MENU

jeudi 2 octobre 2014

Spice & Wolf, Tome 1

Auteur : Isuna Hasekura & Keito Koume
Titre VO : Spice & Wolf
Traduction : Nicolas Pujol
Adaptation : Marie Hervé
Genre : seinen

Edition : Ototo
Publication : 12 juillet 2012
Pages : 192 pages

Prix : 7,99 euros

Résumé
Lawrence Kraft, un jeune marchand, sillonne les routes poussiéreuses en quête de négoces profitables. Cette vie simple et régulière va soudainement être bouleversée lorsqu’une nuit, Lawrence rencontre la déesse des moissons, Holo, sous les traits dune très belle jeune fille dotée d’une queue et d’oreilles de louve ! Désirant repartir au Nord, revoir les terres de sa naissance, Holo se joint à Lawrence et devient, plus qu’un compagnon de voyage, un véritable associé. Lawrence et sa bosse du commerce, Holo et son instinct primitif sauront-ils reconnaître les bonnes affaires et déjouer les tromperies ?

Avis de Marie
Je ne connaissais absolument pas Spice & Wolf jusqu’à ce qu’une amie me fasse découvrir la série. Et quelle découverte !
Lawrence est un jeune marchand qui rêve de se poser quelque part et d’ouvrir sa propre boutique. Alors qu’il arpente les routes, il croise une étrange jeune fille aux oreilles et à la queue de loup : Holo, déesse des moissons, sous son apparence humaine. Cette rencontre va bouleverser son petit quotidien bien ordonné. Holo désire regagner ses terres natales. En attendant, elle décide de faire un petit bout de route avec Lawrence. De fil en aiguille, nos deux compagnons vont développer une relation singulière : de parfaits étrangers, ils vont devenir associés. Grâce au sens du commerce de Lawrence et à l’instinct de Holo, les affaires vont repartir de plus belle et les entraîner dans une histoire qui les dépasse.

Spice & Wolf nous plonge dans un univers fantastique médiéval et nous mène à la rencontre de personnages étranges et originaux. Ainsi nous retrouvons deux personnages principaux : Lawrence, un marchand itinérant, et Holo, déesse louve des moissons. Holo a abandonné sa forme animale, en raison des dangers qu’elle encoure sous cette forme là. Présente depuis de nombreux siècles au village de Pasroe, elle s’est rendue compte que les habitants n’ont plus besoin de sa présence. Alors, elle décide de partir et de regagner les terres qui l’ont vue naître. Lawrence va ainsi lui proposer un marché : en échange de son aide pour établir son propre commerce, il accepte de la raccompagner dans les terres du Nord. C’est là que commence leur partenariat. Mais voilà, de nombreux dangers les guettent. L’un comme l’autre, ils vont très rapidement être confrontés à la convoitise, l’envie, la peur et le rejet mais aussi aux complots et trahisons qui agitent le monde marchand. Comment s’en sortir dans ces conditions ? De simples associés, il semblerait que la relation de nos deux héros ne s’arrête pas là et évolue progressivement. En apprenant à  se connaître, ils vont finir par devenir de très bons amis. Difficile en même temps pour Lawrence de résister à Holo, si craquante !

Du côté des graphismes, rien à redire, ils sont juste sublimes. Les couvertures de chacun des tomes sont vraiment très belles, surtout au niveau des couleurs. Et l’auteur a réussi à donner vie à chacun de ses personnages. Les postures, les mouvements et les expressions sont très étudiés. Chaque trait révèle un coup de crayon à la fois des plus délicats et des plus précis ! Ainsi, nous apercevons Holo tour à tour sensuelle, triste ou hilarante. Les décors et les vêtements ne sont pas négligés non plus. Bien au contraire, Keito Koume nous montre ici toute la maîtrise de son talent avec une multitude de détails qui ne viennent en rien alourdir les différentes scènes !

Pleine de légèreté, de douceur et de charme, Spice & Wolf est une série beaucoup plus complexe qu’il n’y paraît au premier abord. En partant d’une simple rencontre, nous découvrons le monde marchand et son fonctionnement. Et c’est un réel plaisir grâce à une histoire intéressante, une intrigue très bien maîtrisée et des dessins sublimes ! C’est donc une série que je vais continuer avec plaisir avant de me tourner vers l’animé.

Note 
4/5

Aucun commentaire :

Enregistrer un commentaire