MENU

vendredi 19 juin 2015

Accel World, Tome 1

Auteur : Reki Kawahara & Hiroyuki Aigamo 
Genre : Shonen 

Editions : Ototo 
Publication : 22 mai 2015 
Pages : 192 pages 

Prix : 6,99€ 


Résumé 
En 2046, la technologie a fait naître le Neuro-Linker, un système qui permet à l'utilisateur de manipuler ses cinq sens pour accéder à une réalité augmentée, rechercher des informations sur Internet et entrer dans un univers virtuel sous la forme d'un avatar.  Quelle que soit l’époque, chaque classe compte son souffre-douleur C’est le cas du jeune Haruyuki Arita. Petit, enrobé et timide, il est la cible idéale d'une bande de voyous de son collège. Son seul refuge, il se sent libre et doué pour quelque chose, se trouve dans l'univers virtuel du réseau de l'établissement, il est le meilleur joueur d'un jeu de squash… jusqu'au jour la plus belle fille de son école vient l'y trouver et lui donne rendez-vous dans le monde réel pour discuter. Elle lui apprend alors l'existence du monde accéléré et partage avec lui une application, le Brain Burst, qui s'installe directement dans le Neuro-Linker. Haruyuki découvre alors un univers fantastique qui va accélérer brutalement le cours de son destin et l’entraîner dans des combats à la vitesse de la lumière… 
 
Avis de Marie 
J'étais impatiente de me plonger dans le monde d'Accel World ! Déjà, avec Sword Art Online, Reki Kawahara avait attiré mon attention mais je n'avais pas eu l'occasion de me plonger dans son univers. C'est chose faite avec ce premier tome d'Accel World. 
Petit, gros et souffre-douleur des autres élèves, le quotidien d'Haru n'est pas très réjouissant. Plutôt que de l'affronter, Haru préfère s'enfuir du monde réel pour vivre dans le virtuel. Si encore il n'est pas totalement à l'abri, il s'y sent beaucoup plus en sécurité. Isolé de tout et de tous, il est devenu le meilleur joueur de squash virtuel. Ce talent ne va d'ailleurs pas totalement passer inaperçu : Kuroyuki la plus belle fille du lycée va lui donner rendez-vous pour discuter dans le monde réel. C'est le choc pour Haru. Celui-ci sera encore plus grand lorsqu'il découvrira l'objet de cette discussion : Kuroyuki lui propose de découvrir un nouveau jeu : le Brain Burst, le monde de l'accélération. La vie d'Haru connaît alors sa plus grande accélération ! 
Merci aux éditions Ototo pour leur confiance et grace auxquelles j'ai découvert avec beaucoup de plaisir le monde futuriste d'Accel World. Nous sommes en 2046 et chaque personne est désormais reliée au réseau grâce à un Neuro-Linker implanté à la base du cou dès la naissance. Grâce à cette technologie, Haru peut se projeter dans une réalité virtuelle plus vraie que nature. Malmené dans la vraie vie, Haru a fait de cet espace virtuel son refuge et y passe le plus clair de son temps... sous la forme d'un petit cochon rose tout mignon. Malheureusement pour lui, les voyous de son collège qui le raquettent l'ont poursuivi jusqu'ici et sont allés jusqu'à lui voler son premier avatar, l'obligeant à revêtir la forme d'un cochon. Même la présence de sa meilleure amie ne suffit plus à lui remonter le moral et sa seule échappatoire reste un jeu vidéo dans lequel il excelle 
Ses talents de joueur ne vont pas passer inaperçus aux yeux de Kuroyuki qui va lui faire une bien étrange proposition. Passé le choc d'avoir été abordé par la fille la plus populaire du lycée, Haru va accepter de participer à une aventure qu'aucun amateur de jeux ne refuserait : Brain Burst. Ce jeu propose un univers en accéléré , pour survivre, il est nécessaire d'affronter les autres joueurs en combat. Plus le joueur remporte des combats, plus il obtient de points, ce qui lui permet de rester dans ce monde virtuel. A l'inverse, s'il perd ses combats et que ses points tombent à zéro, il sera banni de Brain Burst. Simple jeu ? Pas si sûr... Car si en apparence il ne s'agit que d'un jeu auquel seuls quelques initiés peuvent prendre part, de nombreux mystères l'entourent, à commencer par les raisons de sa création. Pourquoi avoir créé un jeu capable d'influencer autant la réalité ? En effet, grâce à cette réalité virtuelle accélérée, Haru et tous les autres participants bénéficient de capacités d'accélération dans le monde réel. Plus ils ont de points, plus leur expérience est grande, plus ils peuvent anticiper le cours des évènements... Ce qui est un avantage non négligeable dans la vie courante non ? Je vous passerai les détails techniques qu sont bien mieux expliqués dans le manga que ce que je pourrais faire. 
Qui dit avantages importants dit difficultés tout aussi importantes ! Sept rois se partagent le niveau 9. Pour atteindre l'ultime niveau, il est nécessaire de tous les éliminer. Or, à ce niveau, c'est quitte ou double : perdre le combat face à l'un des sept rois revient à perdre la partie, définitivement. Le perdant est banni du jeu sans aucun espoir d'y retourner. Qui osera défier les rois du jeu ? L'enjeu est de taille après tout car il s'agit de découvrir qui se cache derrière la création de ce jeu et surtout... le pourquoi de sa création ! Qui percera le secret de Brain Burst ? 

L'histoire est addictive et bien rythmée. L'auteur pose de nombreuses questions auxquelles il ne répond pas encore et laisse planer le doute en permanence : qui est le créateur de Brain Burst ? Pourquoi Kuroyuki tient-elle tant à percer les mystères du jeu ? Pourquoi a-t-elle choisi Haru pour l'aider ? Bref, autant de questions qui ne trouveront pas tout de suite de réponse ! En attendant, je me console en regardant les magnifiques dessins de ce manga ! 

Accel World est un manga coup de coeur qui donne envie de découvrir tous les univers de Reki Kawahara sans plus attendre. J'ai hâte que le deuxième tome sorte ! En attendant, je vais sûrement aller faire un tour du côté de Sword Art Online.

Note
Coup de coeur

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire