprises pour Holo. L’auteur s’attache vraiment à développer ce monde en nous faisant découvrir la façon de penser, de vivre et de commercer de ces individus dont le temps et l’argent sont les piliers de leur vie. De nombreux dangers guettent nos deux héros et l’un comme l’autre, ils vont très rapidement être confrontés à la convoitise, l’envie, la peur et le rejet mais aussi aux complots et trahisons qui agitent ce monde. Comment s’en sortir dans ces conditions ? Ainsi, pour un roman young adult, je l’ai trouvé beaucoup plus complexe que pouvait le laisser penser le résumé, ce qui était fort appréciable.

Je n’irai donc pas par quatre chemins, j’ai beaucoup apprécié la lecture de ce premier tome de Spice & Wolf dont plusieurs illustrations venaient agrémenter le texte. À chaque page que je tournais, j’ai eu l’impression d’avoir la version manga entre les mains tant les descriptions étaient précises. Les pages défilent les unes après les autres et c’est avec regret que je suis arrivée à la fin. J’ai hâte de me plonger dans la suite !

Extraits
« Il est un village où l’on dit que quand les épis de blé mûrs ondulent dans la brise, un loup court et que l’on peut discerner sa silhouette dans les champs.
Quand le vent est trop fort et les épis couchés, on dit qu’un loup les a piétinés. Quand la récolte est pauvre, on dit que le loup l’a mangée.
Plutôt jolis, ces dictons, mais un peu biaisés, selon elle. »

« Bien que l’on puisse perdre beaucoup par avarice, l’abstinence n’a jamais permis d’accomplir quoi que ce soit. »

Note

Coup de cœur !

6 commentaires :

  1. Décidément ! J'ai de plus en plus envie de découvrir cette saga :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Surtout n'hésite pas ! Elle en vaut vraiment la peine :D

      Supprimer
  2. C'est un roman superbe, par contre je n'avais pas lu le manga avant, donc je me suis créer mes images à partir des belles descriptions et des quelques illustrations dans le livre, une ambiance magique et envoutante :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui je suis d'accord avec toi, l'ambience est très envoutante ! Pour les images, les descriptions sont déjà très biens et le fait d'avoir lu les mangas avant m'a vraiment donné envie de les relire :)

      Supprimer
  3. J'ai aussi beaucoup aimé les illustrations! :) Très bonne lecture de la suite!

    RépondreSupprimer
  4. Et bien, tu es plus enthousiaste que moi :)
    Moi aussi j'ai beaucoup apprécié cette lecture mais je lui ai tout de même trouvé quelques défaut ;)
    J'ai beaucoup aimé l'ambiance moyenâgeuse et l'univers du commerce (qui est plutôt bien expliqué sans, à mon sens, être ennuyeux, critique que j'ai souvent entendu). Les personnages sont sympa et touchant (bien qu'un peu cliché sur certains aspects). Le principal reproche que je ferais c'est sur la trame narrative que je ne trouve pas très équilibrée notamment dans la deuxième partie. La mise en place est très longue et le dénuement très rapide.
    Malgré ce petit défaut, c'était une lecture très agréable et j'ai hâte de trouver le temps de lire le tome 2
    En revanche je n'ai pas accroché au manga

    RépondreSupprimer