MENU

jeudi 26 novembre 2015

La Trilogie des Gemmes, Tome 3 - Vert Émeraude

Auteur : Kerstin Gier
Titre VO : Smaragdgrün
Traduction : Nelly Lemaire
Genre : fantastique

Édition : Milan
Collection : Macadam
Publication : 14 mars 2012
Pages : 425 pages

Prix : 14,50€

Résumé
Gwendolyn a-t-elle jamais été une lycéenne comme les autres ? Pour son premier vrai chagrin d'amour, en tout cas, elle aimerait bien faire comme toutes ses copines : pleurer des heures au téléphone et se gaver de chocolats. Mais pas question, les Veilleurs du temps ont besoin d'elle. Pire, c'est avec Gideon lui-même, celui qui lui a brisé le cœur, qu'elle doit repartir en plein XVIIIe siècle, affronter un drôle de comte, soi-disant immortel. Plus question de pleurer, il faut agir !

Avis de Marie
S’agissant du troisième et dernier tome de la Trilogie des Gemmes, si vous n’avez pas lu les tomes précédents, je ne peux que vous conseiller d’arrêter là votre lecture de cette chronique pour ne pas vous spoiler.

Gwendolyn a le cœur brisé : Gideon ne l’a jamais aimée, il a joué avec ses sentiments pour mieux la manipuler ! Mais pas le temps de s’apitoyer sur son sort, l’adolescente doit repartir en mission au XVIIIème siècle à la demande du Comte de Saint-Germain. Ce dernier est toujours autant déterminé à refermer le Cercle mais Gwendolyn en vient de plus en plus à douter de ses intentions. Il lui faut alors découvrir à tout prix la vérité et rapidement !

J’ai enfin terminé Vert Émeraude et par conséquent la Trilogie des Gemmes ! Cette chronique portera donc sur le dernier tome mais également sur l’ensemble de la trilogie.
Après avoir été quelque peu déçue par Rouge Rubis, le deuxième tome, Bleu Saphir avait un peu relevé le niveau. J’espérais ainsi que Vert Émeraude ferait définitivement pencher la balance du bon côté. Malheureusement, cela n’a pas été le cas. À défaut de l’avoir fait pencher du bon côté, il ne l’a pas fait non plus pencher du mauvais. 
Comme les tomes précédents, c’était une lecture facile. Le problème tient surtout à l’intrigue que je ne trouve pas assez approfondie. J’espérais en apprendre plus sur le monde des Veilleurs et des Voyageurs du Temps mais l’auteur ne nous donne pas énormément d’informations supplémentaires. Est-ce parce qu'elle a décidé de nous livrer seulement l’histoire de Gwen dans cette trilogie ? Car rien d’autre n’est vraiment développé. De ce côté là, le lecteur ne peut pas être déçu. En effet, même si le récit est à la troisième personne du singulier, nous suivons toujours les évènements en fonction de Gwen. Si elle n’est pas mon personnage préféré, je l’ai trouvée beaucoup plus attachante ici. Peut-être parce que sa bêtise est moins flagrante ? Ou bien peut-être est-ce grâce à la présence de sa meilleure amie Leslie qui l’aide énormément avec ses précieuses recherches ? Leslie, Gideon ainsi que son frère Raphaël et Xemerius sont eux aussi présents, bien que j’aurais aimé en apprendre plus sur Raphaël…
L’adolescente a le cœur brisé mais elle n’a pas le temps de s’attarder sur sa peine. Les Veilleurs ont besoin d’elle et la renvoient en mission avec le malotru qui a osé lui infliger cette douleur : Gideon. Ces voyages dans le temps vont être l’occasion de découvrir quel terrible secret cache le Comte et surtout, pourquoi il tient tant à fermer le Cercle. Allant de révélations en révélations, Gwen découvrira que la vérité est toute autre et que sa vie est en danger… Vous l’aurez compris, les rebondissements et les révélations sont de mise dans ce troisième tome qui se lit à très grande vitesse. Malgré la prévisibilité de certaines révélations, il reste prenant, notamment grâce à une bonne dose d’humour ! Les répliques de Xémérius sont très drôles et apportent une touche de dynamisme supplémentaire.

Vert Émeraude était une bonne lecture qui ne m’a cependant pas spécialement marquée. Si je n’ai pas tellement accroché au style de l’auteur, l’univers posé et les personnages m’ont suffisamment intriguée. Toutefois, j’espérais que dans ce dernier tome l’auteur les développerait davantage mais ce n’est pas le cas. J’en retire une indéniable impression de superficialité qui me laisse un peu sur ma faim, surtout compte tenu du succès que la trilogie a eu.

Extraits
« En passant devant la porte de la chambre de ma cousine, j’espérais presque l’entendre ronfler, mais évidemment Charlotte ne ronflait pas. Les gens parfaits ne produisent pas de sons inconvenants en dormant. Frubant ! »

« Oh, merde alors ! s’écria Xemerius en crachant d’excitation une giclée d’eau sur le tapis d’escalier. Il a dû inhaler les saucisses. Ou le film était un vrai navet. De toute façon, Clint Eastwood n’est plus une valeur sûre ! »

Note

3/5
Une lecture agréable mais sans plus

2 commentaires :

  1. Comme je n'ai pas lu la saga je n'ai lu que ta conclusion et elle ne donne pas très envie de se jeter sur la saga lol Elle me fait de l’œil depuis un petit moment donc à voir quand même, peut-être un de ses quatre :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah j'avoue que dans l'ensemble je n'ai pas trop été convaincue. Mais ça reste une trilogie sympathique ! Donc si tu en as l'occasion, n'hésite pas à la lire. Elle se lit très vite et l'histoire est sympa. Tu me diras ce que t'en as pensé comme ça :)

      Supprimer