MENU

vendredi 28 novembre 2014

Inconnu à cette adresse

Auteur : Kressmann Taylor
Titre Original : Address unknown 
Traduction : Michèle Levy-Bram
Genres : Nouvelle épistolaire, Drame

Edition : LdP Jeunesse
Parution : 2002 (ancienne édition)
Pages : 94 pages

Prix : 3,50 euros

Résumé
Mon cher Max…
Mon cher Martin…
Du 12 novembre 1932 au 18 mars 1934, entre l’Allemagne et les Etats-Unis, deux amis s’écrivent. Max, l’américain, parle de sa solitude depuis le départ de son ami ; Martin, l’allemand, lui raconte sa nouvelle vie dans une Allemagne qu’il peine à reconnaitre tant elle est défigurée par la misère. Au fil des lettres, inexorablement, Martin et Max s’éloignent l’un de l’autre. D’autant que Max est juif…

Avis de Manon
Inconnu à cette adresse est une oeuvre brève mais intense, découverte il y a plusieurs années au collège. Pourtant, je n’ai jamais pu oublier cette nouvelle épistolaire qui fait partie de ces livres qui vous marquent et laissent une empreinte indélébile dans votre conscience.  

Max et Martin, deux marchands de tableaux prospères, sont amis depuis de nombreuses années. Lorsqu’en 1932 Max décide de quitter les Etats-Unis et de retourner en Allemagne avec sa famille, ils entament une correspondance qui durera près d’un an et demi. 
Si au début, leurs lettres reflètent l’amitié qui existe entre les deux hommes et les difficultés de l’éloignement, très vite, un fossé va se creuser entre eux. Martin, pour soutenir un pays appauvri qu’il ne reconnait plus, va progressivement adhérer aux idéaux nazis, jusqu’à devenir un fonctionnaire du parti. Max, lui, ne reconnait plus son ami et ne peut que s’indigner de la montée du nazisme et s’inquiéter pour sa soeur, juive comme lui.  

Inconnu à cette adresse est une oeuvre d’autant plus intéressante qu’elle a été écrite et se situe plusieurs années avant le début de la Seconde Guerre Mondiale. On découvre ici le montée du nazisme et le début des persécutions faites aux juifs. Le lecteur doit vraiment lire entre les lignes des différentes missives pour arriver à comprendre tout l’enjeu de la situation, tous les non-dits, en particulier s’agissant de Martin. Celui-ci, bien que libéral dans les premières lettres, va peu à peu se laisser endoctriner par le régime nazi, jusqu’à devenir l’un de ses fervents défenseurs et trahir ses amis de la plus horrible des façons. 
La vengeance de Max m’a semblé, à la fois, légitime et pourtant horrible. Le dénouement final, va peu à peu apparaitre au lecteur jusqu’à la dernière page, simple mais pourtant bouleversant et qui va donner tout son sens au titre de ce livre.

Je n’ai pas l’impression que l’auteur critique ou condamne les actions de ses personnages : elle nous livre simplement des faits bruts et laisse le lecteur se faire sa propre opinion. Car si elle nous montre le drame qu’a été la montée du nazisme, elle nous montre aussi la fin, la destruction même, d’une amitié qui pourtant semblait solide. 
L’Histoire et ses répercutions auront raison de cette amitié : le patriotisme puis l’embrigadement nazi de Martin, l’incompréhension de Max puis sa vengeance implacable… On assiste à une escalade progressive, tout en subtilité et sans pathos. Kressmann Taylor construit petit à petit son intrigue dans un style sobre et simple qui n’empêche pas le lecteur d’être bouleversé par ce petit livre. 

Simple et percutant, Inconnu à cette adresse est un livre qui marque ses lecteurs. Cette petite histoire dans la grande nous montre les ravages qu’a causé le nazisme et la fin d’une amitié qui semblait pourtant indestructible.

Extraits
« Heureusement qu’il existe un havre où l’on peut toujours savourer une relation authentique : le coin du feu chez un ami auprès duquel on peut se défaire de ses petites vanités et trouver chaleur et compréhension ; un lieu où les égotismes sont caducs et où le vin, les livres et la conversation donnent un autre sens à la vie. »

« L’homme que j’ai aimé comme un frère, dont le coeur a toujours débordé d’affection et d’amitié, ne peut pas s’associer, même passivement, au massacre de gens innocents. »

« Ma seconde lettre, qui contenait plus d’encouragements que de mises en garde, m’a été retournée, non ouverte, avec la mention « inconnu à cette adresse ». Quelles ténèbres véhiculent ces mots… »

Note
5/5




7 commentaires :

  1. Il était proposé parmi des livres à lire en 3e, je ne l'ai pas pris, mais il me tente bien :)

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Alors surtout n'hésite pas et lis le ! Je te le conseille c'est vraiment une lecture qui marque et qui fait réfléchir.

      Supprimer
    2. Complètement d'accord ;-) C'est un livre à lire au moins une fois Ninouille.

      Supprimer
  2. Un livre qui juste superbe et je comprends ta note !!!
    Tu m'as donné envie de relire ce livre, je l'avais adoré !
    Très belle chronique en tout cas.
    Bises

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup !! Je suis contente si je t'ai donné envie de le relire !!

      Supprimer
  3. Ce livre est très touchant, j'aimerai beaucoup le relire !

    RépondreSupprimer
  4. J'ai aussi lu ce livre et la fin m'a bouleversée.

    RépondreSupprimer