MENU

dimanche 23 août 2015

Le mariage de Figaro ou La folle journée

Auteur : Pierre Augustin Caron de Beaumarchais
Genres : Théâtre, Comédie

Edition : Gallimard
Collection : Folio Classique
Parution : Juillet 1999

Prix : 4,60 euros

Résumé
Oubliant les nombreux services que son valet Figaro lui a rendus dans Le Barbier de Séville, le comte Almaviva tente de lui dérober sa fiancée Suzanne. Avec l'ingéniosité de celle-ci et l'aide de la comtesse, Figaro obtiendra-t-il enfin la main de celle qu'il aime ? Deuxième volet de la célèbre trilogie de Beaumarchais, Le Mariage de Figaro, selon le mot de Bonaparte, " c'est déjà la Révolution en action ". Dénonciation des abus de la noblesse, contestation du privilège de la naissance, satire de la justice : à bien des égards, cette pièce écrite en 1778 est révolutionnaire avant l'heure. Mais « la folle journée », pleine de rebondissements et de quiproquos, de chansons, de tableaux vivants et de morceaux de bravoure, est avant tout le chef-d'œuvre d'un dramaturge virtuose.

Avis de Manon
Quoi de mieux qu’une petite chronique sur ce classique des programmes scolaires à quelques semaines de la rentrée ?! Quel lycéen n’a pas eu à étudier et à disserter sur les mésaventures de Figaro, les manigances du comte Almaviva et les états d’âme de la jolie Suzanne ?! Avec plusieurs années de recul et pas mal de relectures, je peux aujourd’hui affirmer que Le mariage de Figaro est l’oeuvre qui m’a fait aimer le théâtre !!
L’action se déroule 10 ans après Le Barbier de Séville et permet au spectateur et au lecteur de retrouver les protagonistes qui ont fait le succès de Beaumarchais dans sa pièce Le Barbier de Séville. Le valet Figaro est sur le point d’épouser Suzanne mais cette journée qui s’annonçait sans nuage pour les deux tourtereaux est mise à mal par le comte Almaviva qui n’est pas insensible aux charmes de Suzanne (ce que la femme du comte ne voit évidemment pas d’un très bon œil). 

Pour comprendre la pièce et les traits d’esprit de Beaumarchais, il faut se rappeler l’époque où a été écrite cette oeuvre, la seconde moitié du XVIIIesiècle et plus précisément 1778, soit quelques années avant la Révolution. La pièce fit d’ailleurs scandale et fut censurée. En effet, en cinq actes, l’auteur, sous couvert de l’humour et de la moquerie, fait tout de même une critique sociale assez sévère de son époque en s’attaquant notamment à la noblesse et à ses privilèges.  
Volontiers insolent et critique, Beaumarchais, par l’intermédiaire de Figaro, enchaîne les traits d’esprit tout en subtilité et en finesse mais toujours avec humour.

Beaumarchais maîtrise l’art du rebondissement et du coup de théâtre à la perfection. Son texte, vif et léger, sert avec justesse les différents types de comiques que l’on retrouve dans la pièce. Les dialogues sont drôles et servis par des personnages surprenants, vivants et distrayants. Certaines des répliques de ces personnages sont d’ailleurs devenues aussi célèbres que la pièce elle-même. Il n’est pas étonnant que Mozart ait adapté la pièce en opéra au vu de la richesse et de la portée de cette oeuvre ! N’ayant malheureusement jamais vu cette oeuvre jouée, je ne peux que vous parler de l’écrit. Cela ne m’a pas empêché de ressentir le ton entraînant de la pièce et je n’ai eu aucune difficulté particulière pendant ma lecture. 

Petit bijou de la littérature française, Le mariage de Figaro, plus de deux cents ans après avoir été écrite, reste une oeuvre comique indémodable et d’une richesse incroyable.

Extraits

« - Les domestiques ici... sont plus longs à s'habiller que les maîtres !

- C'est qu'ils n'ont point de valets pour les y aider. »

« Sans la liberté de blâmer, il n’est point d’éloge flatteur. »

Note
5/5


8 commentaires :

  1. Il faut absolument que je lise ce classique ! Même si je ne suis pas fan des pièces de théâtre, ton avis m'a donné envie :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je ne suis pas non plus une grande fan des pièces de théâtre mais Le mariage de Figara a été une très belle découverte pour moi !

      Supprimer
  2. Il fait partie de ma PAL. Ta chronique me donne envie de le sortir :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère qu'il te plaira quand tu le liras alors ! N'hésites pas à me dire ce que tu en auras pensé !

      Supprimer
  3. J'avais dû lire cette pièce pour mon cours de français et j'avais bien apprécié, une oeuvre très comique :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Je l'ai moi aussi découverte en cours de français et j'ai adoré son côté comique et la mauvaise foi de certains personnages !

      Supprimer
  4. Je l'ai lu il y a pas mal de temps mais j'avais apprécié!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est une bonne pièce ! J'aimerais beaucoup la voir jouer !

      Supprimer