MENU

mercredi 11 février 2015

Comment se débarrasser d'un vampire amoureux

Auteur : Beth Fantaskey
Titre Original : Jessica's guide to dating on the dark side
Traduction : Elsa Ganem
Genres : Fantastiques, Young Adult

Edition : Livre de Poche
Parution : Juin 2011
Pages :  448 pages

Prix :  7,30 euros
Résumé
Jessica attendait beaucoup de son année de Terminale : indépendance, liberté, fêtes...Elle n'avait certainement pas vu venir Lucius Vladescu ! Adoptée seize ans plus tôt en Roumanie, Jessica découvre avec stupeur qu'elle est fiancée à un prince vampire depuis sa plus tendre enfance, et qu'il a bien l'intention de réclamer sa promise. Séduisant, ténébreux, romantique, Lucius est persuadé que Jessica va lui tomber dans les bras. Mais la jeune fille a d'autres projets et pas la moindre envie de suivre un inconnu en Roumanie, tout prince vampire qu'il soit.

Avis de Manon
Ce livre traînait sur mes étagères depuis un petit moment et il était temps que je le lise, surtout qu’il s’est avéré être une bonne surprise. Si au début, j’avais peur d’avoir entre les mains une énième bluette sentimentale entre un vampire et une humaine, cela n’a pas été le cas et j’ai été surprise par l’originalité de ce roman.
Jessica est une adolescente américaine tout ce qu’il y a de plus normal. Adoptée alors qu’elle n’était qu’un bébé, ses préoccupations se résument aujourd’hui à ses parents, son béguin pour Jake ou encore son année de terminale. Mais ses origines vont venir la hanter en la personne de Lucius Vladescu, vampire (et accessoirement Prince) originaire de Roumanie. Sa venue s’explique pour une raison très simple : il veut épouser la jeune fille (vampire sur le devenir) pour honorer le Pacte conclu entre leurs deux puissantes familles et éviter une guerre des clans au sein de la communauté vampirique. Le hic, c’est que Jessica va avoir énormément de mal a accepté la vérité parce que 1) tout le monde sait que les vampires n’existent pas et 2) il est hors de question qu’elle se marie !

J’ai bien aimé la manière dont Beth Fantaskey aborde le mythe du vampire. Certes il y a quelques clichés et pas mal de redites dans Comment se débarrasser d’un vampire amoureux mais dans l’ensemble l’idée de départ est assez originale. J’ai beaucoup aimé le fait que nos deux héros ne tombent pas fous amoureux dès les 20 premières pages (au contraire !). En plus, et je trouve que c’est un atout pour l’histoire, l’auteur aborde de manière très intelligente et drôle les différences de culture entre Jessica et Lucius. 

Je me suis d’ailleurs très vite attachée à ces deux-là même si j’ai parfois été agacée par certaines de leurs réactions. Mais à chaque fois que je tournais une page, j’étais impatiente de lire leurs prises de bec souvent très drôles et houleuses. En effet, Jessica est très bornée et a du répondant alors que dans le genre prétentieux, on ne fait pas mieux que Lucius. Inutile de dire que les deux adolescents vont avoir du mal à s’entendre et à faire entendre raison à l’autre. 
Quelques personnages secondaires se démarquent du lot comme les parents de Jessica ou encore Faith la pom-pom girl et peste du lycée. Pour les autres j’ai plutôt eu l’impression qu’ils faisaient de la figuration et comblaient les blancs. D’ailleurs je n’arrive même pas à me souvenir du nom de la soi-disant meilleure amie de Jessica alors que j’ai lu ce livre il y a quelques heures ! 

Le style de Beth Fantaskey est fluide et agréable à lire. Pour moi, le point positif de ce livre est l’humour qui rythme vraiment l’histoire. Heureusement d’ailleurs car même si le décor est très vite planté, l’intrigue manque parfois d’action et il y a quelques longueurs. J’ai d’ailleurs énormément apprécié les lettres de Lucius à son oncle Vasile. Elles valent vraiment le détour quand on voit les délires et autres digressions dans lesquels part Lucius. 
J’avoue que les cent dernières pages ont été un peu longues à lire. J’étais impatiente de connaître le dénouement final et j’avais l’impression que l’auteur tournait en rond. Mais heureusement la fin ne m’a pas déçue et maintenant je suis impatiente de lire la suite ! 

Au final, Comment se débarrasser d’un vampire amoureux est une bonne surprise ! Sans révolutionner le genre, il aborde le thème du vampire de manière originale grâce à une histoire prenante malgré quelques longueurs, des héros attachants et une bonne dose d’humour.

Extraits
« - C’est où Hurlevent ? 
- Je n’en ai aucune idée. On fera des recherches. »

« - Lucius est inoffensif, mentis-je.
Si on ne prend pas en compte le fait qu’il croit être un prince guerrier, représentant d’un peuple d’hommes chauves-souris cannibales, songeai-je. » 

Note
4/5

6 commentaires :

  1. J'avais aussi aimé cette lecture. J'ai apprécié aussi que les deux héros ne tombent pas amoureux au bout de 20 pages, cependant de souvenirs l’héroïne avait tendance à exagérer!

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vrai qu'elle peut être assez agaçante à certains moments. Je vais vite lire le deuxième tome pour voir si elle s'améliore !

      Supprimer
  2. Je l'ai lu il y a quelques années et je partage entièrement ton avis sur les points positifs et les négatifs. C'était sympa à lire et effectivement j'avais aimé que les personnages ne tombent pas amoureux en deux secondes.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ça change de Twilight et des romans du même genre !

      Supprimer