MENU

mardi 24 novembre 2015

Prêts à tout

Auteur : Katie McGarry
Titre VO : Pushing the Limits
Traduction : Maryline Beury
Genre : romance

Éditions : Mosaic
Collection : Darkiss
Publication : 28 mai 2014
Pages : 482 pages

Prix : 9,99€ (format Kindle)

Résumé
Ça commence par un défi, mais le jeu devient sérieux…

Cheveux noirs, ongles vernis noirs, piercing et fringues de skateuse, Beth a enterré depuis belle lurette la petite fille blonde et heureuse qu’elle était avant que son père s’en aille et que sa mère sombre dans l’alcool. Elle traîne, vit au jour le jour, prend soin de sa mère et adopte une attitude dure pour se protéger des sentiments… Comme ce jour où le beau Ryan essaie de l’aborder, dans un café. Elle le déteste tout de suite : elle n’a rien, il a tout ; pourquoi s’intéresserait-il à elle ?

Avis de Marie
Prêts à tout est la suite directe de Hors Limites, un roman dont je vous avais déjà parlé précédemment (chronique ici). Mais pas de panique si vous n’avez pas lu le premier tome, chacun d’entre eux peut être lu indépendamment. Pour ma part, et si jamais vous souhaitez tout de même lire Hors Limites, je vous conseillerai malgré tout de les lire dans l’ordre, au risque de vous spoiler. 
Ryan et ses amis aiment se lancer des défis. L’un de leurs préférés: flirter avec un maximum de filles pour récupérer leur numéro de téléphone. Jusqu’ici, c’était des missions plutôt faciles pour Ryan. Mais un jour, il tombe sur Beth et là, la tâche va s’annoncer beaucoup plus ardue. Ne renonçant jamais à un défi, Ryan va pourtant se laisser entraîner dans un jeu beaucoup plus sérieux. Cependant, osera-t-il jouer avec les sentiments de Beth, elle qui sous des dehors durs et froids, souffre  profondément ? Prenant soin de sa mère alcoolique, Beth ne peut se permettre d’être faible. Alors, elle se cache, jusqu’au jour où la situation lui échappe complètement…

Moi qui reprochais justement dans le premier tome à certains personnages tels que Beth de ne pas être assez développés, me voilà servie ! Prêts à tout, ce n’est ni plus ni moins que l’histoire de Beth. Si le premier tome ne m’avez laissé qu’une impression mitigée celui-ci m’a nettement plus marquée. 
Sans être une révélation littéraire, j’ai passé un très bon moment de lecture. Il faut dire aussi qu’à la différence d’Echo, j’aime bien le personnage de Beth. Dure à cuire en apparence, Beth est en réalité une jeune fille qui n’hésite pas à faire passer les gens qu’elle aime avant tout et à se sacrifier s’il le faut pour eux. C’est d’ailleurs ce qu’elle fait pour sa mère, une femme alcoolique et battue par son dernier compagnon. Face à la violence de ce dernier, Beth a même dû fuir le domicile maternel pour se réfugier chez sa tante, sans pour autant cesser de s’occuper de sa mère. Mais un jour, Beth se retrouve au commissariat pour une faute qu’elle n’a pas commise. Persuadée de pouvoir s’en sortir, elle ne pensait pas que son oncle Scott irait l’obliger à vivre avec lui et à couper net avec son passé ! Pourquoi Scott s’acharne-t-il à vouloir faire d’elle quelqu’un qu’elle n’est pas : une jeune fille sage, studieuse et intégrée dans une petite ville ? Beth préfère nettement conserver son attitude rebelle. Alors pourquoi Ryan la trouble-t-elle à ce point là ? Elle sait qu’elle n’est qu’un pari pour lui. Ne risque-t-elle pas de se brûler les ailes ? On le sait, les garçons comme Ryan ne sortent pas avec les filles comme Beth. Beau garçon, sportif à l’avenir prometteur et apprécié de tous, Ryan n’aime pas perdre un défi. Alors quand Beth l’envoie gentiment (ou presque) balader, Ryan refuse de perdre davantage la face. Sauf que rien n’est gagné. La jeune fille semble le détester cordialement et le lui fait savoir en toute politesse et douceur (ou pas !). Trop parfait à ses yeux, Ryan cache cependant lui aussi une grande part d’ombre. Les apparences parfaites si chères à ses parents pourraient bien voler en éclats du jour au lendemain.

J’ai beaucoup aimé voir comment la relation de Beth et Ryan évoluait. Bien que fortement prévisible, l’histoire se lit très facilement grâce à une plume simple et sans fioriture et à des personnages attachants. 
Beth est un personnage complexe qui avait déjà été présentée dans Hors Limites. L’auteur a cependant bien pensé aux personnes qui n’auraient pas lu ce premier tome et donne assez d’informations sur les anciens protagonistes et évènements pour qu’ils ne se sentent pas perdu. Cela m’a presque donné envie de relire Hors Limites en me disant que peut-être, cette fois je l’apprécierais mieux. L’auteur réutilise donc les clichés du genre mais j’ai tellement eu envie de savoir la fin que j’ai tourné les pages les unes après les autres sans pouvoir m’arrêter. Scott d’ailleurs est l’un des personnages que j’ai préféré même si je regrette qu’il n’ait pas été davantage présent : j’aurais bien aimé voir sa relation avec Beth plus développée.

Pour conclure, j’ai nettement préféré Prêts à tout à Hors Limites. Sans que ce soit un livre exceptionnel, l’histoire est sympathique et les personnages attachants. C’était donc une lecture agréable qui m’incite à me lancer dans le troisième et dernier tome : Pas sans lui.

Extraits
« - Amen, répond Logan.
Dieu les entende – mais je crois que Dieu préfère parfois se boucher les oreilles. »


Note
3/5
Une lecture agréable


2 commentaires :

  1. j'ai lu un tome de cette saga et j'ai beaucoup aimé! il faudrait que je prenne le temps de lire les autres tomes!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'ils te plairont. Ce sont des lectures simples et agréables, sans prise de tête :)

      Supprimer