MENU

samedi 17 octobre 2015

Grey

Auteur : E. L. James
Titre Original : Grey
Traduction : Denise Beaulieu, Dominique Defert et Carole Delporte
Genres : Romance, Erotique

Edition : JC Lattès
Parution : Juillet 2015
Pages : 556 

Prix : 17 euros
AchatFnac - Grey

Quatrième de couverture
CHRISTIAN GREY contrôle tous les aspects de sa vie : son monde est ordonné, organisé et désespérément vide, jusqu'au jour où Anastasia Steele tombe la tête la première dans son bureau. Il tente de l'oublier, mais il est emporté dans un tourbillon d'émotions qui le dépassent. A l'inverse des autres femmes, Ana l'ingénue semble lire en lui à livre ouvert, et deviner un cour d'homme blessé derrière l'apparence glacée du magnat des affaires.
Ana pourra-t-elle effacer les horreurs que Christian a connues dans son enfance et qui ne cessent de le tourmenter ? Ou est-ce que la face sombre de la sexualité de Christian, son gout exacerbé du pouvoir et le peu d'estime de soi qui le consume auront raison des sentiments de la jeune femme ?

Avis de Manon
On prend les mêmes et on recommence !! Sauf que cette fois c’est Christian Grey qui nous livre sa version de Cinquante Nuances et sa rencontre avec une certaine Anastasia Steele. 
Je vous fais grâce du résumé de l’histoire. Il faut dire que les livres, et ensuite le film, ont fait couler beaucoup d’encre…

Dans l’ensemble, je dois avouer que j’ai préféré ce dernier livre aux trois autres et particulièrement au premier tome. Je pense que ne plus avoir affaire à la déesse intérieure d’Ana y est sans doute pour beaucoup !! La crédulité et la mièvrerie de la jeune femme m’avaient rapidement agacée dans les précédents tomes. 
Je trouve que Christian est un personnage beaucoup plus intéressant et complexe qu’Anastasia. Beaucoup moins sûr de lui qu’on pourrait le penser, il est plutôt ambivalent et hésitant, surtout quand il s’agit d’Ana. Dans ce tome, on voit davantage à quel point cette dernière va venir bouleverser sa vie bien rangée. 

Point positif et que j’ai particulièrement apprécié, le fait d’avoir Christian comme narrateur nous fait découvrir quelques scènes inédites notamment certains souvenirs de son enfance ou concernant sa relation avec sa famille adoptive. Malheureusement celles-ci ne sont pas bien nombreuses et on tourne rapidement en rond. Si au début j’ai bien apprécié de retrouver les échanges de mails de nos deux héros, je me suis rapidement lassée. D’ailleurs, j’ai trouvé les deux cent dernières pages relativement longues et répétitives, surtout quand on sait déjà la manière dont l’histoire va finir.  

Au niveau de l’écriture, je n’avais pas du tout adhéré au style de l’auteur que je trouve trop simple et répétitif. Pour tout dire, j’avais trouvé le premier livre relativement mal écrit. Ici, on peut dire qu’il y a des progrès : l’écriture de E. L. James est beaucoup plus fluide et moins simpliste. Je ne sais pas si cela vient de la traduction (trois traducteurs ont travaillé sur le livre) ou si l’auteur a tout simplement travaillé son style. En tout cas, cela rend la lecture bien plus agréable. 

Bref, ce quatrième volet n’apporte rien d’indispensable à la série Cinquante Nuances et souffre de pas mal de longueurs. Pourtant j’ai apprécié de découvrir sous un nouveau jour le personnage complexe que peut être Christian Grey, surtout que l’écriture de l’auteur s’est bien améliorée !

Extraits
« Ces dernières semaines ont été les plus excitantes de ma vie, les plus surprenantes, les plus fascinantes. Elle m’a fait sortir de mon monde monochrome, pour m’en offrir un en Technicolor… et pourtant elle ne peut être ce que je veux. »

« Jamais je ne passais la nuit avec mes soumises. Ça ne m’est pas venu à l’idée une seule fois. Sans doute craignais-je qu’elles n’en profitent pour me toucher ? Et c’est une vierge soûle qui m’a montré la voie. »

Note
3/5
Une lecture convenable malgré mes aprioris 

3 commentaires :

  1. La saga de base ne m’intéressait déjà pas, donc je ne pense pas lire ce quatrième tome. Mais, tant mieux si tu as aimé, et si l'écriture de l'auteur était mieux, c'est aussi bien :)

    RépondreSupprimer
  2. J'hésite à me lancer dans cette lecture sachant que je n'ai pas énormément apprécié la trilogie (en partie à cause du côté potiche d'Ana). Mais l'idée de connaître le point de vue est intéressante, bref à voir ^^. Merci pour ta chronique :)

    RépondreSupprimer
  3. Je n'ai pas encore pris ma décision : je le lis ou je ne le lis pas ?

    RépondreSupprimer