MENU

jeudi 16 juillet 2015

The Pink Tea Time Club

Auteur : Cécile Guillot
Genre : fantastique

Éditions : Éditions du Chat Noir
Publication : Mai 2015
Pages : 122 pages

Prix : 11,90€

Résumé
Lottie est une jeune Londonienne bien sous tous rapports, même si elle préfère s’informer des dernières modes plutôt que d’apprendre les convenances d’une future femme à marier.
Cependant, lorsque des engeances monstrueuses sorties tout droit d’une dimension parallèle s’attaquent à elle au cours d’une promenade, la lady saute sur l’occasion de chambouler son quotidien.
Mise au parfum par Mr Rabbit, un jeune horloger garant de la fermeture de ces portails, Lottie décide de partir à l’aventure. Dans son empressement passionné, elle embrigade sa sœur et sa meilleure amie avec lesquelles elle forme désormais le Pink Tea Time Club. Un groupe de lecture, en apparences, où l’on parle monstres, créatures fantastiques, royaumes féériques et autres mondes. Pour la soif de découverte, pour sauver Londres mais surtout, pour passer le temps.
En toute bienséance, cela va de soi…

Avis de Marie
Quand Barbie décide de partir à la chasse aux monstres à l’époque victorienne, ça donne 120 pages de bonheur ! The Pink Tea Time Club est un club très select, dans lequel vous ne pourrez entrer que sous certaines conditions. Vous souhaitez vous y présenter ? Alors je vais vous en faire une petite présentation (et vous livrer certains de ses secrets) pour vous aider à vous décider. Vous pourrez toujours faire machine arrière si vous n’êtes plus intéressé… Néanmoins, sachez qu’une fois que vous y aurez été admis, il sera trop tard pour changer d’avis, votre vie ne sera plus jamais la même.


À la fin du XIXe siècle, une jeune fille de la bonne société anglaise se doit d’avoir une bonne éducation et d’être irréprochable si elle souhaite trouver un bon parti. Lottie est une jeune Londonienne bien sous tous rapports, quoiqu’un peu superficielle. Elle aime la mode, son spitz nain - Pink Princess (mais ça, c’était avant Rosie) -, le rose et que chacun de ses caprices soit satisfait. Dotée d’un physique avantageux, cette blonde au caractère bien trempé (je vous l'avais dit que c’était Barbie !) vivait une vie plutôt bien rangée jusqu’à ce qu’une créature tout droit sortie des pires cauchemars fasse son apparition et emporte cette pauvre petite Pink Princess (paix à son âme). Heureusement que Mr Rabbit, un charmant horloger, est en mesure de tout lui explique et va, par la même occasion, l'entraîner dans des aventures toutes plus rocambolesques et dangereuses les unes que les autres.
Merci aux Éditions du Chat Noir pour l'envoi de ce petit roman. Écrit de façon fluide, The Pink Tea Time Club était une lecture très agréable et légère, notamment grâce à ses personnages hauts en couleur. Lottie est une jeune femme issue de la bonne société londonienne dont les préoccupations principales sont elle-même et… elle-même. Très égocentrée, capricieuse et imprévisible, elle est également d’une superficialité à toute épreuve. Hors de question de partir à l’aventure sans sa garde-robe ! Qui sait, peut-être que ses ennemis sorciers (et poulpes) apprendront quelques rudiments de mode en la voyant… Sa sœur Vivian, qui se retrouve bien malgré elle embarquée à la suite de Lottie, est son exact opposé. Mariée, d’un tempérament calme et posé, elle saura se montrer à plus d’une reprise une épaule solide sur laquelle se reposer. Mr Rabbit, quant à lui, est le personnage que j’ai préféré puisque c’est lui qui évolue le plus au cours du roman. Si Lottie est surtout là pour apporter une touche de légèreté, Elijah apporte quant à lui une petite touche dramatique qui donne plus de profondeur et de sérieux au récit. Le seul bémol est pour Ruth, la meilleure amie de Lottie, que j’ai trouvé introduite beaucoup trop soudainement et pas assez développée par la suite. Mais elle n’est pas la seule. 
En effet, l’auteur ne s’est pas trop attardée sur certains détails, ce que j’ai trouvé dommage, notamment en ce qui concerne les méchants, seules quelques lignes ayant suffi pour en esquisser le portrait.
Néanmoins, sous des aspects minimalistes et compte tenu de sa brièveté, The Pink Tea Time est particulièrement riche. L’univers est relativement bien développé : très rapidement on en cerne les principales caractéristiques (il existe plusieurs dimensions dans lesquelles différentes créatures issues des légendes vivent en parallèle du monde des humains) et les enjeux. Les nombreuses références à d’autres œuvres ou évènements historiques sont nombreuses, telles celles au Portrait de Dorian Gray d’Oscar Wilde ou encore à Jack L’Éventreur, ce qui n’était absolument pas pour me déplaire !

Au final, j’ai été conquise par ce petit roman découpé en cinq épisodes. Monstres et Tentacules, Earl Grey et Magie Noire, Dentelles et Scalpel ou encore Vengeance et Crinoline seront au rendez-vous pour votre plus grand plaisir. Je vous laisse, il est l’heure pour moi d’aller prendre une petite tasse de thé en attendant la suite !

Extrait
« Il n’y a que les esprits légers pour ne pas juger sur les apparences. Le vrai mystère du monde est le visible et non l’invisible. »

Note
4/5
Très bonne lecture !

8 commentaires :

  1. C'est vrai que certains personnages font vraiment pensés à Alice aux pays des merveilles ! Formidable !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, je trouve aussi que l'auteur s'en détache plutôt bien. Même si la référence était super ^^

      Supprimer
  2. Très belle chronique ! Je ne connaissais pas du tout ce roman mais il me paraît super-sympa :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Il l'est, n'hésite pas à le lire si tu en as l'occasion :D

      Supprimer
  3. Je note, merci pour la découverte :)

    RépondreSupprimer
  4. Waaah cette couverture est tout simplement magnifique!

    RépondreSupprimer