MENU

vendredi 17 avril 2015

La curiosité est un péché mortel

Auteur : Ann Granger
Titre Original : A Mortal Curiosity
Traduction : Delphine Rivet
Genres : Policier, Historique

Edition : 10-18
Collection : Grands Détectives
Parution : Mai 2014
Pages :  357 pages

Prix :  7,50 euros

Résumé
Lizzie Martin a été envoyée à New Forest pour soutenir une jeune femme dont le bébé a connu une mort tragique. Mais les choses prennent une tournure encore plus sombre lorsqu’un chasseur de rats est retrouvé assassiné dans le jardin, la jeune femme éplorée et couverte de sang à ses côtés. Ne sachant pas vers qui se tourner, Lizzie appelle son ami l’inspecteur Ross Ben de Scotland Yard pour résoudre ce crime horrible.

Avis de Manon
J’avais eu un coup de coeur pour la première enquête de Lizzie Martin et Ben Ross. J’attendais donc beaucoup de ce second opus et je n’ai pas été déçue !
Désireuse de s’éloigner de Londres, Lizzie accepte un poste de dame de compagnie à la campagne chez la famille Roche. Elle va devoir tenir compagnie à leur nièce, Lucy Craven, jeune mariée de 17 ans dont le nouveau-né vient de décéder. Elle va vite se rendre compte de l’ambiance tendue et exécrable qui règne dans la propriété. Lorsqu'un chasseur de rats itinérant est retrouvé mort dans le jardin et que Ben Ross va venir enquêter dans les affaires des Roche, les secrets les plus odieux de cette famille vont rapidement voler en éclats. 

Lorsque j’ai commencé La curiosité est un péché mortel, j’étais assez confiante. J’avais été conquise par le premier tome et je suis une adepte du cocktail policier/historique.
Au premier abord, le résumé m’avait semblé assez classique. J’avais peur que l’auteur reprenne, sans grande originalité, les mêmes ficelles que dans le premier tome. Bon, c’est vrai qu’il y a de nombreuses similitudes entre les deux livres mais j’ai aussi été agréablement surprise par l’intrigue. Celle-ci est beaucoup plus complexe que ne le laisse entendre le quatrième de couverture.
Certes, l’enquête et la famille Roche sont au coeur de l’histoire. Mais il s’agit aussi de prétextes pour aborder des sujets aussi divers que le sort des enfants indigents, la vie à la campagne ou les grands bouleversements que connaît Londres au XIXème siècle. En effet, Ann Granger nous brosse un XIXème siècle très réaliste, qui oscille entre traditions et modernité, que ce soit à la campagne ou à Londres. 

Lizzie et Ben forment un duo, pour ne pas dire un couple, très attachant. Si on continue de suivre leur histoire en parallèle de l’enquête, j’ai trouvé que celle-ci n’était pas trop développée, simplement quelques allusions ici et là. S’agissant de la famille Roche, ses membres sont détestables mais très réalistes et fouillés. Il faut à tout prix sauvegarder les apparences et la seule chose qui intéresse ces hypocrites est l’honneur de la famille. L’enquête menée par Lizzie et Ben suite à la mort de chasseur de rats, permet d’analyser la personnalité et les comportements de chacun et rien ne semble échapper à l’oeil critique de nos deux héros qui deviendraient presque secondaires. 

La plume de l’auteur est très fluide et se lit facilement même si, parfois, certaines phrases semblent manquer de naturel et trop recherchées. Comme dans Un intérêt particulier pour les morts, le récit à la première personne alterne entre les points de vue de Ben et Lizzie. La forme du récit est plutôt original et oscille entre journal intime et compte-rendu tout au long du livre.   

Une fois encore la collection Grands Détectives et Ann Granger ne m’ont pas déçue ! Avec ses héros attachants et efficaces, ses personnages fouillées et une intrigue prenante, le cocktail policier/histoire opère encore une fois ! J’en redemande !!

Extraits
« Nous trouvâmes Christina et Phoebe Roche au salon, assises côte à côte. Elles avaient profité de ce bref intermède pour changer de robe et étaient l’une et l’autre vêtues de noir, évoquant à s’y méprendre deux corbeaux penchés sur une clôture. »

« C’est donc lui qui avait envoyé la dame de mes pensées à la campagne pour frayer avec les névrosés. »

« C’est toujours la même chose quand la police est face à des gens respectables qui occupent une position en vue dans la société. Ils sont les premiers à écrire au Times pour se plaindre de la déliquescence de l’ordre public et de l’incapacité de la police à y porter remède. Mais quand un policier leur demande de l’aide et ose poser une botte sur le seuil immaculé de leur maison, c’est une autre chanson. »

Note
4/5

21 commentaires :

  1. Il faut absolument que je commence cette série. Les couvertures me font de l'oeil depuis un moment mais maintenant que j'ai lu tout ces avis plus que favorables, j'ai vraiment envie de découvrir les livres !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Les couvertures sont vraiment belles !! J'espère que tu aimeras si tu tentes l'aventure !

      Supprimer
  2. Ça fait bien longtemps que je n'ai pas lu de policier historique mais cette histoire me tente beaucoup et j'aime bien la façon dont tu en parles :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci ! Je suis contente que la chronique t'aies plu ! Je suis en train de devenir une grande fan des romans policiers victoriens :)

      Supprimer
  3. La couverture est terrifiante, j'adore ! Je suis pas fan des thrillers mais si je le croise pourquoi pas ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui les couvertures de cette série sont géniales !! Ce n'est pas réellement un thriller mais un policier. Le gros plus, pour ma part, est qu'il se déroule à l'époque victorienne et que j'aime beaucoup cette époque !

      Supprimer
  4. J'avais lu le premier tome et j'étais restée sur ma faim...Je compte bien lire ce deuxième tome mais je regrette justement que le duo Lizzie/Ben ne soit pas plus développé !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui c'est vraiment dommage mais j'espère qu'il sera plus développé dans la suite qui sort en mai.

      Supprimer
  5. Cette saga me tente de plus en plus ! Surtout que j'aime beaucoup le genre policier/historique ;) Il faut décidément que je la commence :D

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors je te la conseille surtout si tu es fan du genre !

      Supprimer
  6. je trouve la couverture sublime ! après je ne sais pas si je tenterais mais on verra ! ^^

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai que les couvertures sont originales !

      Supprimer
  7. Encore une raison de plus qui me donne envie de lire le premier tome pour enchaîner sur celui-ci...

    RépondreSupprimer
  8. J'ai adoré, il me tarde de lire la suite !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui pareil pour moi ! Vivement la suite !!

      Supprimer
  9. Ah, je l'ai acheté il y a quelques temps, la couverture et la quatrième m'avaient beaucoup intriguée. Mais je l'ai finalement rangé dans ma bibliothèque pour l'instant. Ton billet me donne envie de lui laisser tenter sa chance, à ce roman... On peut découvrir la série par ce tome-là, ou ça freine la compréhension ?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Honnêtement on peut lire celui là sans avoir lu le premier ! Les événements important du tome 1 sont rappelés quand c'est nécessaire ! J'espère qu'il te plaira si tu lances :)

      Supprimer
  10. TRES pale copie d'Anne Perry! On dirait la version bas de gamme qui tente d'imiter le vrai patron du policier victorien... :(

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Heureusement qu'il en faut pour tous les goûts et qu'Anne Perry a écrit suffisamment de bons livres pour ne pas se formaliser de pâles copies que j'ai personnellement trouvé très sympathiques :) Mais une fois encore, il en faut pour tous les goûts, sinon la vie serait trop monotone !!!

      Supprimer
  11. J'aime également beaucoup le mélange historique et policier ^_^ Et, j'adooore les deux persos principaux. Déjà hâte de découvrir le troisième tome !

    RépondreSupprimer