MENU

jeudi 9 juillet 2015

Quand vient l'aube

Auteur : Jérôme Hurstel
Genres : Drame, Fantastique

Pages : 203 pages


Résumé
Suite au meurtre particulièrement atroce d’une star de la chanson en pleine province, Baptiste Mangenod, journaliste venant tout juste de se faire larguer par sa fiancée, est envoyé sur place par son rédacteur en chef. Certes le présumé coupable a déjà été appréhendé e tout semble avoir été dit sur le sujet mais notre journaliste va vite se rendre compte que le meurtre reste entouré de beaucoup de mystères. Entre une population méfiante et des événements inexpliqués Baptiste va se retrouver mêlé à des événements qui le dépasse et à de lourds secrets de famille. Et il n’en ressortira pas indemne alors qu’il est déjà passablement éprouvé par sa rupture amoureuse.

Avis de Manon
Adepte des romans policiers et des enquêtes, j’étais ravie lorsque Jérome Hurstel nous a contactées pour découvrir son roman qui mêle habilement fantastique et suspens.


Le roman de Jérôme Hurstel me laisse une impression mitigée. J’ai adoré le premier chapitre qui laissait présager une ambiance sombre et angoissante, pleine de mystères. Et effectivement, mystères et suspens sont présents tout au long du roman. Mais il y a aussi pas mal de longueurs qui plombent le rythme de l’histoire. Pourtant certains passages sont assez angoissants et captivants notamment ceux où Baptiste se sent épié par un inconnu. Malgré les longueurs, je n’ai pas pu m’empêcher de me passionner pour les secrets de famille des Deshayes qui sont au cœur de ce roman. Dommage que l’auteur tarde un peu trop à les intégrer à l’histoire.  
Le dernier chapitre est très surprenant et je dois avouer que je ne m’attendais pas à une telle fin. Surtout que pour moi, de nombreux mystères restent à éclaircir. Qui sait, peut être y aura-t-il une suite…

Au niveau des personnages, Baptiste, le héros, manque un peu de charisme. J’ai trouvé qu’il avait beaucoup de préjugés et été un peu obtus pour un journaliste. Les autres personnages sont également très travaillés et leurs comportements très bien décrits. L’histoire est racontée du point de vue de Baptiste, à la première personne, mais il aurait été intéressant d’avoir le point de vue des autres protagonistes.

L’écriture de l’auteur est recherchée et soutenue mais manque parfois un peu de fluidité notamment dans la seconde moitié du livre. Il m’est arrivé de relire une phrase deux ou trois fois pour en comprendre le sens. Mais j’ai tellement eu envie de connaître la fin que finalement je n’y ai pas attaché trop d’importance.

Quand vient l’aube est un roman original qui mélange avec beaucoup de subtilité fantastique et suspens. Malgré un style un peu trop lourd et quelques longueurs, il vaut la peine d’être lu.

Extrait
« Il régnait ici un calme si profond qu’il en devenait tangible, palpable et suffisant à lui-même. Il n’était pas ici question de monstre ou de mort, mais d’un courant de conscience tapi dans l’herbe, dans les arbres, les arbustes et jusque dans l’air. »

Note
3/5



1 commentaire :

  1. Il a l'air pas mal à découvrir mais sans plus pour ma part hélas :/

    RépondreSupprimer