MENU

lundi 25 mai 2015

Prince Captif, Tome 1 - L'esclave


Auteur : C.S. Pacat
Titre Original : Captive Prince
Traduction : Louise Lafon
Genres : Drame, Fantasy

Edition : Milady
Parution : Mai 2015
Pages : 316 pages

Prix : 14,90 euros

Résumé
Damen est un héros pour son peuple et le légitime héritier du trône d’Akielos. Mais lorsque son demi-frère s’empare du pouvoir, Damen est capturé, dépouillé de son identité et offert comme esclave de plaisirs au prince d’un royaume ennemi. Beau, manipulateur et létal, son nouveau maître, le prince Laurent, incarne ce qui se fait de pire à la cour de Vère. Mais dans la toile mortelle de la politique Vérétienne, les apparences sont trompeuses, et lorsque Damen se retrouve pris dans un jeu de pouvoir pour le trône, il doit s’allier à Laurent afin de survivre et sauver son royaume. Sans jamais oublier une règle vitale : cacher sa véritable identité à tout prix. Car l’homme dont il a besoin est celui qui a le plus de raisons de le haïr…

Avis de Manon
Reçu dans le cadre d’une masse critique Babelio, je trouvais le quatrième de couverture de ce roman assez intriguant (ce qui, dans mon cas, est plutôt bon signe !). 
Damen, héros de guerre et prince héritier d’Akielos, voit sa vie basculer lorsque, trahi par les siens, il est dépouillé du trône et vendu comme simple esclave de plaisirs au Prince Laurent, futur souverain de Vère, un royaume ennemi. Damen est loin de s’imaginer ce qui va l’attendre au milieu de cette cour bien différente de la sienne et où complots et trahisons semblent être les passe-temps favoris d’une noblesse débauchée à laquelle il doit à tout prix cacher son identité pour survivre. 

Le contenu du roman de C.S. Pacat m’a beaucoup surprise car ce n’est pas le genre de livre que je lis habituellement mais au final je me suis facilement plongée dans l’histoire et les intrigues de Vère. D’ailleurs, Akielos et et Vère ne sont pas sans rappeler certaines civilisations antiques, surtout Rome, avec des noms de lieux et même des pratiques et des coutumes parfois similaires.

L’intrigue du Prince captif est très bien construite. L’univers dans lequel évoluent Laurent et Damen fascine autant qu’il dérange (surtout s’agissant du rôle des esclaves et des mignons) ! Ce livre est quand même réservé à un public averti et à ne pas mettre entre toutes les mains. 
Les intrigues politiques, alliances et faux-semblants sont le lot du quotidien à Vère : le lecteur n’est donc jamais au bout de ses surprises même si certaines sont assez attendues et convenues.

Mais la grande force de ce roman ce sont avant tout ses personnages. Odieux, manipulateur, calculateur et pas franchement aimable, Laurent est un individu unique en son genre et fascinant. Pour ma part, c’est probablement le personnage le plus intéressant de tout le livre. En tout cas, beaucoup plus que Damen. Celui-ci est plutôt direct et droit : le contraste entre les deux hommes est donc évident ! J’ai l’impression que l’auteur prennait beaucoup de plaisir à en jouer. En effet, la relation entre les deux personnages est dès plus ambiguës surtout quand on sait que les relations entre personnes du même sexe sont la norme à Vère et que mignons et esclaves sont monnaies courantes dans l’univers de P. C. Cast. 

Autre point positif et non négligeable, la plume de l’auteur est fluide et agréable à lire. Donc de ce côté, pas de souci !! Je n’ai pas vu les pages défiler !

Prince captif est le premier tome d’une série qui s’annonce addictive et très prometteuse dans son genre. Des personnages intéressants, pour ne pas dire fascinants, une intrigue qui tient la route et de nombreux rebondissements tiennent le lecteur en haleine jusqu’à la dernière page. 
J’ai hâte de découvrir la suite des aventures de Damen et Laurent et surtout de voir la manière dont ils vont évoluer.  

Extraits
« Certes, Laurent s’exprimait comme s’il avait été élevé par terre dans un bordel, mais il avait l’esprit d’un courtisan vérétien, rompu à la tromperie et à la duplicité. »

« Je ne suis pas surpris que vous ayez motivé trois hommes à tenter de vous assassiner. Je suis simplement étonné qu’ils aient été les seuls, déclara Damen avec franchise. »

« Ma chère petite brute, répliqua Laurent. Ce que je désire, c’est te laisser pourrir ici. »

Note
3,5/5

8 commentaires :

  1. Merci pour la découverte!! C'est un livre qui pourrait beaucoup me plaire!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu aimeras si tu décides de le lire !

      Supprimer
  2. Réponses
    1. C'est un genre assez spécial je le reconnais ^^ Moi que n'aime pas les romans de ce type, j'avoue avoir été agréablement surprise.

      Supprimer
  3. je devrais bientôt le recevoir, j'ai hâte de le découvrir ;)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. J'espère que tu apprécieras ta lecture. J'ai hâte de voir ce que tu en penses !

      Supprimer