MENU

jeudi 8 janvier 2015

L'appel du coucou

Auteur : Robert Galbraith
Titre Original : The cuckoo’s Calling
Traduction : François Rosso
Genres : Policier

Edition : Bernard Grasset
Parution : Octobre 2004 
Pages : 672 pages

Prix :  21,50 euros

Résumé
Une nuit d’hiver, dans un quartier chic de Londres, le célèbre mannequin Lula Landry est trouvée morte, défenestrée. Suicide. Affaire classée. Jusqu’au jour où l’avocat John Bristow, frère de la victime, frappe à la porte du détective privé Cormoran Strike. 
Strike est au bout du rouleau : ex-lieutenant dans l’armée, il a perdu une jambe en Afghanistan, sa carrière de détective est au point mort et sa vie privée un naufrage. Aidé par une jeune recrue intérimaire virtuose de l’Internet, Strike est chargé d'enquêter sur la mort de Lula. 
De boîtes de nuit branchées en hôtels pour rock-stars assaillies par les paparazzi, en passant par un centre de désintoxication et le manoir où se meurt la mère adoptive de Lula, Strike va passer de l’autre côté du miroir glamour de la mode, dont les reflets chatoyants dissimulent un gouffre de secrets, de trahisons, de manoeuvres inspirées par la vengeance.

Avis de Manon
Tout comme elle l’avait fait avec Une place à prendre, J.K Rowling surprend une nouvelle fois ses lecteurs avec ce roman policier efface et divertissant. En effet, je pense que je n’apprends rien à personne lorsque je précise que Robert Galbraith est en fait le pseudonyme du célèbre auteur qui nous prouve, une fois de plus, qu’elle n’a pas son pareil pour écrire des histoires captivantes mais très différentes les unes des autres. En tout cas, cela faisait un petit moment qu’un livre ne m’avait pas enthousiasmée à ce point là. 
Mais venons-en à notre intrigue car les temps sont durs pour Cormoran Strike ! Détective privé à la ramasse, cet ancien militaire, amputé d’une jambe vient de se séparer de sa fiancée et vit maintenant dans son bureau alors qu’il croule sous les dettes. Et pour ne rien arranger voilà qu’il va avoir sur le dos Robin, une charmante secrétaire envoyée par sa boite d’intérim. Mais la roue semble tourner le jour où John Bristow débarque dans son bureau pour lui demander d’enquêter sur le soi-disant suicide de sa soeur, le célèbre mannequin Lula Landry. Sans vraiment y croire, Strike va se retrouver plongé dans un univers pas si doré que ça et rongé par les secrets, les mensonges et les coups bas. 

J’ai trouvé cette intrigue très bien construite et passionnante. C’est vrai qu’il n’y a pas beaucoup d’action, l’essentiel de l’histoire se concentrant plutôt sur les réflexions de Strike et la construction de son enquête : interrogatoire des témoins et des suspects, reconstitution des évènements, mobiles et alibis… L’auteur détaille minutieusement le déroulement de l’enquête et accorde un soin tout particulier à ses descriptions. J’ai bien aimé le côté « vieille école » de ce roman policier anglais. Ici, pas de moyens high-tech ou de technologies futuristes pour élucider l’affaire. Non non ! Notre détective privé fait surtout preuve de rigueur et utilise ses neurones même si j’ai eu un peu de mal à suivre la conclusion de son enquête et le raisonnement des dernières pages. 

En tout cas, J.K. Rowling donne vie à des personnages beaucoup plus complexes qu’ils ne le paraissent au premier abord. En effet, leur personnalité est souvent ambiguë et une fois n’est pas coutume rien n’est tout blanc ou tout noir. Les attitudes sont souvent trompeuses et on a l’impression que tous ont quelque chose à cacher. 
Mention spéciale pour Strike le détective privé cabossé mais fier et au passé familial plutôt chargé. S’agissant de Robin, sa sympathique secrétaire, j’ai eu un peu plus de mal à accrocher car je trouve qu’elle n’est pas exploitée à sa juste valeur. J’aurais aimé que l’intrigue s’attarde davantage sur elle surtout que le duo qu’elle forme avec Strike fonctionne plutôt bien. 

Malgré quelques coquilles, le style de l’auteur est une fois encore impeccable et la traduction me semble assez réussie. J.K. Rowling est vraiment la reine des comparaisons et autres métaphores qui donnent à son texte un ton unique et très imagé. On n’a aucun mal à se représenter les différentes situations, les personnages ou encore leurs attitudes. Comme dans Une place à prendre, l’ironie est bien présente et à travers ses personnages c’est l’ensemble de la société qui en prend pour son grade.

Bref vous l’aurez compris, L’appel du coucou est pour moi un vrai coup de coeur. L’intrigue est vraiment bien menée, l’enquête est captivante et tient le lecteur en haleine jusqu’à la fin. J’ai vraiment hâte de retrouver le duo formé par Strike et Robin. Drôle et touchant, celui-ci donne envie d’en apprendre davantage sur nos deux héros et de voir ce que l’avenir leur réserve. 

Extraits
« Le compagnon de sa mère à l’époque (un musicien rasta blanc qui s’était rebaptisé Shumba) estimait que le système scolaire renforçait les valeurs patriarcales et matérialistes, qui ne devaient pas influencer ses beaux-enfants de facto. La principale leçon que Strike avait retenue de ces deux mois d’enseignement à domicile était que le cannabis, même administré à des fins spirituelles, pouvait rendre le fumeur à la fois somnolent et gravement paranoïaque. »

« Il se força à sourire et à agiter la main, puis alluma une autre cigarette, songeant que l’idée que se faisait Lucy de la compassion n’était pas sans rapport avec les techniques d’interrogatoire que les militaires pratiquaient à Guantanamo. »

« Strike se sentait anormalement immense et velu, tel un mammouth tentant de trouver sa place dans un groupe de singes capucins. »

Note
Coup de coeur 

9 commentaires :

  1. J'ai le même avis que toi, à part que j'ai beaucoup aimé Robin...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est vraiment un super livre !!! Je suis sure que j'apprécierais mieux Robin dans le 2ème tome mais comme j'ai vu plusieurs critiques négatives sur Le ver à soie, j'appréhende un peu !!

      Supprimer
  2. J'avais aussi beaucoup aimé et je m'étais laissé porter par ce roman policier et ses personnages attachants :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. C'est exactement ce que j'ai ressenti !! J.K Rowling nous ballade dans son histoire et sans que l'on s'en rende compte, on est captivé par ce roman policier !!

      Supprimer
  3. Définitivement à lire :D merci pour ton avis !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Mais de rien ^^ Si tu le lis j'espère qu'il te plaira !!

      Supprimer
  4. Je n'étais pas plus attirée que ça par ce livre mais après avoir lu ton avis ma curiosité est piquée et mon intérêt s'éveille.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tan mieux si je t'ai convaincu. Moi j'ai beaucoup aimé mais je te laisse te faire ta propre opinion même si j'espère que tu aimeras aussi :)

      Supprimer
  5. J'ai beaucoup aimé ce roman policier, j'ai trouvé l'enquête très bien menée avec beaucoup de détails.

    RépondreSupprimer